Chelsea Manning emprisonnée pour avoir refusé de témoigner au sujet de Wikileaks

0
Chelsea Manning (anciennement Bradley Manning)

Après une audience houleuse devant un tribunal fédéral de district en Virginie orientale, Chelsea Manning, militante et ancienne prisonnière militaire, a été emprisonnée par un juge pour outrage au tribunal après avoir refusé de témoigner devant un grand jury chargé de l’enquête criminelle du gouvernement sur Wikileaks et son fondateur, Julian Assange.

 

Le juge, Claude H. Hilton, a statué que Manning devait rester en détention civile jusqu’à ce qu’elle témoigne, a déclaré son avocate Moira Meltzer-Cohen au New York Times.

Manning a été cité à comparaître en janvier pour témoigner devant le jury. Mais elle a juré de ne pas coopérer même si les procureurs ont offert l’immunité pour son témoignage.

«En solidarité avec de nombreux militants qui font face aux difficultés, je défendrai mes principes», a-t-elle déclaré jeudi. «J’épuiserai tous les recours légaux disponibles. Mon équipe juridique continue de contester le secret de ces procédures, et je suis prêt à faire face aux conséquences de mon refus.»

L’emprisonnement de Manning offre un autre aperçu de l’enquête secrète du gouvernement sur Wikileaks, qui a été lancée sous l’administration Obama et reprise par l’administration Trump. Manning a purgé une peine de sept ans de prison pour avoir divulgué à Wikileaks la fameuse cassette du «meurtre collatéral», de loin la plus longue peine de prison jamais purgée pour avoir divulgué des secrets d’État. Manning, qui est « devenue » une femme pendant son séjour en prison, a tenté à deux reprises de se suicider avant d’être graciée par Obama.

Vers la fin de l’année dernière, une fuite accidentelle de certaines informations dans l’affaire a révélé qu’Assange avait été inculpé sous scellés l’été dernier. Et bien que Manning ait décidé de refuser de coopérer, un des bénévoles de Wikileaks a récemment accepté de témoigner contre Assange en échange d’immunité. Le grand jury enquête sur Assange depuis neuf ans.

Dans une déclaration publiée plus tôt cette semaine, Manning s’est déclarée prête à «faire face aux conséquences» de son refus de répondre aux questions du jury. Manning avait comparu devant le grand jury mercredi, et a également refusé de répondre aux questions, selon NBC et sa déclaration.

«J’ai répondu à chaque question par la déclaration suivante : Je m’oppose à la question et refuse d’y répondre au motif que la question viole mon premier, quatrième et sixième amendement et d’autres droits statutaires», a dit Manning dans une déclaration.

 

«Toutes les questions de fond portaient sur mes divulgations d’information au public en 2010 – réponses que j’ai fournies dans de nombreux témoignages, lors de ma cour martiale en 2013», peut-on lire dans la déclaration.

Manning a déjà admis avoir envoyé à Wikileaks des archives de documents secrets alors qu’elle travaillait comme analyste du renseignement militaire, et elle a dit à la cour que tout ce qu’elle était prête à divulguer a déjà été révélé lors de son audience en cour martiale en 2013.

Bien que la décision puisse faire l’objet d’un appel, il n’est pas clair si et quand Manning pourrait être libéré.

( Note ExoPortail : Pour beaucoup d’Américains, Chelsea Manning est une héroïne des libertés qui a payé très cher ses révélations sur les morts de civils sous les bombardements américains en Irak et Afghanistan. Pour certains, c’est une renégate. Donald Trump l’avait lui-même qualifiée de «traîtresse» à son pays… )

Source : https://www.zerohedge.com/news/2019-03-08/chelsea-manning-jailed-refusing-testify-about-wikileaks

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 458 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.