Qu’est-ce que la Kundalini et comment travailler avec ?

1

Métaphoriquement, nous pouvons voir le Soi Supérieur, l’Âme, comme un Soleil, et le Soi inférieur (composé du corps physique éthérique, astral et mental), comme un rayon de lumière émanant de ce Soleil.

Ce rayon de Lumière est comme un pilier vertical de Lumière, qui coule à travers tout les plans, à travers tous les corps, jusqu’au physique. C’est le canal central du corps, qui longe la colonne vertébrale du corps physique. En fait, la colonne vertébrale est la manifestation physique du canal central. Ce canal central est la présence de notre âme incarnée en tant que moi inférieur, il existe dans tous les corps simultanément, il est ce qui crée tous nos corps, et c’est ce qui relie nos corps entre eux et avec notre âme. C’est pourquoi les chakras principaux sont situés le long de ce canal central :

https://i2.wp.com/exoportail.com/wp-content/uploads/2017/02/chakras.jpg?w=200&ssl=1

Plus d’infos dans cet article : Le Moi Multidimensionnel : L’Âme, Le Soi supérieur et au-delà

C’est ce qu’on appelle traditionnellement le canal shushumna. Les deux serpents entrelacés, masculin et féminin, ida et pingala, naissent du shushumna, du canal central.

L’énergie circule constamment le long du canal central, à la fois vers le bas (de l’âme vers le moi inférieur) et vers le haut (du moi inférieur vers l’âme). C’est ce qui nous rend vivants, et d’une certaine manière c’est le fil que l’Âme utilise pour se connecter au corps et conduire le corps.

En vérité, toutes les âmes sont Une, donc le Soleil est Un, et les canaux centraux de tous les êtres viennent tous de la même Source. L’âme et le corps sont deux parties d’un tout, l’esprit et la matière sont deux parties d’un tout, tout dans la création fait partie d’un tout, des parties d’un seul organisme qui est la vie elle-même : La vie est un tout, Source ou Dieu est la vie dans son ensemble, il n’y a rien en dehors du Tout.

Une autre métaphore pour décrire cela, c’est que les âmes et toute vie ne forment qu’un seul océan, et nos corps et tout ce que nous voyons ne sont que des vagues dans cet océan. Les vagues semblent se détacher, mais ce ne sont encore que des parties de l’océan. Tout est Un.

La Kundalini, c’est l’énergie qui entre dans le canal central et qui n’est pas exprimée, et qui est donc endormie, dormante, à la base de l’épine dorsale. La raison pour laquelle l’énergie n’est pas exprimée est à cause de l’amnésie, de l’oubli de qui nous sommes vraiment, et aussi à cause de la suppression de l’expression dans la société.

Nous naissons généralement avec l’amnésie de qui nous sommes en tant qu’âmes et qui nous sommes en tant qu’océan Un. Par conséquent, nous avons tendance à ne pas exprimer pleinement notre vraie nature. Ceci est renforcé par la suppression de l’expression dans la société, dès le plus jeune âge, nous sommes généralement contraints d’une manière ou d’une autre de nous comporter d’une certaine manière, de parler d’une certaine manière, de penser et de sentir d’une certaine manière, etc.

Par exemple, il est interdit de danser ou de bouger le corps de façon inhabituelle en public, de chanter en public, d’exprimer pleinement ce que nous ressentons vraiment, d’embrasser quelqu’un pendant trop longtemps, etc, nous sommes censés rester en ligne et simplement dire «je vais bien».

L’expression sexuelle en toute honnêteté est particulièrement réprimée. Et les gens ne traitent généralement pas pleinement leurs émotions, nous pouvons nous sentir tristes ou en colère et parce qu’il n’est généralement pas permis de le sentir pleinement avec les autres, parce que les gens autour d’eux sont généralement supprimer et rejeter les expressions des autres d’une manière ou d’une autre, l’énergie est rarement pleinement fluide, entièrement libéré. Même les expressions de joie sont souvent refoulées et condamnées sans raison valable.

Par conséquent, beaucoup de gens ne peuvent plus vraiment pleurer ou rire ou danser ou s’exprimer, ils peuvent mettre un masque très convaincant s’ils le veulent, ils peuvent se forcer mentalement à sourire et à rire et à danser, mais généralement l’expression est superficielle, forcée, elle n’implique pas l’être entier. Parce que plus nous accumulons de l’énergie à l’intérieur de laquelle n’a pas été exprimée, plus il devient difficile de s’exprimer réellement dans de nouvelles situations, et donc les gens donnent un faux sourire quand ils sont malheureux, et ne peuvent pas rire pleinement quand ils sont vraiment heureux.

Pour cette raison, la plupart des énergies, des émotions, des pensées de la plupart des gens sont subconscientes : la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qui se passe en eux. Et s’ils en voient un aperçu, ils le repoussent généralement vers le subconscient, prétendant qu’il n’est pas là.

Toute cette énergie non exprimée s’accumule au fil des années vécues dans la suppression, créant plus de misère, d’ennui, d’apathie, de maladie, d’inconfort, d’hypocrisie, de manque de vitalité, etc. Il est facile de se sentir comme Bouddha seul dans notre chambre, mais en compagnie des autres, toute l’énergie refoulée devient apparente.

La respiration crée un courant supplémentaire dans le canal central : vers le bas quand la respiration entre, vers le haut quand la respiration sort. L’habitude générale de ne pas respirer pleinement et de ne pas se connecter avec notre respiration est à la fois un symptôme et une cause contribuant à la suppression de l’énergie, dormant à la base de la colonne :

Lien en Anglais : http://www.meditationiseasy.com/meditation-techniques/vigyan-bhairav-tantra-third-meditation-technique/

Ce que l’on appelle communément l’énergie Shakti, c’est notre force vitale qui circule dans le canal central, qui se manifeste comme des impulsions d’expression de nous-mêmes, pour danser, chanter, s’étreindre, nous exprimer de toute façon. Nous sommes vivants pour exprimer, pour ressentir la joie d’être vivants. Lorsque les vagues s’élèvent de l’océan de la vie, dans notre canal central, elles déclenchent notre expression, tout comme elles déclenchent la floraison des fleurs et le chant des oiseaux. Cette expression rassemble toute la vie en une expérience d’Unitude, tisse la vie en un ensemble.

Quand nous vivons en pleine conscience, quand nous nous exprimons totalement dans notre vie, il n’y a pas de kundalini dormante, toute l’énergie circule pleinement dans notre champ énergétique.

Alors que faire à ce sujet ?

L’énergie que nous n’avons pas exprimée dans nos vies doit être exprimée. Il ne suffit pas d’avoir une compréhension mentale et une discussion à ce sujet, sur ce qui s’est passé dans le passé. La compréhension mentale peut aider, mais en général, elle ne libère pas complètement l’énergie.

Il y a plusieurs façons dont l’énergie peut se libérer. Soit nous faisons consciemment quelque chose pour le libérer, soit il créera des situations externes chaotiques dans nos vies qui sont le miroir de notre énergie intérieure bloquée, auquel cas nous pouvons soit accepter la réalisation et la libération apportées par la situation, soit jouer la victime et supprimer encore plus l’énergie.

Les techniques de méditation active dans lesquelles nous nous permettons d’exprimer et de bouger le corps sans contrôle conscient, sans gérer mentalement notre façon de bouger ou de parler, peuvent être très utiles. Parce que l’énergie refoulée n’est pas consciente, il ne s’agit pas de faire un exercice corporel conscient, le but est de libérer ce qui est coincé inconsciemment, sans planifier mentalement ce que nous exprimons.
Il n’est généralement pas nécessaire de se rappeler mentalement tout ce que nous n’avons pas exprimé dans notre passé, ce qui compte vraiment, c’est de libérer l’énergie. Par exemple, tout comme beaucoup d’animaux sauvages laissent tout leur corps trembler pour libérer le stress, nous pouvons aussi le faire :

MÉDITATION OSHO KUNDALINI :

Cette «méditation sœur» de l’OSHO Dynamic se fait de préférence au coucher du soleil ou en fin d’après-midi. Le fait d’être complètement immergé dans les secousses et les danses des deux premières étapes aide à « faire fondre » l’être rocheux, partout où le flux d’énergie a été refoulé et bloqué. Alors cette énergie peut couler, danser et se transformer en béatitude et en joie. Les deux dernières étapes permettent à toute cette énergie de circuler verticalement, de monter dans le silence. C’est un moyen très efficace de se détendre et de lâcher prise à la fin de la journée.

Osho sur Comment secouer :

«Si vous faites la méditation de la Kundalini, permettez le tremblement – ne le faites pas ! Tenez-vous silencieusement, sentez-le venir, et quand votre corps commence à trembler un peu, aidez-le, mais ne le faites pas ! Appréciez-la, sentez-vous bienheureux à son sujet, permettez-lui, recevez-la, accueillez-la, mais ne la voulez pas.
Si vous forcez, cela deviendra un exercice, un exercice physique corporel. Alors, le tremblement sera là, mais juste à la surface. Il ne vous pénétrera pas. Vous resterez solide, pierreux, rocheux à l’intérieur. Vous resterez le manipulateur, le faiseur et le corps ne fera que suivre. Le corps n’est pas la question, vous êtes la question.
Quand je dis secouer, je veux dire ta solidité, ton être rocheux doit secouer jusqu’aux fondements mêmes, pour qu’il devienne liquide, fluide, fond, coule. Et quand l’être rocheux deviendra liquide, votre corps suivra. Alors il n’y a pas de secousse, seulement des secousses ; alors personne ne le fait, c’est tout simplement en train de se produire. Alors le coupable ne l’est pas.
Profites-en, mais ne le fais pas. Et n’oubliez pas, chaque fois que vous voulez une chose, vous ne pouvez pas l’apprécier. Ils sont inversés, opposés, ils ne se rencontrent jamais. Si tu veux une chose, tu ne peux pas l’apprécier, si tu l’apprécies, tu ne peux pas la vouloir.» Osho
Instructions :
La méditation dure une heure, avec quatre étapes.
Première étape : 15 minutes
Détendez-vous et laissez tout votre corps trembler, en sentant les énergies monter de vos pieds. Laissez aller partout et devenez le tremblement. Vos yeux peuvent être ouverts ou fermés.
Deuxième étape : 15 minutes
Dansez …. comme vous le souhaitez, et laissez le corps bouger comme il l’entend. Encore une fois, vos yeux peuvent être ouverts ou fermés.
Troisième étape : 15 minutes
Fermez les yeux et restez immobile, assis ou debout, en observant, en étant témoin de tout ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur.
Quatrième Salle : 15 minutes
Gardez les yeux fermés, allongez-vous et ne bougez pas.

Il est également important d’entretenir des contacts humains nourrissants. Le problème, c’est que souvent, les gens suppriment leur énergie bloquée et la projettent sur l’autre. L’autre problème, c’est que souvent, les gens ne permettent pas à l’autre de s’exprimer pleinement.

Il est donc nécessaire que toutes les personnes concernées disposent d’un espace sûr pour l’autre, ce qui signifie qu’elles doivent toutes.. :

– Assumer pleinement la responsabilité de l’expérience vécue
– Ayez une présence amoureuse neutre qui permet à l’autre d’exprimer tous les vieux sentiments qu’il pourrait avoir besoin de faire ressortir.

Ce n’est que lorsque quelque chose est ressenti, exprimé, alors il peut se libérer et se déplacer. Cela signifie qu’il ne faut pas essayer de réparer l’autre, ou de ne pas rejeter l’autre, pendant que le lancement a lieu. Cela signifie aussi voir la Lumière dans l’autre même dans les moments où ils libèrent leurs ombres. Cela signifie aussi que toutes les personnes impliquées font de leur mieux pour incarner leur Lumière même si l’autre libère des ombres. Tout cela ne peut se faire que si toutes les personnes concernées assument l’entière responsabilité de l’expérience et ont le pardon. Voilà ce qu’est Grace.

L’énergie agressive n’est possible que lorsque beaucoup d’énergie n’a pas été exprimée. La nature humaine n’est pas agressive sans cela. Par conséquent, la seule façon de résoudre ce problème est de trouver des façons harmonieuses de s’exprimer.

Une grande partie de l’énergie refoulée est habituellement sexuelle. L’impulsion de la sexualité est simplement une impulsion Shakti de réaliser l’Unitude dans tous nos corps. Les organismes ouvrent un portail dans le canal central. Si l’énergie négative inconsciente est infusée dans le processus d’orgasme, alors l’énergie reste encore plus refoulée. Si de l’énergie positive consciente y est infusée, alors beaucoup d’énergie Kundalini peut être libérée, et l’âme et le corps peuvent se connecter ensemble.

La libération complète de la Kundalini signifie que l’Ame et le Soi inférieur sont maintenant vécus comme Un. Pour avoir seulement la compréhension mentale que toute existence est Une, il ne suffit pas de l’expérimenter consciemment, il faut qu’il y ait la pleine expérience qui vient avec la pleine expression de notre présence.

Par conséquent, toutes les techniques et technologies de guérison dans l’univers ne peuvent jamais guérir complètement qui que ce soit, parce qu’ils ne peuvent jamais remplacer le fait que nous sommes ici pour exprimer, l’âme incarnée parce qu’elle veut vivre de belles et joyeuses créations.

Ce que les modalités de guérison peuvent faire, c’est simplement aider à ouvrir la porte, à nettoyer les choses, à ouvrir les méridiens dans le corps, à nous donner une occasion de nous exprimer plus facilement.

C’est une technique de guérison puissante qui aide à rouvrir le canal central :

Lien en Anglais : http://soul1.org/

Une fois que la présence de l’âme dans le corps est pleinement exprimée, pleinement fluide, alors tous les êtres, humains et autres, tissent la vie ensemble dans une joyeuse plénitude. Puis vient la pleine conscience de l’unité de l’esprit et de la matière, de l’existence entière. Cette conscience devient l’illumination et l’ascension, ce qui arrive à certains individus plus tôt que d’autres, mais c’est finalement le destin de toute vie.

💖 Beaucoup de lumière 💖

Source : https://recreatingbalance1.blogspot.com/2018/10/what-is-kundalini-central-channel-of.html

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

Nouveau : Vous avez la possibilité de soutenir ExoPortail avec le nouvel Outil français «UTIP» qui offre plusieurs options dont une qui permet d’'aider FINANCIÈREMENT SANS DONNER DE L'ARGENT mais seulement avec 30 secondes de votre temps une ou plusieurs fois par jour sans créer de compte, d'avance merci beaucoup pour votre soutien (le lien en cliquant sur l'image)  ===►

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 742 autres abonnés

1 Commentaire

  1. « En vérité, toutes les âmes sont Une, donc le Soleil est Un, et les canaux centraux de tous les êtres viennent tous de la même Source. L’âme et le corps sont deux parties d’un tout, l’esprit et la matière sont deux parties d’un tout, tout dans la création fait partie d’un tout, des parties d’un seul organisme qui est la vie elle-même : La vie est un tout, Source ou Dieu est la vie dans son ensemble, il n’y a rien en dehors du Tout. »

    Bonjour,

    Ma vision bouddhiste diffère sensiblement. Premièrement dans le bouddhisme l’on ne parle pas d’âme qui déjà renvoie en elle-même à une entité séparée et individuée, mais l’on parle dans le bouddhisme de consciences.

    Ces consciences sont en fait la mise en lien de divers filaments énergétique qui sont en rapport au karma de chaque consciences, bien qu’au départ, il semble que l’ensemble des consciences aient en fait été d’abord éveillées, certaines, la plupart en fait, se sont ensuite écartées de l’éveil en créant la dualité du à la prise de conscience de moi et de l’autre, une séparation s’est produite qui découlait directement de l’ignorance, issue elle-même de l’éveil, tant l’éveil est parfait qu’il inclus également l’ignorance.

    Cala étant dit, bien que l’ensemble des consciences soient issues de la même source, cette source n’est pas une supra conscience, mais uniquement le support générique général de tout.

    Cette source d’où tout peu se déployer n’est donc pas dieu, mais uniquement une base énergétique à partir de laquelle tout peut se manifester et dont l’enseignement bouddhiste précise que cette base est incréée et non née, soit sans origine et présente de tous temps.

    Si vous souhaitez en savoir plus, aidez-moi à trouver une maison d’Editions qui serait intéressée de publier mon manuscrit « Le livre de l’Eveil », qui se trouve être une manière novatrice d’atteindre rapidement l’éveil à partir de la base de l’enseignement bouddhiste, mais sous un angle encore jamais usité comprenant l’ensemble d’un processus méthodologique et pratique, ou pour le moins, qui n’est pas transmis tel quel.

    Pour tous contacts vous pouvez m’écrire à : thipo@bluewin.ch

    Bien à vous.

    Thierry Poget

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.