6 alternatives naturelles à l’ibuprofène soutenues par la recherche clinique

0

Les gens pensent généralement que les médicaments en vente libre sont plus sûrs que ceux prescrits par un médecin. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour des médicaments comme l’ibuprofène, consommé à raison de milliards de doses par année et responsable de milliers de décès liés aux maladies cardiovasculaires chaque année.

 

Saviez-vous que le médicament vedette de Merck, le Vioxx, a causé plus de 27 000 décès et crises cardiaques entre 1999 et 2003 ? En fait, c’est David Graham, chercheur de la FDA en matière d’innocuité des médicaments, qui a dénoncé l’agence en 2004 lors d’une audience du Congrès, estimant que plus de 60 000 Américains étaient morts des suites de son utilisation et de l’inaction de la FDA concernant leurs effets secondaires bien connus.

Quel est le rapport avec l’ibuprofène ? Les chercheurs savent que l’ibuprofène est au moins aussi dangereux que le Vioxx depuis au moins six ans. Mais des millions de personnes continuent de prendre ce médicament tous les jours, sans recevoir d’avertissement adéquat, alors que les statistiques sur les maladies cardiaques et la mortalité cardiaque ne cessent d’augmenter.

 

Voici 6 alternatives naturelles validées cliniquement et naturelles qui méritent d’être considérées :

 

1 ) Arnica : une étude réalisée en 2007 a révélé que l’arnica, appliquée par voie locale, était aussi efficace que l’ibuprofène pour soulager les symptômes associés à l’arthrose du poignet, avec moins d’effets secondaires.

2 ) Gingembre : une étude de 2009 a montré que le gingembre était efficace comme ibuprofène pour soulager les symptômes douloureux associés aux cycles menstruels difficiles (dysménorrhée).

3 ) Curcuma : une étude réalisée en 2014 a révélé que les extraits de curcuma étaient aussi efficaces que l’ibuprofène pour soulager les symptômes de l’arthrose du genou.

4 ) Thym : L’étude de 2004 a révélé qu’un extrait de thym était aussi efficace que l’ibuprofène pour réduire la douleur et les symptômes de spasmes associés aux cycles menstruels difficiles (dysménorrhée).

5 ) Acides gras oméga-3 : une étude réalisée en 2006 a révélé qu’une supplémentation en acides gras oméga-3 avec de l’huile de poisson aidait les patients en neurochirurgie à réduire leur besoin de médicaments, et les résultats obtenus concordent avec les recherches antérieures indiquant des effets palliatifs au moins aussi efficaces que l’ibuprofène.

6 ) Cannelle : une étude réalisée en 2015 a montré que la cannelle était aussi efficace que l’ibuprofène pour soulager la douleur associée aux cycles menstruels difficiles (dysménorrhée).

 

Source : https://www.greenmedinfo.com/blog/6-natural-ibuprofen-alternatives-backed-clinical-research

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 801 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.