Le troisième homme le plus puissant du Vatican reconnu coupable de viol d’enfant

1
Le cardinal George Pell

L’ancien troisième fonctionnaire le plus puissant du Vatican et le plus haut fonctionnaire catholique d’Australie, le cardinal George Pell, a été reconnu coupable d’abus pédosexuels dans un procès à Melbourne.

 

Le verdict a été rendu le 11 décembre, mais a fait l’objet d’une ordonnance de suppression jusqu’à aujourd’hui, alors qu’un procès antérieur portant sur les cinq mêmes chefs d’accusation avait abouti à la suspension du jury, ce qui a entraîné un nouveau procès.

Pell, le trésorier du Vatican, a été reconnu coupable d’avoir pénétré sexuellement un enfant de moins de 16 ans, ainsi que de quatre accusations d’attentat à la pudeur avec un enfant de moins de 16 ans, selon The Guardian. Pell est accusé d’avoir violé oralement deux choristes qu’il a surpris en train de boire du vin sacramentel dans un couloir d’église.

( Note ExoPortail : Un verdict assez énorme mais il faut faire attention que ceci ne soit pas « l’arbre qui cache la forêt » car toute l’institution du Vatican est gangrenée à tous les niveaux et particulièrement les plus hauts. La purge ne doit pas s’arrêter là.)

«L’affaire contre Pell était centrée sur des événements survenus il y a plus de 22 ans.
Le jury a conclu qu’au cours de la seconde quinzaine de décembre 1996, alors qu’il était archevêque de Melbourne, Pell a surpris deux enfants de chœur de 13 ans après une messe solennelle du dimanche à la cathédrale St Patrick et les a agressé sexuellement.

Après avoir quitté la procession, a dit le plaignant, lui et l’autre garçon se sont faufilés dans les couloirs de l’église et sont entrés dans la sacristie du prêtre, un endroit qu’ils savaient qu’ils ne devraient pas être. Ils y trouvèrent du vin sacramentel et se mirent à boire. Le plaignant allègue que M. Pell les a surpris et leur a dit qu’ils étaient en difficulté.
Pell a manœuvré sa robe pour exposer son pénis. Il s’est avancé, a attrapé l’autre garçon par l’arrière de la tête et l’a forcé à mettre la tête du garçon sur son pénis, a déclaré le plaignant à la cour.» – The Gardian

Dans un autre incident, l’accusateur de Pell a dit que, plus tard en 1996 ou 1997, Pell l’a attaqué de nouveau alors qu’il marchait dans le couloir vers un vestiaire de choristes.

M. Pell a plaidé non coupable aux accusations, les qualifiant de «foutaises et de mensonges» dans une entrevue enregistrée d’octobre 2016.

Sa sentence sera prononcée mercredi, car Pell est en liberté sous caution depuis le verdict et se remet actuellement d’une opération au genou.

«Le pape François, qui a déjà fait l’éloge de Pell pour son honnêteté et sa réactivité face aux abus sexuels sur enfants, doit encore réagir publiquement, mais deux jours seulement après le verdict non rapporté de décembre, le Vatican a annoncé que Pell et deux autres cardinaux avaient été exclus des conseillers du pontife.
La condamnation de Pell et son incarcération probable provoqueront des ondes de choc dans une congrégation catholique mondiale et porteront un coup aux efforts de Francis pour mettre un frein aux abus sexuels.» – The Gardian

La nouvelle de la condamnation de Pell vient quelques jours après un sommet du Vatican sur les abus sexuels au cours duquel le principal cardinal allemand, Reinhard Marx, a admis en parlant des décennies d’inconduite sexuelle de l’Eglise catholique :

«Les dossiers qui documentent ces actes horribles et qui peuvent nommer les responsables ont été détruits ou pas du tout créés».

Avant son retour en Australie pour faire face à des accusations, Pell travaillait depuis trois ans comme préfet du secrétariat pour l’économie du Saint-Siège, «faisant de lui l’un des plus anciens catholiques du monde», selon le Guardian. Pell était considéré comme l’un des conseillers les plus dignes de confiance du pape François, choisi pour superviser les finances du Vatican et éradiquer la corruption.

M. Pell est resté silencieux et sans émotion alors que le verdict a été lu à l’issue du procès qui a duré plus d’un mois. Son avocat de la défense, Robert Richter QC, a déclaré qu’il ferait «absolument» appel de la décision.

Vidéo en Anglais : 

Source : https://www.zerohedge.com/news/2019-02-25/third-most-powerful-vatican-official-found-guilty-child-rape et https://www.theguardian.com/australia-news/2019/feb/26/cardinal-george-pell-vatican-treasurer-found-guilty-of-child-sexual-assault

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 6,448 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.