250 scientifiques émettent un avertissement majeur sur les effets potentiellement cancérigènes des technologies sans fil

0
Au cours des dernières années, nous avons vu un certain nombre de rapports scientifiques crédibles indiquant que le rayonnement électromagnétique des téléphones cellulaires et d’autres appareils sans fil est lié au développement de cancers, y compris le cancer du cerveau et du cœur. Et comme le réseau sans fil du monde entier est mis à niveau vers la 5G, nous pourrions bientôt voir un pic dramatique dans les cas de cancer, et les gens en haut lieu prennent la parole pour avertir le public.

 

De plus, des avertissements sur la sécurité de la technologie 5G émergente sont partout, et même la «California Brain Tumor Association» a émis un avertissement public. Mais nous vivons déjà dans un monde qui dépend de plus en plus de la technologie sans fil et Bluetooth, avec une gamme de produits de consommation comme les AirPods d’Apple qui agissent comme des émetteurs/récepteurs sans fil posés directement à proximité du cerveau, blottis dans les parties les plus sensibles de l’oreille.

C’est la recette d’un désastre de santé publique, et pour le souligner, un groupe de 250 scientifiques de plus de 40 pays ont signé une pétition à l’OMS et à l’ONU pour les mettre en garde contre les dangers documentés du rayonnement des ondes radio du WiFi, des téléphones portables et du bluetooth.

( Note ExoPortail : Pour rappel certaines villes aux états-unis on déjà bloqué la mise en place de la 5G :  https://exoportail.com/des-villes-americaines-bloquent-la-mise-en-service-de-la-5g-sur-les-accusations-que-cela-cause-le-cancer/)

«Les AirPods sans fil d’Apple, par exemple, « communiquent entre eux en utilisant un champ d’induction magnétique, un champ magnétique variable[l’un] envoie à travers votre cerveau pour communiquer avec l’autre », explique le Dr Joel Moskowitz.
Le Dr Moskowitz, professeur en santé publique à l’Université de Californie à Berkeley, qui se concentre sur l’exposition aux téléphones cellulaires, affirme qu’il n’y a même pas encore de recherche sur ce que cela pourrait faire au cerveau, et encore moins sur les règlements pour en limiter les effets potentiels». Source

La déclaration d’ouverture de la pétition énumère une litanie de produits technologiques actuels qui sont tous liés aux troubles physiologiques, aux maladies et même au cancer.

( Note ExoPortail : Selon le rapport final du «National Toxicology Program», le rayonnement des téléphones portables provoque le cancer : https://exoportail.com/selon-le-rapport-final-du-national-toxicology-program-le-rayonnement-des-telephones-portables-provoque-le-cancer/)

«Nous sommes des scientifiques engagés dans l’étude des effets biologiques et sanitaires des champs électromagnétiques non ionisants. D’après des recherches publiées et évaluées par des pairs, nous sommes sérieusement préoccupés par l’exposition omniprésente et croissante aux champs électromagnétiques non ionisants générés par les appareils électriques et sans fil. Il s’agit notamment, mais sans s’y limiter, des dispositifs émettant des radiofréquences (RFR), tels que les téléphones cellulaires et sans fil et leurs stations de base, le Wi-Fi, les antennes de diffusion, les compteurs intelligents et les moniteurs pour bébés, ainsi que les dispositifs et infrastructures électriques utilisés pour la fourniture d’électricité qui produisent un champ électromagnétique extrêmement faible fréquence». Source

Source : https://www.wakingtimes.com/2019/03/12/250-concerned-scientists-issue-warning-about-potentially-carcinogenic-effects-of-wireless-tech/ et https://www.emfscientist.org/index.php/emf-scientist-appeal

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 871 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.