Scandale: Google admet donner accès aux contenus de nos courriels Gmail

0

Dans une lettre envoyée au Sénat américain, le géant de l’informatique Google a admis qu’il donnait accès aux contenus des courriels des utilisateurs de Gmail à des applications tierces.

Google continue de se mettre les pieds dans les plats. Après avoir activé par erreur une fonction à distance sur des téléphones Android à l’insu des utilisateurs, voilà que l’entreprise californienne a admis que nos courriels Gmail pouvaient être lus par des applications tierces sans que l’on ne sache vraiment ce qui est collecté.

Cet accès aux données personnelles de ses utilisateurs n’est pas sans rappeler le scandale Cambridge Analytica qui a frappé de plein fouet Facebook au printemps 2018.

Google admet au Sénat américain donner accès aux comptes Gmail :

Au mois de juillet 2018, trois sénateurs américains ont posé 5 questions à Google concernant l’utilisation des données personnelles des utilisateurs de ses services.

Ces questions portaient largement sur les accès qui étaient donnés à des développeurs d’applications sur les services de Google. Voici la première question qu’ont posée les sénateurs à ce sujet :

«Google exige-t-il que les développeurs d’applications demandant l’accès aux données Gmail soient conformes à toute politique de confidentialité ou de données? Si oui, veuillez décrire ces politiques.»

Le cofondateur de Google, Larry Page, a répondu à ces questions dans une lettre envoyée aux sénateurs.

«Bien que nous reconnaissions que les applications de messagerie tierces ont besoin d’accéder aux données Gmail pour fournir divers services, et que les utilisateurs acceptent une grande partie de ces accès, l’utilisation complète du contenu du courrier électronique et les emails ne sont probablement pas bien compris par la plupart des consommateurs.»

Un message qui n’a rien de rassurant et qui sous-entend que Google ne dit peut-être pas tout ce qui est collecté sur nous, parce qu’eux même ne le savent peut-être pas vraiment.

Quelles données les applications collectent-elles sur Gmail?

Dans un blogue écrit en juillet 2018 par la directrice de la sécurité chez Google, on y lisait que ces applications tierces doivent nous demander la permission avant de pouvoir collecter des données sur nos courriels Gmail et d’expliquer en toute transparence les informations qu’elles souhaitent collecter.

Mais est-ce vraiment transparent? Quelles informations ces applications cherchent-elles vraiment à collecter? Font-ils du croisement avec les informations de d’autres personnes?
De ce qu’on semble comprendre, ça peut aller des produits que l’on acheté sur internet, aux noms des contacts avec qui on communique le plus jusqu’à la localisation où nous sommes lorsqu’on consulte nos courriels.

Le but serait de pouvoir en apprendre davantage sur nos habitudes de vies pour pouvoir faire de la publicité ciblée.

N’empêche que le spectre de Cambridge Analytica n’est pas bien loin, alors qu’on sait que les données d’utilisateurs de Facebook avaient été vendues à des partis politiques pour les aider dans leurs campagnes électorales.
Google spécifie néanmoins que l’on est en mesure de restreindre ces accès. Bien qu’on puisse se questionner si cela est totalement vrai ou non, il n’est pas faux de dire que Google nous permet de voir et de restreindre l’accès de nos données à des applications.

Il reste que les doutes continuent de s’accumuler envers Google et qu’ils ne font rien pour rassurer leur géante basse d’utilisateurs. Comme je le mentionne souvent, la confiance que l’on accorde au nuage comme celui de Google va faire mal le jour où il va virer en orage.

Source : https://www.francoischarron.com/lasemaine/-/CRBtMzKuJA/


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 012 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.