Purge de la Cabale #12 : Revue de presse des arrestations et mises en accusation

3

Parce que j’entends trop souvent certaines personnes, ici et là, me dire que absolument rien ne bouge et que l’élite et ses réseaux ne sont jamais inquiétés. Voici donc le douzième article sous forme de revue de presse ayant pour but de démontrer le contraire, non pas par esprit de contradiction, mais par volonté de redonner un peu d’espoir par LES FAITS. Cette revue de presse remonte aux 60 derniers jours et concerne les arrestations, mises en accusation ainsi que d’autres faits pointant la débâcle de l’oligarchie mondiale  : (La liste n’est pas exhaustive, vous êtes les bienvenus pour y contribuer)

 

 

Note ExoPortail : Les précédentes revues de presse sont disponibles sur cette page: https://exoportail.com/?s=purge+de+la+cabale )

 

 

 

23 Décembre 2019 : Procès : Apple, Google, Tesla, Microsoft «complices» de la mort de centaines d’enfants dans les mines de Cobalt :

Un procès bouleversant intenté ce mois-ci accuse certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde de complicité dans la mort et la mutilation de centaines, voire de milliers d’enfants en Afrique. Ces enfants travaillent dans des mines de cobalt dans des conditions incroyablement dangereuses et malsaines pour extraire le minerai utilisé dans la production de batteries au lithium destinées à alimenter des appareils pour Apple, Alphabet, la société mère de Google, Microsoft, Dell et Tesla. La procédure judiciaire stipule que les enfants ont été tués dans des effondrements de tunnels ou de murs pendant l’exploitation du cobalt en RDC ou ont été mutilés dans de tels accidents.

En lire plus : https://exoportail.com/proces-apple-google-tesla-microsoft-complices-de-la-mort-de-centaines-denfants-dans-les-mines-de-cobalt/

 

 

 

30 Décembre 2019 : Le PDG d’une banque chinoise est condamné à mort pour avoir volé 100 millions de dollars :

L’ancien président de la Hengfeng Bank, un prêteur chinois en difficulté, a été condamné à mort avec un délai de deux ans par un tribunal chinois. Son crime ? Il a été reconnu coupable d’avoir empoché illégalement 100 millions de dollars alors que sa banque basée à Shandong se dirigeait inexorablement vers la faillite, devenant finalement le dernier prêteur régional chinois à exiger un sauvetage et une nationalisation complète par Pékin. Le PDG Jiang Xiyun, quant à lui, a été reconnu coupable d’avoir accepté des pots-de-vin et d’avoir commis des irrégularités comptables illégales.

En lire plus : https://exoportail.com/le-pdg-dune-banque-chinoise-est-condamne-a-mort-pour-avoir-vole-100-millions-de-dollars/

 

 

18 Janvier 2020 : Poutine vient de purger «la Cinquième Colonne atlantiste» du Kremlin : 

C’est le plus grand choc de la journée de mercredi. Le gouvernement russe a démissionné. La veille, le président Vladimir Poutine a prononcé son discours sur l’état de la nation et a présenté une liste de changements constitutionnels. Ce discours a entraîné une révision du gouvernement russe. Le plan de M. Poutine consiste à déléguer une partie des pouvoirs écrasants du président au corps législatif et au Conseil d’État, tout en renforçant la capacité de la Cour constitutionnelle à assurer le contrôle de la législation. Une fois que les amendements à la constitution seront finalisés, Poutine soumettra l’ensemble du paquet à un vote public. C’est le début de cette révision indispensable de l’ordre constitutionnel russe et les néoconservateurs occidentaux sont certainement réduits au silence, sachant qu’ils ne peuvent plus attendre Poutine et s’accrocher à son successeur le plus probable. Parfois, les changements les plus importants se produisent sous notre nez, au grand jour. Comparez cela à la médisance et à l’hostilité ouverte du cirque politique à Washington et vous pouvez savoir dans quelle direction les deux pays se dirigent.

En lire plus : https://exoportail.com/poutine-vient-de-purger-la-cinquieme-colonne-atlantiste-du-kremlin/

 

 

 

29 Janvier 2020 : 80 victimes de la secte des esclaves sexuels NXIVM engagent une procédure judiciaire de masse :

Des dizaines d’accusateurs qui se disent victimes de trafic sexuel et de travail forcé ont intenté un procès de masse contre les dirigeants de NXIVM, une prétendue organisation de développement personnel dont le chef a été condamné pour des accusations de racket, de trafic sexuel et de pornographie infantile.

En lire plus ( en Anglais ) : https://www.law.com/newyorklawjournal/2020/01/29/80-victims-of-nxivm-sex-slave-cult-file-class-action-suit/?slreturn=20200104134406

 

 

 

1er Février 2020 : Un important investisseur de Big Pharma condamné à plus de 5 ans de prison pour avoir soudoyé des médecins afin qu’ils prescrivent trop d’opioïdes mortels :

Un grand fabricant et distributeur d’opioïdes a été condamné à une peine assez lourde – cinq ans et demi (66 mois) de prison fédérale – pour un système de pots-de-vin illégal qui consistait en fait à soudoyer des médecins pour qu’ils prescrivent des doses potentiellement mortelles de fentanyl. Selon le Financial Times, qui, en partenariat avec PBS’s Frontline, produit un documentaire sur la crise des opioïdes, John Kapoor, le fondateur d’Insys, a été condamné à une peine de prison jeudi après avoir été poursuivi en vertu de la loi RICO – une loi adoptée il y a plusieurs décennies pour aider le Département de la justice à poursuivre la mafia. Kapoor rejoint sept autres cadres d’Insys qui ont déjà été condamnés à des peines de prison pour leur rôle dans les manigances illégales de la société, qui comprenait l’utilisation de tactiques de vente «impitoyables» pour encourager les médecins à prescrire davantage de leur médicament. Plusieurs médecins qui ont pris de l’argent à la société en échange de pots-de-vin déguisés en honoraires de conférenciers sont également poursuivis, ou ont déjà été condamnés à des peines de prison.

En lire plus : https://exoportail.com/un-important-investisseur-de-big-pharma-condamne-a-plus-de-5-ans-de-prison-pour-avoir-soudoye-des-medecins-afin-quils-prescrivent-trop-dopioides-mortels/

 

 

6 Février 2020 : Les États-Unis lancent une enquête criminelle sur JPMorgan pour manipulation du prix de l’or :

Bloomberg rapporte que les choses se sont encore aggravées par rapport à septembre où le Département de la justice a accusé l’ensemble du bureau de négociation des métaux précieux de JPMorgan d’être profondément impliqué dans une manipulation des prix des métaux précieux. En effet et selon deux personnes connaissant bien l’affaire, Bloomberg rapporte que les autorités américaines sont en train de monter un dossier criminel contre la banque ELLE-MÊME. Ainsi, plus de 11 ans après le début de la farce, cette enquête inédite sur la société mère de la banque mondiale – qui s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne fédérale de répression de la manipulation des marchés – laisse entrevoir des poursuites pénales et des amendes importantes contre la plus grande banque américaine. En outre, Bloomberg note que, selon une troisième personne connaissant bien l’affaire, les autorités mènent une enquête similaire sur le racket d’une deuxième société financière impliquant une usurpation d’identité.

En lire plus : https://exoportail.com/les-etats-unis-lancent-une-enquete-criminelle-sur-jpmorgan-pour-manipulation-du-prix-de-lor/

 

 

7 Février 2020 : Plus de 500 personnes arrêtées dans le cadre d’une opération de lutte contre le trafic des êtres humains en Californie :

Plus de 500 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une opération de trafic d’êtres humains à l’échelle de l’État de Californie, ont annoncé les autorités mardi. En plus des arrestations, les autorités ont sauvé près de 90 victimes féminines adultes et mineures au cours de cette opération d’une semaine.

En lire plus : https://exoportail.com/plus-de-500-personnes-arretees-dans-le-cadre-dune-operation-de-lutte-contre-la-trafic-des-etres-humains-en-californie/

 

 

8 Février 2020 : Implants pelviens : Johnson & Johnson condamné à 344 millions de dollars d’indemnités : 

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson a été condamné jeudi 30 janvier à payer 344 millions de dollars pour publicité trompeuse et mensongère dans la commercialisation d’implants pelviens destinés à traiter la descente d’organes et l’incontinence urinaire chez la femme, qui ont été posés à des milliers de patientes en Californie. Eddie Sturgeon, juge du comté de San Diego, a estimé que Johnson & Johnson connaissait les risques et les effets indésirables potentiels de ses produits lorsqu’il les a mis sur le marché, via sa filiale Ethicon. Il reproche notamment au groupe américain de ne pas les avoir inclus dans le matériel promotionnel qu’il distribuait aux médecins et aux patients. Parmi les effets indésirables figurent incontinence, infections, saignements et douleurs chroniques. A l’échelle planétaire, on estime que plus de deux millions de femmes sont porteuses de ces dispositifs.

En lire plus : https://exoportail.com/implants-pelviens-johnson-johnson-condamne-a-344-millions-de-dollars-dindemnites/

 

 

12 Février 2020 : Des hackers portugais et brésiliens publient les noms et adresses de 100 sites pédophiles pour obliger les autorités à agir :

Les hacktivistes portugais et brésiliens de CyberTeam ont piraté les pages d’accueil de dix villes brésiliennes avec des données d’un réseau pédophile pour forcer les autorités à intervenir. Le leader de  CyberTeam, qui signe en tant que Spy_Unkn0wn sur Twitter, a garanti au journal italien La  Repubblica que l’attaque visait à contraindre les autorités à intervenir contre ses réseaux pédophiles. «Nous avons déjà informé la police et certaines autorités locales, mais elles ne nous ont même pas répondu», a-t-il déclaré.

En lire plus : https://exoportail.com/des-hackers-portugais-et-bresiliens-publient-les-noms-et-adresses-de-100-sites-pedophiles-pour-obliger-les-autorites-a-agir/

 

 

13 Février : La police espagnole arrête un ancien dirigeant du secteur pétrolier recherché par le Mexique :

L’ancien chef de la compagnie pétrolière d’Etat mexicaine a été arrêté mercredi en Espagne sur la base d’un mandat international délivré par le Mexique, a déclaré les autorités, marquant ainsi l’une des détentions les plus en vue pour corruption présumée sous un président qui a fait de la lutte contre la corruption une promesse essentielle aux Mexicains.

Le procureur général du Mexique, Alejandro Gertz Manero, a déclaré à Radio Formula qu’Emilio Lozoya avait été arrêté dans la ville portuaire de Malaga, au sud du pays, et que le but était son extradition vers le Mexique. Son bureau a confirmé dans une brève déclaration la détention en Espagne d’un « Emilio ‘L' », sans donner son nom de famille complet.

Lozoya a été directeur de Pemex entre 2012 et 2016, sous l’administration de l’ancien président Enrique Peña Nieto.

Le Mexique a émis des mandats d’arrêt internationaux contre Lozoya l’année dernière à la suite d’enquêtes sur la corruption, notamment sur ses liens présumés avec Odebrecht, l’entreprise de construction brésilienne qui a obtenu des contrats dans toute l’Amérique latine grâce à un réseau de pots-de-vin.

En lire plus ( en Anglais ) : https://apnews.com/8c90a9cc207f0162032d198851235c6f

 

 

 

14 Février 2020 : Le PDG de la banque Barclays visé par une enquête sur ses liens avec Jeffrey Epstein :

Le directeur général américain de la banque Barclays, Jes Staley, fait l’objet d’une enquête en Grande-Bretagne en raison de sa relation étroite avec Jeffrey Epstein. M. Staley admet également avoir fait un voyage en bateau avec sa femme Debbie dans la cachette du pédophile dans les Caraïbes, surnommée «l’île des pédophiles». Les deux hommes se seraient rencontrés dans la luxueuse maison de M. Epstein à New York en 2012 et une photo en date de 2011 les montre également ensemble au manoir avec le milliardaire de Microsoft, Bill Gates. Dans le passé, Jes Staley a prétendu avoir été au mieux une connaissance d’Epstein et certainement pas un ami proche. Il admet aujourd’hui que les deux hommes ont entretenu une relation professionnelle étroite pendant des années, une relation établie lorsqu’il dirigeait la banque privée et la division de gestion d’actifs de J P Morgan de 2000 à 2009.

En lire plus : https://exoportail.com/le-pdg-de-la-banque-barclays-vise-par-une-enquete-sur-ses-liens-avec-jeffrey-epstein/

 

 

14 Février 2020 : L’oncle de Guaido arrêté pour détention d’explosifs à sa descente du vol où voyageait l’opposant :

Pendant que Juan Guaido était accueilli à l’aéroport de Caracas sous les huées de manifestants hostiles, son oncle, Juan Marquez, qui l’accompagnait lors de son voyage, a été arrêté le 11 février à son arrivée au Venezuela car il portait un explosif à sa descente de l’avion. C’est ce qu’a expliqué Diosdado Cabello, président de l’Assemblée nationale constituante et numéro deux du gouvernement vénézuélien.

Juan Marquez «portait des lampes de poche tactiques» qui dissimulaient «dans le compartiment à piles des substances chimiques de nature explosive, vraisemblablement un explosif synthétique C4», a assuré Diosdado Cabello. L’oncle de Juan Guaido transportait également des explosifs dans des «capsules de recharge de parfum», un «gilet pare-balles» et une clé USB dissimulée dans la télécommande d’un véhicule avec de prétendus «plans d’attaque», a ajouté le responsable vénézuélien à la télévision. Diosdado Cabello a assuré par ailleurs que «la montée à bord du député Juan Guaido a[vait] été facilitée», assurant que celui-ci avait utilisé une «fausse identité», ce qui constitue «un manquement évident aux directives sur l’identification des passagers».

Devant ces graves accusation, Lisbonne a annoncé le 14 février l’ouverture d’une enquête. «Face aux déclarations des autorités vénézuéliennes faisant état d’une faille de sécurité dans un vol en provenance de Lisbonne», le ministre portugais de l’Intérieur a ordonné l’ouverture d’une enquête «pour déterminer ce qu’il s’est passé», a fait savoir le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

En lire plus : https://francais.rt.com/international/71274-oncle-guaido-arrete-pour-detention-explosifs-descente-vol-voyageait-opposant

 

Revue de presse d’ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 353 autres abonnés

Partager l'article :

3 Commentaires

  1. Sincèrement le trafic, les actions frauduleuses démentielles sont tellement énormes depuis tant de décennies, qu’à part quelques brindilles de réactions aux USA (Qui est un réel fléau lui tout seul, vu son ampleur) pour mollement enrayé ce phénomène gigantesque où la cabale donne des amuses gueules pour faire croire faussement justement que des actions sont réalisées pour démanteler soi-disant les réseaux… Malheureusement, tant que les vrai moyens et les fortes actions efficaces ne seront pas faites, cela continuera toujours de façon démentielle… Et ce n’est en aucun cas le dirigeant actuel étasunien qui pousse réellement pour que cela change, bien au contraire. A part Poutine, qui lui a des cou….., il frappe où il faut et quand il le faut, on en voit les résultats… C’est toute la différence entre un film de série hollywoodienne chez certains et les vraies actions en Russie, dans l’intérêt de son peuple… Poutine a toujours dit, il faut frapper le mal à sa base, haut et fort en y mettant les vrais moyens… Aux USA on en est très loin, quand à l’Europe et surtout la France, c’est insignifiant et illusoire

    • Sous l’ère bush j’avais vu poutine avec une loge FM. Et en effet il a était à la tête d’un pays gangrené et très soumis au NOM. Mais un revirement s’est fait dans les dires et les actes contrairement à Trump. Plusieurs haut dirigeants US ont d’ailleurs dit qu’il avait « trahis le nouvel ordre mondial ». Comme par exemple le haut diplomate états-unien Christopher R. Hill qui le dit bien.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.