Paris Hilton témoigne sur l’enlèvement d’enfants, le placement en établissement, la torture et les abus sexuels

1
Paris Hilton a fait une apparition surprise à l’assemblée législative de l’État de l’Utah lundi pour témoigner en faveur d’un nouveau projet de loi qui réglemente les établissements pour «adolescents en difficulté». Son témoignage n’était rien de moins qu’horrifiant car il décrivait la torture et les abus sexuels endémiques des enfants dans ces établissements – dont elle faisait partie.

 

 

( Note ExoPortail : il y a une forte énergie / dynamisme de révélations d’abus sur les enfants actuellement et je pense que tout le monde le voit dans les news actuelles, surtout en France ! Soutenons au maximum cela tant que c’est juste, aligné et factuel. Beaucoup de choses vont encore arriver ! )

«Je m’appelle Paris Hilton. Je suis une survivante d’abus institutionnels», a-t-elle déclaré.

L’Utah envisage une nouvelle législation qui tenterait d’empêcher que des abus aussi horribles ne se produisent à l’avenir, et Paris Hilton était là pour la soutenir. Le projet de loi 127 du Sénat mettrait ces établissements qui s’occupent des jeunes qui sont confrontés à des problèmes de dépendance, de comportement et autres sous une plus grande surveillance, y compris des rapports réguliers à l’État sur la façon dont ils utilisent les moyens de contention.

Actuellement, ces centres ne sont pas soumis à des inspections ponctuelles et n’ont pas à faire de rapport lorsqu’ils retiennent un enfant, utilisent une contention chimique ou abusent d’une autre manière des enfants. En vertu de la loi actuelle de l’Utah, ce manque de surveillance permet à des abus comme ceux auxquels Hilton est confronté de ne pas être contrôlés.

Dans son témoignage émotionnel, Hilton a décrit les abus qu’elle a subis, en commençant par son enlèvement au milieu de la nuit à son domicile. Elle a essentiellement été kidnappée, puis emmenée par avion dans l’Utah et placée dans plusieurs établissements pour «adolescents à problèmes» où les abus ont eu lieu. Dans certains de ces établissements, elle a été maintenue en isolement pendant plusieurs jours.

«Cette petite pièce couverte d’égratignures et de sang, sans salle de bain, est l’un des souvenirs les plus vifs et les plus traumatisants que j’aie jamais vécus de toute ma vie», a-t-elle déclaré. «Les enfants étaient régulièrement attachés, frappés, jetés dans les murs, étranglés et abusés sexuellement à Provo.»

Provo n’est qu’une des nombreuses écoles dans lesquelles les abus auraient eu lieu.

Comme le rapporte FOX 13, Hilton, qui a été mannequin, star de la télé-réalité et chanteuse, a parlé ouvertement de son expérience à l’école de Provo Canyon, où elle prétend avoir été abusée dans les années 1990. Hilton a demandé à plusieurs reprises la fermeture de l’école, notamment en soutenant une pétition en ligne. Les nouveaux propriétaires de l’école ont déclaré qu’ils avaient repris l’établissement en 2000 et ne peuvent pas parler de son expérience.

Cependant, comme l’a souligné Hilton, l’un de ses agresseurs était encore employé jusqu’à l’année dernière, lorsque son documentaire a révélé les abus.

Bien que ce soit la première fois que Hilton fait part de ses préoccupations à l’État, elle s’est exprimée ouvertement dans des vidéos tout à fait bouleversantes sur les médias sociaux et dans un documentaire dans lequel elle décrit les abus qui ont eu lieu dans ces établissements.

«Je suis la preuve que l’argent ne protège pas contre les abus», a déclaré Hilton.

Les allégations de Hilton sont appuyées par d’autres victimes qui ont également pris la parole lors de la réunion.

«Ce même modèle de traitement est utilisé dans tout l’État en ce moment», a déclaré Caroline Lorson du groupe «Breaking Code Silence», qui plaide contre ces écoles.

Jeff Netto a déclaré avoir subi des abus similaires à l’âge de 13 ans dans un centre de traitement pour jeunes.

«Ce n’est pas l’Utah», a-t-il crié. «Ce n’est pas comme ça que l’Utah agit, ce n’est pas comme ça que nous traitons nos enfants.»

Indiquant l’ampleur du problème de la maltraitance dans ces établissements, pas une seule personne ne s’est prononcée contre le projet de loi et personne des écoles ne s’est présenté pour le contester.

«Franchement, nous n’avons pas réussi à vous protéger», a déclaré le sénateur Derek Kitchen, de D-Salt Lake City, aux témoins. «Et je suis désolé pour ça.»

Bien que le projet de loi soit la première étape pour protéger les enfants dans ces établissements, Hilton dit qu’il ne va pas assez loin et qu’elle va se battre jusqu’à ce que tous les abus cessent.

«Ce projet de loi va certainement aider beaucoup d’enfants, mais il y a évidemment plus de travail à faire et je ne vais pas m’arrêter tant que le changement n’aura pas eu lieu», a-t-elle déclaré aux journalistes.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo en anglais de Paris Hilton, qui a parlé des sévices qu’elle a subis l’année dernière.

 

Ajouts 1 :

Reportage en vostfr sur le sujet : 

 

Ajouts 2 : 

Kevin Shipp Ex-agent CIA sur le Contrôle Mental Basé sur les Traumatismes et Réseau Pédocriminel :

 

Sourcehttps://thefreethoughtproject.com/paris-hilton-speaks-out-about-abuse-a-child-treatment-facilities/ et https://le.utah.gov/~2021/bills/static/SB0127.html

Traduction : ExoPortail 


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 105 autres abonnés

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.