L’OMS exhorte les gens à se passer de l’argent liquide car «les billets de banque sales peuvent propager le coronavirus»

2
Suivant les rapports selon lesquels Pékin aurait «mis en quarantaine» les billets de banque sales, l’OMS a averti lundi que le virus pourrait survivre sur les billets de banque, ce qui pourrait propager le Covid-19 au sein des communautés et dans le monde entier. Pour réduire «le risque d’être infecté par l’argent, l’ONG a conseillé aux citoyens des pays en proie à des épidémies de favoriser les paiements numériques lorsque cela est possible», a rapporté le Daily Telegraph.

 

Que l’OMS dise au public d’éviter l’argent liquide n’est pas une surprise : des recherches ont montré que les coronavirus peuvent vivre sur des surfaces jusqu’à 9 jours.

Au cours de la déclaration, un porte-parole de l’OMS a fait référence à une étude de la Banque d’Angleterre affirmant que les billets de banque « peuvent être porteurs de bactéries ou de virus » et a exhorté les gens à se laver les mains. D’autres études ont montré que 90 % des billets de 1 dollar américain contenaient des bactéries, et une étude suisse a révélé que des virus avaient survécu sur les faces des francs suisses pendant des jours.

Les avertissements de l’OMS font suite à la mise en place, le mois dernier, par la Banque populaire de Chine, d’un système de désinfection des billets déposés dans les banques chinoises à l’aide de lumière ultraviolette, avant de les mettre en quarantaine pendant une semaine avant de les remettre en circulation.

Les Britanniques, et leurs concitoyens européens, devraient être de plus en plus prudents à mesure que le virus se répand en Europe, a averti l’OMS, par le biais du Telegraph :

«Nous savons que l’argent change fréquemment de mains et qu’il peut contenir toutes sortes de bactéries et de virus», a déclaré un porte-parole au Telegraph.

«Nous conseillons aux gens de se laver les mains après avoir manipulé des billets de banque et d’éviter de se toucher le visage. Dans la mesure du possible, il serait également conseillé d’utiliser des paiements sans contact pour réduire le risque de transmission».

Bien entendu, le fait qu’une des principales ONG mondiales saisisse l’occasion de proclamer les vertus de la monnaie «sans monnaie papier» n’est guère surprenant : la poussée mondialiste vers une «société sans cash» est en cours depuis des années maintenant, ayant connu ses plus grands succès en Scandinavie. La Suède est devenue pratiquement «ans monnaie papier», et en si peu de temps, elle a déjà affronté les nombreux inconvénients de la dépendance exclusive à l’argent numérique.

( Note ExoPortail : Mais un retour en arrière est en train de se faire en Suède car : https://exoportail.com/la-suede-revient-a-largent-liquide/ )

Comme nous l’avons indiqué précédemment, voici ce qui se passe ensuite :

«…le virus se répand aux États-Unis et en Europe et les gouvernements réagissent de la même manière que le gouvernement chinois ; loi martiale et culture de camp de concentration à part entière. Cela conduirait à une guerre civile aux États-Unis, car nous sommes armés et beaucoup de gens tireront sur quiconque tentera de nous mettre en quarantaine. L’Europe est surtout foutue.
L’establishment suggère alors de retirer le papier-monnaie du système parce qu’il est un vecteur de propagation du virus. La Chine pousse déjà cette solution maintenant.
Par magie, nous nous retrouverons dans une société sans argent liquide dans un an ou deux ; c’est ce que les mondialistes réclament depuis des années. Tout devient numérique, et donc même les économies locales deviennent complètement centralisées à mesure que le commerce privé meurt.»

Une épidémie virale est un danger important pour nous tous, mais une menace encore plus grande est le supposé remède. Échanger notre liberté économique et sociale au nom de l’arrêt du coronavirus ? Aussi mortel que soit le virus, cela n’en vaut pas la peine.

 

Mise à jour :

La Réserve fédérale fait maintenant la même chose par crainte que les dollars en circulation en provenance d’Asie puissent contenir du Covid-19, a rapporté Reuters.

Un porte-parole de la Fed a déclaré vendredi à Reuters que «la mise en quarantaine des dollars physiques qu’elle rapatrie d’Asie avant de les faire recirculer dans le système financier américain» a commencé. La nouvelle «mesure de précaution» consiste à limiter la transmission du virus aux États-Unis.

Le porte-parole a déclaré que le système bancaire régional de la Fed, avec 12 succursales au total dans le pays, aidera à gérer la masse monétaire en provenance d’Asie et mettra les dollars en quarantaine pendant plus de dix jours avant de les remettre en circulation.

Il n’y a pas eu de détails sur la façon dont les dollars seront assainis.

 

Source : https://www.zerohedge.com/markets/who-warns-dirty-banknotes-may-be-spreading-virus-worldwidehttps://www.telegraph.co.uk/news/2020/03/02/exclusive-dirty-banknotes-may-spreading-coronavirus-world-health/ et https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-fed-dollars/fed-quarantines-us-dollars-repatriated-from-asia-on-coronavirus-caution-idUSKBN20T1YT

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 382 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. s’il suffit de se laver les mains pour éviter d’attraper les virus, alors c’est que ces derniers ne sont pas aussi dangereux qu’on veut bien nous le faire croire. Ils sont prêts à tout pour passer à la monnaie numérique, peut-être même ont-ils créé le corona, qui leur entraîne de lourdes pertes boursières, pour nous imposer ce nouveau système qui les avantagera.

  2. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    La Cabale n’est pas très maligne, car sûre de sa victoire, mais elle est obligée de se démasquer et cela se voit de plus en plus.

    Donc pour résumer. Le Coronavirus est une arme bactériologique sensée être de destruction massive contre l’humanité, fabriquée par l’Etat profond étasunien, à ne pas confondre avec le gouvernement américain dont le Président est Trump.

    Puis dans les rangs de la Cabale se trouve l’OTAN, la CIA, le FBI, les royautés européennes et asiatiques, le FMI, l’OMS, etc…

    Je m’arrêterais là, car CQFD…!

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite une agréable autant qu’harmonieuse journée de week-end.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.