Une première : Le comté de New York déclare l’état d’urgence, interdit les espaces publics à TOUS les enfants non vaccinés

1

Dans l’une des mesures les plus choquantes à ce jour concernant l’«épidémie de rougeole» de 2019, les autorités du comté de Rockland ont déclaré l’état d’urgence et ont effectivement interdit à tout enfant de moins de 18 ans, qui n’a pas reçu le vaccin ROR, de circuler dans des lieux publics.

 

«À compter de minuit, le mercredi 27 mars, toute personne âgée de moins de 18 ans qui n’a pas été vaccinée contre la rougeole se verra interdire l’accès aux lieux publics jusqu’à ce que cette déclaration expire dans 30 jours ou jusqu’à ce qu’elle reçoive le vaccin ROR», selon une déclaration des autorités du comté de Rockland.

Vidéo en Anglais:

Les espaces publics comprennent les écoles, les magasins, les lieux de culte et les transports en commun, selon les fonctionnaires, essentiellement un peu tout.

On ne sait pas exactement comment les autorités sauront si un enfant n’est pas vacciné. Cependant, ils envisagent toujours d’intenter des poursuites judiciaires contre les parents.

«La police locale ne demandera pas de documentation sur les vaccinations, mais les appliquera rétroactivement s’il s’avère qu’un parent a permis à ses enfants non vaccinés d’entrer dans les espaces publics», a déclaré le comté.

 

( Note ExoPortail : On peut aussi légitimement spéculer que ceci sert à contrer la conscience anti vaccins qui grandi très vite aux USA car plus de 40% des Américains disent non à la vaccination antigrippale : https://exoportail.com/la-conscience-anti-vaccins-grandit-plus-de-40-des-americains-disent-non-a-la-vaccination-antigrippale/)

Cet état d’urgence et la requête pour que les enfants se fassent vacciner arrivent au moment où les «Centres pour le contrôle et la prévention des maladies» publient une mise à jour de leur site Web, ajoutant une foule de personnes qui ne devraient pas recevoir le vaccin ROR – y compris toute personne qui «a un parent, frère ou sœur avec un historique de problèmes du système immunitaire».

De plus, la plupart des personnes qui contractent la rougeole se rétablissent complètement en une semaine environ. Bien que certaines études établissent un lien entre les cas de rougeole et les personnes non vaccinées, selon plusieurs autres études, le vaccin ROR est probablement pire que la rougeole.

En 2017, le Physicians for Informed Consent (PIC) a rapporté dans le «British Medical Journal» que chaque année, environ 5 700 enfants américains souffrent de convulsions à la suite du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (MMR).

«Aux États-Unis, la rougeole est généralement une infection virale bénigne à court terme ; 99,99 % des cas de rougeole se rétablissent complètement», a déclaré le Dr Shira Miller, président et fondateur de PIC. «Comme il n’a pas été prouvé que le vaccin ROR est plus sûr que le vaccin antirougeoleux, il n’y a pas suffisamment de preuves pour démontrer que la vaccination de masse obligatoire contre la rougeole entraîne un bénéfice net pour la santé publique aux États-Unis».

Bien qu’il y ait un risque de convulsions en cas de rougeole, selon les données, le risque de développer des convulsions à partir du vaccin pour combattre la rougeole est cinq fois plus élevé.

De plus, les convulsions provoquées par le vaccin ROR sont bien pires, selon l’étude, et peuvent causer des dommages permanents.

Selon la logique de la campagne de vaccination forcée, nous devrions simplement sacrifier des centaines d’enfants par an pour obtenir une théorie non prouvée de l’immunité collective. Jusqu’à ce que ce soit leur enfant qui soit définitivement handicapé par le vaccin.

Tous les jours, nous voyons les médias déshumaniser, dégrader et même faire taire ceux qui sont en faveur de la sécurité vaccinale ou qui choisissent des dérogations. Utilisant cette fausse épidémie pour faire avancer la législation, 100 projets de loi ont été déposés dans 30 États différents, proposant d’étendre, de restreindre ou d’éliminer le droit au consentement éclairé en matière de vaccins. Et maintenant, comme l’illustre la déclaration ci-dessus, la législation n’est plus nécessaire et les enfants peuvent être condamnés à la «prison à domicile» pour le seul fait de ne pas avoir été vaccinés.

( Note ExoPortail : Tout ceci alors que des études ont montré que les enfants non vaccinés sont globalement en meilleurs santé que les enfants vaccinés : https://exoportail.com/etudes-sur-la-sante-des-enfants-vaccines-et-non-vaccines/ )

Source : https://thefreethoughtproject.com/unvaccinated-children-banned-new-york/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 6 110 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.