La dynastie des Saoud : Une origine juive sabbatéenne et une installation par la couronne britannique

2
1918. L'émir Faisal I et Chaim Weizmann* (à gauche, portant une coiffe arabe en signe d'amitié)
Le ministère américain de la défense a publié les traductions d’un certain nombre de documents des services de renseignement irakiens datant du régime de Saddam Hussein. L’un d’eux, un rapport de la Direction générale du renseignement militaire datant de septembre 2002 et intitulé «L’émergence du wahhabisme et ses racines historiques», montre que le gouvernement irakien était conscient des objectifs néfastes des wahhabites d’Arabie saoudite, souvent connus sous le nom de salafis, qui servaient les intérêts occidentaux pour saper l’islam.

 

( Note ExoPortail : la source ci dessus cliquable st longue a charger car j’ai dû la retrouver dans les archives d’internet mais ça marche, il suffit d’attendre un peu )

 

Le rapport s’appuie largement sur les Mémoires de M. Hempher, qui décrivent en détail comment un espion britannique au Moyen-Orient, au milieu du XVIIIe siècle, est entré en contact avec Adbul Wahhab, pour créer une version subversive de l’islam, la fameuse secte du wahhabisme, qui est devenue le culte fondateur du régime saoudien. Le mouvement a été temporairement réprimé par les armées ottomanes au milieu du XIXe siècle. Mais avec l’aide des Britanniques, les wahhabites et leurs parrains saoudiens sont revenus au pouvoir et ont fondé leur propre État en 1932. Depuis lors, les Saoudiens ont collaboré étroitement avec les Américains, à qui ils doivent leur énorme richesse pétrolière, pour financer diverses organisations islamiques fondamentalistes et d’autres opérations secrètes américaines, notamment le «djihad» en Afghanistan. Mais les Saoudiens utilisent simultanément les immenses richesses dont ils disposent pour diffuser cette marque perturbatrice de l’islam dans diverses parties du monde, classée par catégorie dans la plus grande campagne de propagande de l’histoire.

Nombreux sont ceux qui défendent le wahhabisme en tant que mouvement réformateur légitime de l’islam et qui ont tenté de rejeter les Mémoires comme une invention fallacieuse. Parmi eux, Bernard Haykel, professeur en études proche-orientales à l’université de Princeton, qui, sans fournir aucune preuve, présume que les Mémoires ont été créés par Ayyub Sabri Pacha.

Or, si les Mémoires n’ont émergé que dans les années 1970, Pasha a écrit sa version de l’histoire dès 1888. Ayyub Sabri Pasha était un écrivain ottoman bien connu et un amiral de la marine turque. Il a servi l’armée ottomane dans la péninsule arabique et a écrit plusieurs ouvrages sur la région et son histoire. Il a écrit plusieurs ouvrages sur la région et son histoire, dont The Beginning and Spreading of Wahhabism, où il relate l’association et le complot d’Abdul Wahhab avec Hempher.

Outre ce qui est révélé dans les Mémoires de Hempher, le rapport des services secrets irakiens fait également état de certaines affirmations surprenantes, tirées d’ouvrages diffusés en arabe qui n’ont pas été traduits en anglais. Comme le raconte le rapport, tant Abdul Wahhab que son parrain, ibn Saud, qui a fondé la dynastie saoudienne, étaient d’origine juive.

Par exemple, D. Mustafa Turan a écrit, dans The Donmeh Jews, que Muhammad ibn Abdul Wahhab était un descendant d’une famille de Juifs Donmeh de Turquie. Les Donmeh étaient les descendants des adeptes de l’infâme faux-messie du judaïsme, Shabbetai Zevi, qui a choqué le monde juif en 1666 en se convertissant à l’islam. Voyant en lui un mystère sacré, les disciples de Zevi ont imité sa conversion à l’Islam, tout en conservant secrètement leurs doctrines kabbalistiques. En Europe, les shabbatéens ont fini par être dirigés un siècle plus tard par Jacob Frank, qui prétendait être une réincarnation de Zevi. Et, selon le rabbin Antelman dans To Eliminate the Opiate, ils appartenaient aux Rothschild qui ont participé à la fondation des Illuminati bavarois. La communauté Donmeh de Turquie était concentrée dans la ville de Salonique, qui est devenue un foyer d’activité maçonnique et d’où est issu le mouvement Jeune Turc, qui a contribué à l’effondrement de l’empire musulman des Turcs ottomans. Il existe des preuves qu’Ataturk lui-même, le fondateur de l’État turc moderne, était également d’origine donmeh.

Turan soutient que le grand-père d’Abdul Wahhab, Sulayman, était en réalité Shulman, ayant appartenu à la communauté juive de Bursa en Turquie. De là, il s’est installé à Damas, où il a feint l’islam, mais a apparemment été expulsé pour avoir pratiqué la sorcellerie. Il s’est ensuite réfugié en Égypte, où il a de nouveau été condamné. Il s’est donc rendu dans le Hedjaz, où il s’est marié et a engendré Abdul Wahhab. Selon le rapport, la même chose est affirmée dans The Donmeh Jews and the Origin of the Saudi Wahabis, Rifat Salim Kabar.

L’idée que la famille saoudienne est d’origine juive a été publiée par Mohammad Sakher, qui, dit-on, a reçu l’ordre d’être tué par le régime pour ses révélations. Le rapport relate un récit similaire, mais de sources différentes. Selon The Wahabi Movement/The Truth and Roots, d’Abdul Wahhab Ibrahim Al-Shammari, par exemple, ibn Saud descend en fait de Mordechai bin Ibrahim bin Mushi, un marchand juif de Basra. Apparemment, lorsqu’il a été approché par des membres de la tribu arabe d’Aniza, il a prétendu être l’un d’entre eux, et a voyagé avec eux à Najd et son nom est devenu Markhan bin Ibrahim bin Musa.

De plus, Abdul Wahhab descendait de Wahib Al-Tamimi. Ainsi, comme le rapporte al Said Nasir dans The History of the Saud Family, l’ambassadeur saoudien au Caire, Abdullah bin Ibrahim al Mufaddal, a payé Muhammad Al-Tamimi trente-cinq mille jinee en 1943 pour qu’il établisse un arbre généalogique de la famille saoudienne et de celle d’Abdul Wahhab, et les fusionne en un seul, en affirmant qu’ils sont issus du prophète Mahomet.

Bien qu’il soit difficile d’authentifier ces affirmations de manière indépendante, elles sont intéressantes à la lumière du rôle que l’État d’Arabie saoudite a joué et continue de jouer dans le soutien et la promotion de la puissance occidentale au Moyen-Orient et ailleurs. Il est particulièrement étonnant de constater que le wahhabisme et le salafisme représentent une forme d’islam très douteuse et virulente, qui ravage actuellement les traditions islamiques et divise la communauté musulmane en petites querelles pour des détails insignifiants, ce qui permet à la guerre contre l’islam de se poursuivre de manière incontrôlée.

 

Approfondissement des informations de MOHAMMAD SAKHER , qui a été tué par le régime saoudien pour les raisons suivantes :

 

1. Les membres de la famille saoudienne appartiennent-ils à la tribu d’ANZA BEN WA’EL comme ils le prétendent ?

2. L’Islam est-il leur véritable religion ?

3. Sont-ils vraiment d’ORIGINE ARABE ?

En l’an 851 de l’Hégire, un groupe d’hommes du CLAN AL MASALEEKH, qui était une branche de la Tribu d’ANZA, a formé une caravane pour acheter des céréales (blé et maïs) et d’autres produits alimentaires en IRAK, et les transporter à NAJD. Le chef de ce groupe était un homme appelé SAHMI BIN HATHLOOL. La caravane atteignit BASRA, où les membres du groupe se rendirent chez un marchand de céréales qui était juif, appelé MORDAKHAI BIN IBRAHIM BIN MOSHE’. Au cours de leur marchandage avec ce marchand, le juif leur demanda : « D’où venez-vous ? ». Ils répondirent : «De la TRIBU D’ANZA ; un clan de AL MASALEEKH.» En entendant ce nom, le juif se mit à embrasser affectueusement chacun d’entre eux en disant que lui-même était également du clan d’AL MASALEEKH, mais qu’il était venu résider à BASRA (IRAQ) à la suite d’une querelle familiale entre son père et certains membres de la tribu d’ANZA.

Après leur avoir raconté son histoire, il ordonna à ses serviteurs de charger tous les chameaux des membres du clan avec du blé, des dattes et du tamman ; un acte remarquable et si généreux qui étonna les hommes de MASALEEKH et suscita leur fierté de trouver un cousin aussi affectueux en IRAK, la source de leur subsistance ; Ils croyaient tout ce qu’il disait et, parce qu’il était un riche marchand de denrées alimentaires dont ils avaient cruellement besoin, ils l’appréciaient (bien qu’il fût un Juif dissimulé sous l’habit d’un Arabe du clan AL MASALEEKH).

Lorsque la caravane fut prête à partir pour retourner au NAJD, ce marchand juif leur demanda d’accepter sa compagnie, car il avait l’intention d’aller avec eux dans sa patrie d’origine, le NAJD. En entendant cela de sa part, ils l’accueillirent de tout cœur avec une attitude très joyeuse.

C’est ainsi que ce juif (caché) a atteint NAJD avec la caravane. A NAJD, il commença à faire beaucoup de propagande pour lui-même par l’intermédiaire de ses compagnons (ses prétendus cousins), un fait qui rassembla autour de lui un nombre considérable de nouveaux partisans ; mais, de façon inattendue, il fit face à une campagne d’opposition à ses vues menée par le SHEIKH SALEH SALMAN ABDULLA AL TAMIMI, qui était un prédicateur religieux musulman à AL-QASEEM. Le rayon de sa zone de prédication comprenait le Najd, le Yémen et le Hijaz, ce qui obligea le Juif (l’ancêtre de l’actuelle FAMILLE SAUDI) à quitter AL QASEEM pour AL IHSA, où il changea son nom (MORDAKHAI) en MARKHAN BIN IBRAHIM MUSA. Puis il changea le lieu de sa résidence et s’installa dans un endroit appelé DIR’IYA près d’AL-QATEEF, où il commença à répandre parmi les habitants une histoire fabriquée de toutes pièces sur le bouclier de notre Prophète MOHAMMAD (p.b.u.h), selon laquelle il aurait été pris comme butin par un païen arabe à la suite de la bataille de OHOD entre les païens arabes et les musulmans. « Ce bouclier, dit-il, a été vendu par le païen arabe à un clan juif appelé BANU QUNAIQA’ qui l’a conservé comme un trésor ! Il a progressivement renforcé sa position parmi les Bédouins grâce à de telles histoires qui montraient à quel point les clans juifs d’Arabie étaient influents et méritaient une grande estime. Il acquit une certaine importance personnelle parmi les Bédouins, et décida de s’y installer définitivement, dans la ville de DIR’IYA, près d’AL QATEEF, qu’il décida d’être sa (Capitale) sur le Golfe Persique. Il aspirait à en faire son tremplin pour établir un royaume juif en Arabie.

Afin de réaliser son ambitieux projet, il commença à approcher les bédouins arabes du désert pour qu’ils soutiennent sa position, puis progressivement, il se déclara comme leur roi !

À ce moment-là, la tribu AJAMAN et la tribu BANU KHALED ont pris conscience de ce plan rusé juif après avoir vérifié sa véritable identité, et ont décidé d’en finir avec lui. Ils ont attaqué sa ville et l’ont conquise, mais avant de l’arrêter, il s’était échappé par la force des choses.

Cet ancêtre juif de la FAMILLE SAUDI, (MORDAKHAI), se réfugia dans une ferme appelée à l’époque AL-MALIBEED-GHUSAIBA près d’AL-ARID, qui s’appelle aujourd’hui : AL-RIYADH.

Il demanda au propriétaire de cette ferme de lui accorder l’asile. Le fermier fut si hospitalier qu’il lui donna immédiatement asile. Mais ce Juif (MORDAKHAI) n’y était pas resté plus d’un mois, lorsqu’il assassina le propriétaire et tous les membres de sa famille, prétendant que tous avaient été tués par une bande de voleurs. Il a ensuite prétendu qu’il leur avait acheté ce bien immobilier avant que cette catastrophe ne leur arrive ! En conséquence, il avait le droit d’y résider en tant que propriétaire terrien. Il a ensuite donné un nouveau nom à cet endroit : Il le nomma AL-DIRIYA – le même nom que celui qu’il avait perdu.

Cet ancêtre juif de la famille SAUDI (MORDAKHAI), s’est empressé d’établir un «GUEST HO- USE» appelé «MADAFFA» sur la terre qu’il a usurpée à ses victimes, et a rassemblé autour de lui un groupe d’hypocrites qui ont commencé à répandre une fausse propagande pour lui en disant qu’il était un Sheikh arabe éminent. Il complota contre le Cheikh SALEH SALMAN ABDULLA AL TAMIMI, son ennemi originel, et provoqua son assassinat dans la mosquée de la ville appelée (AL-ZALAFI).

Après cela, il se sentit satisfait et en sécurité pour faire de (AL-DIRIYA) sa résidence permanente. Là, il pratiqua la polygamie à grande échelle, et en effet, il engendra beaucoup d’enfants auxquels il donna des noms purement arabes.

Depuis que ses descendants ont grandi en nombre et en puissance sous le nom de CLAN SAUDI, ils ont suivi ses traces en pratiquant des activités souterraines et des conspirations contre la nation arabe. Ils ont saisi illégalement des secteurs ruraux et des terres agricoles, et ont assassiné toute personne qui a tenté de s’opposer à leurs plans diaboliques. Ils ont utilisé toutes sortes de tromperies pour atteindre leurs objectifs : ils ont acheté la conscience de leurs dissidents ; ils ont offert leurs femmes et leur argent à des personnes influentes dans cette région, en particulier à ceux qui ont commencé à écrire la véritable biographie de cette famille juive ; ils ont soudoyé des écrivains de l’histoire afin de purifier leur histoire ignominieuse, et de faire en sorte que leur lignée soit liée aux tribus arabes les plus importantes telles que RABI’A, ANZA, et ALMASALEEKH.

Un hypocrite notoire de notre époque, du nom de MOHAMMAD AMIN AL TAMIMI, Directeur des Bibliothèques contemporaines du ROYAUME SAOUDITE, a établi un arbre généalogique (ARBRE DE FAMILLE) pour cette FAMILLE JUIVE (LES SAOUDIENS), les reliant à notre Grand Prophète, MOHAMMAD (P.B.U.H). Pour son faux travail, il a reçu une récompense de 35 (TRENTE-CINQ) MILLE LIVRES EYPTIENNES de l’AMBASSADEUR SAOUDITE AU CAIRE, EGYPTE, en l’an 1362 AH.- 1943 A.D. Le nom de cet ambassadeur est : IBRAHIM AL-FADEL.

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’ancêtre juif de la FAMILLE SAUDI, (MORDAKHAI), a pratiqué la polygamie en épousant beaucoup de femmes arabes et a engendré de nombreux enfants ; sa pratique polygamique est, à l’heure actuelle, exécutée «à la lettre» par ses descendants ; ils s’accrochent à son héritage conjugal !

Un des fils de MORDAKHAI appelé AL-MAQARAN, arabisé à partir de la racine juive (MACK-REN) a engendré un fils appelé Mohammad, puis un autre fils appelé SAUD, qui est le nom de l’actuelle DYNASTIE SAUDI.

Les descendants de SAUD (l’actuelle FAMILLE SAUDI) ont commencé une campagne d’assassinat des leaders éminents des tribus arabes sous prétexte que ces leaders étaient des apostats, renonçant à la religion islamique, et abandonnant leurs doctrines coraniques ; ils méritaient donc la condamnation et le massacre des SAUDI !

Dans le livre d’histoire de la famille SAUDI, aux pages 98-101, l’historien privé de la famille déclare que la DYNASTIE SAUDI considère tous les gens de NAJD comme des blasphémateurs ; leur sang doit donc être versé, leurs propriétés confisquées, et leurs femmes prises comme concubines ; aucun musulman n’est authentique dans sa croyance à moins qu’il/elle n’appartienne à la secte de MOHAMMAD BIN ABDUL WAHAB (dont les origines sont également juives de Turquie). Ses doctrines donnent l’autorité à la FAMILLE SAUDI de détruire les villages avec tous leurs habitants – hommes et enfants – et d’agresser sexuellement leurs femmes ; de poignarder le ventre des femmes enceintes, et de couper les mains de leurs enfants, puis de les brûler ! Ils sont en outre autorisés par cette DOCTRINE BRUTALE à piller toutes les propriétés de ceux qu’ils appellent les renégats (qui ne suivent pas leur secte wahhabite).

Leur hideuse famille a, en fait, commis toutes ces atrocités au nom de leur fausse secte religieuse (le Wahabi), qui a en fait été inventée par un Juif afin de semer les graines de la terreur dans le cœur des gens dans les villes et les villages. Cette dynastie juive commet de telles atrocités brutales depuis 1163 de l’hégire. Ils ont donné à toute la péninsule arabique le nom de leur famille (ARABIE SAOUDITE) comme si toute la région était leur propriété personnelle, et que tous les autres habitants n’étaient que des serviteurs ou des esclaves, travaillant jour et nuit pour le plaisir de leurs maîtres (LA FAMILLE SAOUDITE).

Ils détiennent complètement les richesses naturelles du pays comme leur propriété personnelle. Si une personne pauvre du peuple élève la voix pour se plaindre des règles despotiques de cette dynastie juive, (la dynastie) lui coupe la tête sur la place publique. Une de leurs princesses a visité un jour la Floride, aux États-Unis, avec sa suite ; elle a loué 90 chambres de suite dans un grand hôtel pour environ un million de dollars par nuit ! L’un de leurs sujets peut-il commenter cet événement extravagant ? S’il le fait, son destin est tout à fait connu : MORT PAR LE FIL DE L’ÉPÉE SAOUDIENNE SUR LA PLACE PUBLIQUE !!!!!!

Témoins de l’ascendance juive de cette famille saoudienne :

Dans les années 1960, la station de radiodiffusion «SAWT AL ARAB» au Caire, en Égypte, et la station de radiodiffusion YEMEN à SANA’A ont confirmé l’ascendance juive de la famille saoudienne.

Le roi FAISAL AL-SAUD à cette époque ne pouvait pas nier la parenté de sa famille avec les JUIFS quand il a déclaré au WASHINGTON POST le 17 septembre 1969 en déclarant : «NOUS, LA FAMILLE SAOUDITE, sommes les cousins des Juifs : nous sommes en désaccord total avec toute autorité arabe ou musulmane [sic] qui manifeste un quelconque antagonisme envers les Juifs ; mais nous devons vivre ensemble avec eux en paix. Notre pays (l’ARABIE) est la tête de fontaine d’où est sorti le premier juif, et ses descendants se sont répandus dans le monde entier». Telle était la déclaration du ROI FAISAL AL-SAUD BIN ABDUL AZIZ !!!!!

HAFEZ WAHBI, le conseiller juridique saoudien, a mentionné dans son livre intitulé : «LA PENINSULE D’ARABIE» que le ROI ABDUL AZIZ AL-SAUD, décédé en 1953, avait dit : «Notre Message (MESSAGE SAUDI) a rencontré l’opposition de toutes les tribus arabes ; mon grand-père, SAUD AWAL, a un jour emprisonné un certain nombre de Cheikhs de la tribu MATHEER ; et quand un autre groupe de la même tribu est venu intercéder pour la libération des prisonniers, SAUD AWAL a donné l’ordre à ses hommes de couper les têtes de tous les prisonniers, puis, il a voulu humilier et déshonorer les intercesseurs en les invitant à manger d’un banquet qu’il a préparé avec la chair cuite de ses victimes dont il a placé les têtes coupées sur le dessus des plateaux de nourriture ! ! Les intercesseurs, alarmés, refusèrent de manger la chair de leurs proches ; et, comme ils refusaient de manger, il ordonna à ses hommes de leur couper aussi la tête. Ce crime hideux a été commis par ce roi qui s’est imposé à des innocents dont la faute était leur opposition à ses règles les plus cruelles et extrêmement despotiques.

HAFEZ WAHBI, affirme en outre que le roi ABDUL AZIZ AL-SAUD a raconté cette histoire vraie et sanglante aux Sheikhs de la tribu MATHEER, qui lui ont rendu visite afin d’intercéder pour leur chef éminent de l’époque, FAISAL AL DARWEESH, qui était le prisonnier du roi. Il leur a raconté cette histoire afin de les empêcher d’intercéder pour la libération de leur Sheikh ; sinon, ils subiraient le même sort ; Il a tué le Sheikh et a utilisé son sang comme liquide d’ablution pour lui juste avant qu’il ne se lève pour sa prière (selon la doctrine de la fausse secte des Wahabi) ; La culpabilité de FAISAL DARWEESH à cette époque était qu’il avait critiqué le roi ABDUL AZIZ AL-SAUD quand le roi a signé le document que les autorités anglaises ont préparé en 1922 comme une déclaration pour donner la PALESTINE aux Juifs ; sa signature a été obtenue dans la conférence tenue à AL AQEER en 1922.

C’était et c’est toujours le système de ce régime de la FAMILLE JUIVE (FAMILLE SAUDI) : Tous ses objectifs sont : le pillage des richesses du pays, le vol, la falsification et la perpétration de toutes sortes d’atrocités, d’iniquités et de blasphèmes – tous ces actes sont exécutés conformément à la secte wahhabite qu’ils ont eux-mêmes inventée et qui légalise la coupe des têtes de leurs sujets opposés.

Sourcehttps://web.archive.org/web/20160520014606/http://www.conspiracyschool.com/sites/default/files/Iraqi%20Intel%20-%20The%20Emergence%20of%20Wahhabism%20and%20its%20Historical%20Roots.pdf et https://stateofthenation2012.com/?p=106479

Traduction : ExoPortail 


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 207 autres abonnés

2 Commentaires

  1. C’est tellement abject…!

    Mais eux semble ignorer la loi du karma, alors tant pis pour eux..!

    Ainsi pour des milliers de millions de millénaires, ils iront brûler en enfer…!

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.