FauciGate : Résumé du scandale mondial

1

En ce moment même, à la Maison Blanche de Joe Biden, les responsables de l’administration s’efforcent de trouver un moyen de «quitter avec élégance» , le médecin du CDC tombé en disgrâce, après que des courriels divulgués en vertu de la loi sur la liberté d’information aient montré un schéma cohérent de tromperie et de mensonge concernant les événements liés à la Plandémie et au confinement mondial qui a suivi. Les propres courriels de Fauci montrent qu’il est un horrible menteur.

 

Les médias d’information falsifiés tournent cette affaire de 6 façons différentes, et sur Twitter, nous ne voyons pratiquement rien d’autre que des histoires de dissimulation de la part de torchons libéraux comme le Washington Post, CNN et MSNBC. Ils essaient désespérément de dépeindre Fauci comme un «croisé du COVID» qui a passé «18 heures par jour» à répondre à des emails et à «diriger l’Amérique » à travers des temps sombres et orageux. Une chose est sûre, Fauci a passé beaucoup de temps à écrire des courriels, et aujourd’hui, ils ont été révélés.

On va commencer par l’éclaireur de la décision publique qui a été en contact épistolaire avec le Dr Fauci. Et là, on comprend d’où cet homme imposé par la hiérarchie politico-sanitaire (Delfraissy) prenait ses ordres. Pour les transmettre ensuite à Macron et Véran qui les imposaient aux Français, en toute « démocratie ». France-Soir a traduit l’échange Delfraissy-Fauci page 1841 :

Bonjour,
Je suis à nouveau en service depuis que la crise sanitaire mondiale COVID-19 a frappé la France, il y a quelques semaines. Je dirige maintenant le Conseil scientifique du COVID-19, composé de 10 personnes, au service du Président français, Emmanuel Macron. Le Conseil a été créé le 10 mars et nous avons été fortement impliqués dans des activités de conseil en relation avec le Président, notamment sur sa décision de mettre en place le confinement généralisé, parce que nous n’avions pas de meilleur choix.
Tout d’abord, nous disposons d’un nombre limité de tests, ce qui nous empêche de mettre en place une stratégie de type coréen dans les prochains jours. Cependant, à la fin du confinement (dans les six semaines à venir), nous serons en mesure de généraliser l’utilisation des tests et de développer des applications de type coréen, ainsi qu’une stratégie de test et de traitement, si nous disposons de médicaments à ce moment-là. Avant cela, nous allons passer par une phase difficile dans les semaines qui suivent, car nous n’aurons pas assez de lits dans nos unités de soins dans certaines régions de France…
Deuxièmement, sur le plan thérapeutique, Yazdan Yazdanpanah a pris ma place et dirige désormais REACTing. Demain matin va débuter un essai médical franco-européen, sous le contrôle de l’OMS, avec 5 objets d’étude (placebo/kalatra/kalatra+interféron bêta/produit de Gilead/hydroxychloroquine seule ou en combinaison pour la semaine prochaine). Comme vous le savez peut-être, nous faisons actuellement face à un buzz médiatique depuis l’annonce faite par le Dr Raoult sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine. Ses données ne sont pas particulièrement convaincantes. Nous pouvons distinguer un léger signal positif mais il doit être confirmé par un essai randomisé de bonne facture. Nous avons également commencé une étude sur le modèle de cellules de singes avec l’hydroxychloroquine, et nous devrions avoir les résultats à la fin de la semaine prochaine. Une cohorte de patients COVID+ sévères a également été créée et certains seront traités par hydroxychloroquine : nous analyserons ces résultats avec toute la conscience nécessaire. Il sera également possible de faire un essai de prévention pour les professionnels de la santé et les personnes âgées avec l’hydroxychloroquine.
J’ai une énorme pression politique pour libérer l’accès à l’hydroxychloroquine pour tout le monde, mais je résiste actuellement.
Quelle est la situation aux États-Unis, surtout après l’annonce de Trump ? Quelle est la position des NIH ? Qu’est-ce qui va être mis en place ? Merci pour votre réponse. J’ai mis Yazdan Yazdanpanah en copie de cet email. Cordialement.

La phrase importante étant : « J’ai une énorme pression politique pour libérer l’accès à l’hydroxychloroquine pour tout le monde, mais je résiste actuellement. » Où l’on comprend que la décision d’interdire l’HC a été prise par des Français contre les Français. La réponse de Fauci – qui n’interdit pas l’HC sous la pression de Trump – ne laisse pas de doute : c’est bien l’axe Delfraissy-Véran-Macron qui a bloqué (après Buzyn) l’usage de l’HC aux Français qui présentaient les premiers symptômes de la grippe P4. Selon le Pr Perronne, le résultat a été 25 000 morts de trop.

Merci pour votre note. Je ne vois pas de copie de Yazdan sur votre e-mail, et je vous prie donc de lui transmettre celui-ci. La position du NIH est que nous devrions de préférence mettre les médicaments à disposition dans le cadre d’essais cliniques randomisés et contrôlés et ne pas les distribuer librement. Il y a une forte pression aux États-Unis, favorisée par le Président, pour rendre certains de ces médicaments plus largement disponibles, en dehors d’un essai clinique randomisé en utilisant des mécanismes tels que « l’usage compassionnel ». Aux États-Unis, comme vous le savez, le HC (plaquenil) est un médicament approuvé pour le paludisme ainsi que pour certaines maladies auto-immunes comme le LED. Ainsi, les médecins peuvent prescrire le médicament dans le cadre d’une utilisation « hors indication ». Ce sera probablement la principale modalité de distribution de ce médicament aux États-Unis, du moins dans un avenir prévisible.

Et dans ces mails, il y a évidemment mieux, ou pire, selon qu’on se place du côté de la santé et des gens, ou du Big Pharma et du profit. Fauci et Zuckerberg ont été en contact pour faire la propagande du vaccin :

Entre-temps, le mal a été fait : la vaccination des humains sous-informés a été massive, mais la résistance à cette violence mondialiste ne fait que croître, « grâce » aux effets secondaires des dangereux vaccins, dont le Pfizer d’Albert Bourla.

Nous voici dans une course de vitesse entre les résistants et le Big Pharma : les multinationales mondialistes qui ont corrompu les gouvernements avec leurs profits monstrueux (dans tous les sens du terme) essayent de passer en force, c’est-à-dire de ne pas attendre que les effets secondaires, qui peuvent s’étaler sur plusieurs années, ne renversent la confiance du grand public, une confiance forgée par les médias mainstream, complètement à la botte des dirigeants politiques et économiques de la dictature sanitaire.

Comme toujours, la presse corrompue est gênée aux entournures.

 

 

Mails de Fauci : l’AFP savait-elle pour l’origine du virus ?

 

Dans les emails des FauciLeaks récemment dévoilés, une découverte de taille page 3123 : on y apprend que l’AFP était au courant de la fabrication du virus depuis le 31 janvier 2020. A-t-elle enterré l’affaire ?

Depuis le 31 janvier 2020 :

L’AFP, par le biais du journaliste Issam Ahmed, écrivait au Dr Barney Graham du NIH (National Health Institute) au sujet d’une demande assez urgente un vendredi soir. Le journaliste demandait un avis sur une étude scientifique qui venait juste d’être publiée sur le serveur Biorxiv.org. L’article affirmait que le nouveau coronavirus comprenait quatre insertions similaires au VIH-1, et que ce n’est pas une coïncidence.

Le journaliste demandait des informations sur cet article écrit par des chercheurs indiens, qui sera plus tard rétracté sous la pression, nous a déclaré le mathématicien Jean-Claude Perez.

Sur le site du NIAID (Institut national des allergies et des maladies infectieuses), on peut lire que Dr Barney Graham est le directeur adjoint du centre de recherche sur les vaccins, chef du laboratoire de pathogenèse virale et noyau de science translationnelle. Ses principaux domaines de recherche sont le développement de vaccins et d’anticorps monoclonaux pour COVID-19, RSV, grippe, EV-D68, Nipah, Zika, VIH, Ebola et d’autres agents pathogènes émergents viraux, la conception de vaccin basée sur la structure et base structurelle pour la neutralisation du virus à médiation par les anticorps et l’approche pathogène prototype pour la préparation et la riposte à une pandémie. Le Dr Graham est donc un expert et ne pouvait pas ne pas savoir puisque cette étude était publiée.

 

L’intégralité des emails en anglais : 

Cliquer pour accéder à leopold-nih-foia-anthony-fauci-emails.pdf

 

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/FauciGate-le-scandale-est-mondial-et-francais-64335.html

Ajouts : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 598 autres abonnés

1 Commentaire

  1. Si nous savions qui ordonne a ceux qui nous gouvernent, ceux qui nous gouvernes ( Aurait une frayeur mortel ) Parce qu’ils ne savent pas a quoi ils ont a faire.
    A ce niveau là. l’argent n’a plus d’importance.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.