Comment la Commission Européenne invite des Youtubeurs à des «voyage d’études» pour les influencer à porter un «récit positif» de l’UE

0

Parmi les influenceurs de YouTube et d’Instagram ayant participé au «voyage d’étude» organisé par la Commission européenne en avril 2019, deux d’entre eux livrent un témoignage particulièrement critique de leur expérience à RT France.

 

La Commission européenne organisait au mois d’avril 2019 un «voyage d’étude» auquel étaient conviés des influenceurs du net, parmi lesquels plusieurs youtubeurs spécialisés dans l’actualité politique.

Comme le rapporte Marianne, la Commission européenne cherchait ainsi à convaincre ces figures des réseaux sociaux de «parler davantage d’Europe» et surtout de porter un «récit positif» autour de l’Union européenne. Au menu : visite des institutions européennes et séminaires visant à «déconstruire» les idées reçues sur l’UE…

Tatiana Ventôse et Tommy Lasserre, deux représentants de la chaîne YouTube «Le fil d’actu» (qui a publié un reportage à charge sur cette aventure), figurent parmi les participants qui ont pu goûter à cette expérience européenne. Ils ont accepté de livrer leur témoignage à RT France.

«J’avais l’impression d’être dans 1984 ou en URSS sur la fin, où des fonctionnaires armés de bonnes intentions […] nous expliquaient que « la désinformation, ce sont des faits avérés et réels, utilisés pour porter un propos politique qui va à l’encontre des politiques promues l’Union européenne »», décrit Tatiana Ventôse, avant de relater l’argumentaire de ses interlocuteurs, qui lui auraient expliqué que «tout ça [était] organisé par la Russie».

Tommy Lasserre rapporte pour RT un autre élement, concernant le discours européen sur la concurrence au sein de l’UE : «L’idée reçue qu’ils ont essayé de défaire, c’est pas que l’Europe met en place la concurrence à l’échelle globale», faisant au contraire valoir que «la concurrence c’est bien».

Le youtubeur politique Grégory Tabibian a également commenté pour RT France l’initiative de la Commission européenne, à laquelle il n’a pas participé, mais au sujet de laquelle il se sent concerné en tant qu’influenceur sur les réseaux sociaux. «Est-ce que je trouve ça normal que des lobbyistes fassent du lobbying ? Oui, c’est leur boulot, ils vont pas se priver !», estime-t-il avant de rappeler que par le passé, certains youtubeurs avaient entrepris par eux-mêmes un voyage au cœur des institutions : «Peut-être que [les institutions européennes] savent que ce genre de choses peut arriver et que maintenant elles ont plus envie d’en avoir le contrôle, ou en tout cas, d’en avoir l’initiative», suggère le youtubeur politique.

 

La vidéo complète de ce fameux «voyage d’étude» :

 

( Bonus sur le sujet des élections européenne qui arrivent : )

 

Européennes : Macron envahit la presse régionale, avec la bénédiction des rédactions :

Hormis quelques récalcitrants comme La Voix du Nord et Le Télégramme, une grande majorité de la presse quotidienne régionale (PQR) s’est pliée, dans les règles de l’art, aux exigences d’une énième opération de communication orchestrée par Emmanuel Macron à quelques jours du scrutin des européennes : publier le même jour un entretien relu et validé par la présidence. Si seuls neuf journalistes ont été reçus à l’Élysée pour cet échange le 20 mai, les joies de la concentration ont fait le reste… Tant et si bien que le lendemain, le paysage des « unes » était d’une harmonie à couper le souffle : des photos de Macron en pleine page aux encadrés annonçant l’interview, en passant par des titres louangeurs (généralement une citation du Président), la presse a fait la démonstration de son indépendance aux yeux de ses lecteurs. Quant au pluralisme, il est une nouvelle fois piétiné dans ses plus grandes largeurs. Que reste-t-il ? La différence entre information et communication ? Sans commentaire…

 

En ce mardi 21 mai, les principales « unes » de la PQR avaient comme un air de famille.

Que ce soit à l’Est :

 

 

 

 

 

… au Sud :

 

 

 

 

 

… au Nord :

 

… et à l’Ouest :

 

À croire que Macron aurait organisé un huis-clos en compagnie des plus hauts dignitaires de la PQR !

Et de fait : le 20 mai, soit la veille de la publication de ces « unes » historiques, une poignée de journalistes issus des principaux titres de la presse régionale étaient en effet conviés à l’Élysée pour réaliser un entretien avec le Président

La servilité du Parisien qui, une fois de plus, remporte la palme :

À moins que le grand vainqueur ne soit cette fois-ci le groupe La Montagne Centre France, propriété de la fondation Varenne, qui n’a pas lésiné sur les moyens (privilège de la concentration) :

 

La propagande est bien «En Marche»

Source : https://francais.rt.com/france/62289-impression-detre-dans-1984-youtubeurs-parlent-voyage-etude-organise-commission-europeenne et https://www.acrimed.org/Europeennes-Macron-envahit-la-presse-regionale


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 351 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.