Un document dévoilé sur Wikileaks confirme l’existence de la vie sur d’autres planètes

2

( Note ExoPortail : Ce qui intéressant ici c’est que ce document a été mis en ligne par Wikileaks et donc très utile à relayer pour les personnes ayant une forte confiance en ce médias bien connu et indépendant, afin de faire évoluer certaines mentalités )


Un document publié par Wikileaks semble avoir confirmé ce que des millions de personnes autour du globe croient depuis des décennies : nous ne sommes pas les seules formes de vie «intelligentes» de l’univers.

WikiLeaks est une organisation médiatique internationale à but non lucratif qui publie des rapports anonymes et des documents au contenu sensible d’intérêt public sur son site Web, tout en préservant l’anonymat de ses sources.

Le site a été lancé en décembre 2006, bien que son activité ait débuté en juillet 2007-2008.

Depuis lors, sa base de données n’a cessé de s’enrichir pour accumuler 1,2 million de documents.

Son créateur est Julian Assange et est géré par «The Sunshine Press».

Le site Web lui-même est un trésor d’informations «secrètes», et sans surprise, parmi les 1,2 million de documents publiés sur Wikileaks, nous en trouvons un qui parle directement de la vie extraterrestre :

Un document est intitulé : « UN MAIRE RENCONTRE UN AMBASSADEUR, CONFIRME LA VIE EXTRATERRESTRE » semble confirmer ce que beaucoup d’entre nous savons depuis des décennies, à savoir qu’il y a de la vie sur d’autres planètes dans l’univers.

Le document était à l’origine classé «confidentiel» selon Wikileaks.

Les deux premiers paragraphes sont les plus intéressants, le premier étant un résumé de la rencontre, et le deuxième paragraphe porte sur des élections à venir en Afghanistan :

RAISON : 1.4 (b), (d)
(C) Résumé : Lors d’une réunion pleine de bavardages, le maire de Douchanbé, Mahmadsaid Ubaidulloev, a déclaré que les prochaines élections seraient libres et équitables, que les contributions au barrage de Roghun étaient volontaires et que les pertes subies par les États-Unis en Afghanistan étaient ressenties par les Tadjiks comme étant les leurs. Ubaidulloev a demandé de l’aide pour faire admettre des étudiants tadjiks à l’Université Harvard, mais a refusé d’aider à trouver un nouvel emplacement pour un emplacement américain à Douchanbé. Il a affirmé l’existence de la vie sur d’autres planètes, en faisant remarquer que nous devrions nous concentrer sur la résolution de nos problèmes sur Terre. Fin Résumé.
AFGHANISTAN
SBU) Le 13 janvier, l’ambassadeur a rendu visite au maire de Douchanbé et président de la Chambre haute du Parlement, Mahmadsaid Ubaidulloev à son bureau parlementaire. M. le Maire a commencé la réunion par un long discours sur l’Afghanistan, remerciant les États-Unis pour leurs contributions et leurs sacrifices sur place, et disant que les activités américaines étaient très importantes «à l’aube du troisième millénaire et du XXIe siècle». M. Ubaidulloev a estimé que la tâche principale consistait à construire un sentiment d’identité nationale parmi les groupes ethniquement disparates, et a déclaré que les États-Unis en étaient un exemple. Il a noté que «la guerre est très dangereuse», et a dit, «nous savons qu’il y a de la vie sur d’autres planètes, mais nous devons d’abord faire la paix ici».

Le document original de Wikileaks est disponible icihttps://wikileaks.org/plusd/cables/10DUSHANBE82_a.html

Sourcehttp://www.theeventchronicle.com/galactic/leaked-wikileaks-cable-confirms-extraterrestrial-life-on-other-planets/

Traduction : ExoPortail

Ajouts : 

Assange privé d’accès internet :

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié depuis plusieurs années à l’ambassade d’Équateur à Londres, a vu sa connexion internet coupée, annonce Kim Dotcom, l’ancien propriétaire de la plus grande société de partage de fichiers Megaupload.

Julian Assange n’a plus d’accès internet et s’est vu refuser de recevoir des visiteurs dans l’ambassade d’Équateur à Londres où il est réfugié depuis plusieurs années, a annoncé via Twitter Kim Dotcom.

Kim Dotcom a également appelé tous ceux qui se trouvaient à Londres à se rassembler près de l’ambassade d’Équateur.

Pour le moment, ni Julian Assange ni WikiLeaks n’ont fait aucune déclaration officielle.

Les autorités équatoriennes ont expliqué leur décision de priver Julian Assange d’accès internet.

«Le gouvernement équatorien a suspendu le fonctionnement des systèmes qui permettent à Julian Assange d’être en contact avec l’extérieur de l’ambassade […] Cette mesure a été prise parce que Julian Assange n’a pas respecté une promesse écrite faite au gouvernement à la fin de l’année 2017 par laquelle il s’est engagé à ne pas diffuser de messages qui constitueraient une ingérence dans les affaires d’autres pays», indique un communiqué du gouvernement.

Le fondateur de WikiLeaks, 46 ans, a trouvé asile dans l’ambassade d’Équateur pour échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster a maintenu le mandat d’arrêt contre M.Assange, indiquant qu’il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

Julian Assange craint, en cas d’arrestation, d’être extradé vers les États-Unis pour la divulgation de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

En janvier 2018, le gouvernement équatorien a annoncé être à la recherche d’une «médiation» en vue de trouver un accord avec Londres sur la situation «insoutenable» de M.Assange.

Sourcehttps://fr.sputniknews.com/international/201803281035709082-assange-internet/


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

2 Commentaires

  1. Un regard en profondeur sur la preuve bizarre que l’univers pourrait être une simulation informatique. Certains abductés extraterrestres ont rapporté que les ET décrivent notre univers comme un hologramme 3D projeté depuis une autre dimension par une Super Intelligence. Il y a des preuves pour suggérer que notre monde et tout ce qui s’y trouve – ne sont que des images fantomatiques, des projections d’un niveau de réalité tellement au-delà du nôtre qu’il est littéralement au-delà de l’espace et du temps.

    Plusieurs physiciens, cosmologistes et technologues sont maintenant ouvertement l’idée que nous vivons tous à l’intérieur d’une gigantesque simulation informatique, en expérimentant un monde virtuel de type Matrix que nous pensons à tort comme réel. Nous effectuons des simulations sur ordinateur non seulement dans les jeux mais aussi dans la recherche. L’univers est-il juste une simulation énorme, incroyablement complexe? Si oui, comment pourrions-nous savoir, et que signifierait cette connaissance pour l’humanité?

Donnez votre Avis :)