Selon des chercheurs en neurosciences, l’Amour nous rend plus intelligents

1

Certains chercheurs ont conclu que l’amour nous rend plus intelligents. Cela est dû au fait que notre cerveau possède un «réseau neural d’amour» et une biochimie particulière qui active et augmente une série de fonctions cognitives.

 

On dit souvent que, lorsqu’une personne tombe amoureuse, elle perd la tête d’une manière ou d’une autre. Eh bien, en fait, les neurosciences ont prouvé que c’est le contraire qui se passe ! L’amour nous rend plus intelligent(e)s !

Lorsqu’une personne est amoureuse, plusieurs choses changent dans son cerveau et sa physiologie. Cette expérience est très spéciale, précisément à cause de cela.

Toute personne qui est amoureuse, en particulier au début de la relation, se sent plus éveillée et connectée au monde sur le plan émotionnel. De plus, ils sont plus empathiques et compatissants.

Le fait est que l’amour fait de nous de meilleurs êtres humains. Cependant, en plus de cela, les neurosciences ont découvert que l’amour nous rend également plus intelligents. Pourquoi ? La chimie de l’amour réside principalement dans le cerveau, et la transformation qu’implique le fait de tomber amoureux atteint également des régions qui assurent des fonctions cognitives.

«Sentir l’amour des gens que nous aimons est un feu qui nourrit notre vie.» -Pablo Neruda-

 

L’amour nous rend plus intelligents :

Pour arriver à la conclusion que l’amour nous rend plus intelligents, un groupe de chercheurs de l’Université de Chicago a scanné le cerveau de plusieurs personnes qui étaient amoureuses. Ces images, ainsi que d’autres tests, ont montré que les personnes qui aiment réfléchissent plus vite, perçoivent plus clairement les idées et les comportements des autres et sont également plus créatives.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé des électrodes. Ils ont placé les électrodes sur la tête des participants et leur ont ensuite montré une série de photos, dont celle de leur partenaire. En outre, ils leur ont également donné différents noms, dont celui de leur partenaire.

Ensuite, les chercheurs ont découvert que 12 zones du cerveau s’activaient lorsque ces personnes voyaient leur proche ou entendaient leur nom. L’une des zones qui montrait une activité particulièrement intense était le gyrus angulaire, l’une des régions traditionnellement associées à la pensée abstraite et à la créativité. En réalité, cette activité ne s’arrêtait pas lorsque les participants voyaient des images d’autres personnes ou entendaient d’autres noms.

 

 

«Perdre la tête» :

Les résultats de l’étude ont été assez concluants. Ainsi, on ne «perd pas la tête» quand on tombe amoureux. En fait, l’amour semble vraiment nous rendre plus intelligents.

À cet égard, les chercheurs de l’étude comparent le gyrus angulaire à un petit robot qui peut activer un réseau neuronal complexe, puisque cette zone est fortement connectée à d’autres zones du cerveau.

Le gyrus angulaire joue un rôle dans des fonctions telles que le traitement des nombres et du langage, ainsi que dans des données autobiographiques très complexes. Cela signifie que, parallèlement à l’amour, nous acquérons également une capacité particulière à mieux comprendre nos propres comportements. Cela se produit à un niveau plus profond que dans des situations normales.

Cette augmentation de la réflexion et de la perception rend les personnes qui sont amoureuses plus capables de comprendre les comportements des autres à un niveau plus profond. Ainsi, elles perçoivent plus efficacement les caractéristiques des autres et reconnaissent mieux leurs sentiments. C’est pourquoi les chercheurs ont conclu que l’amour fait aussi de nous de meilleures personnes.

 

Au-delà du crush amoureux initial :

Il est clair que toutes ces stimulations et réactions cérébrales sont plus intenses pendant la phase d’engouement. Cependant, une autre étude a montré que les mêmes effets pouvaient être observés plus tard dans la relation. Tant que l’amour était présent, il y avait des avantages très réels, même si cet amour n’était pas aussi effervescent qu’au début.

Une étude de l’Université de Californie l’a confirmé. Cette fois, les chercheurs ont étudié un certain nombre de couples qui étaient ensemble depuis 21,4 ans en moyenne. Le point commun de ces couples était qu’ils prétendaient tous être encore amoureux de leur partenaire respectif. Les chercheurs ont constaté que leur cerveau réagissait de la même manière que les couples que nous avons mentionnés ci-dessus, qui étaient récemment tombés amoureux.

Une observation particulière était une augmentation de la quantité de dopamine dans leur cerveau. La dopamine est un neurotransmetteur qui a des effets bénéfiques sur l’humeur d’une personne et qui influence également l’activité cognitive. Elle aide essentiellement à réguler et à moduler les flux d’informations. À cet égard, un déficit en dopamine entraîne des difficultés de mémoire, d’attention et de résolution de problèmes.

Sur la base de tous ces éléments, nous pouvons conclure que l’amour nous rend effectivement plus intelligents. Cette intelligence ne s’applique pas seulement aux questions strictement cognitives, mais elle englobe également le champ plus large de l’intelligence émotionnelle.

 

Note ExoPortail : Cet article est absolument dans la continuité et la complémentarité de celui ci : 

 

Source : https://exploringyourmind.com/love-makes-us-more-intelligent-according-to-neuroscience/http://nautil.us/blog/love-can-make-you-smarterhttps://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1754073915594432

 Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 046 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. L’amour comme la conscience est non-local et ne se trouve pas dans la cerveau, les réactions chimiques qui induisent certains comportements n’en sont que les effets. La science doit évoluer et sortir du carcan matérialiste qui fausse ses données…

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.