Dystopie : Microsoft dépose le brevet d’un chatbot simulant une conversation avec un proche décédé

0

Peut-on faire revivre artificiellement les morts ? Sans aller jusque-là, Microsoft semble toutefois envisager la mise au point d’un logiciel digne d’une œuvre de science-fiction. En fin d’année dernière, l’entreprise américaine a obtenu un brevet relatif à un agent conversationnel qui utiliserait les données personnelles d’une personne afin d’imiter son comportement.

 

Dans l’épisode Bientôt de retour (Be right back, en version originale) de la série Black Mirror, une jeune femme, endeuillée par la disparition de son conjoint, fait appel à un service expérimental en ligne. Ce dernier permet d’exploiter diverses données concernant une personne décédée (photos, vidéos, réseaux sociaux…) afin de créer un chatbot capable de simuler une discussion avec le défunt.

Après avoir vu l’épisode, on peut être tenté de s’interroger : comment réagirait-on si l’on pouvait avoir accès à un tel service ? Microsoft pourrait prochainement nous aider à répondre à cette question.

 

À l’origine, les données personnelles trouvées en ligne :

En décembre 2020, l’entreprise a déposé un brevet dont l’objet se rapproche fortement du service évoqué ci-dessus. Il porte en effet sur « la création d’un chatbot conversationnel d’une personne spécifique ». Plus précisément, le logiciel reproduirait les mots et le ton caractéristiques d’un individu, en s’appuyant sur des informations personnelles telles que « des images, des données vocales, des messages sur les réseaux sociaux, des messages électroniques ».

Au sujet du modèle du programme, le brevet précise qu’il peut s’agir d’une « personne passée ou présente », sans restriction. Cela peut donc concerner un proche, un ami, une célébrité, un personnage historique, fictif, etc. Les utilisateurs auraient même la possibilité de créer une sorte de version numérique d’eux-mêmes qui pourrait être utilisée à leur mort.

 

Le poids des mots, le choc des vidéos ? :

Et la projection de Microsoft ne s’arrêterait pas là. L’entreprise indique également qu’elle pourrait générer des modèles 2D ou 3D de la personne, à partir d’images, de vidéos et d’autres données plus poussées.

Dans l’épisode de Black Mirror, la jeune femme va plus loin dans l’expérience. Elle commence ainsi à entretenir une correspondance téléphonique avec le double numérique de son défunt compagnon, à la voix fidèlement imitée, avant de recevoir un robot humanoïde en kit, d’une ressemblance parfaite. S’agit-il des prochaines pistes explorées par Microsoft ?

 

Source : https://www.clubic.com/pro/entreprises/microsoft/actualite-350659-microsoft-depose-le-brevet-d-un-chatbot-simulant-une-conversation-avec-un-proche-decede.html et https://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/microsoft-chatbot-patent-dead-b1789979.html


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 603 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.