L’Inde interdit le plastique à usage unique et le reste du monde devrait en faire autant

0

Le Premier ministre indien Narendra Modi s’est exprimé devant la 14ème Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD).

 

Lors de son discours d’ouverture, M. Modi a déclaré qu’il était temps que «le monde dise au revoir» au plastique à usage unique, appelant les dirigeants mondiaux à suivre l’exemple de l’Inde en interdisant le plastique.

«Mon gouvernement a annoncé que l’Inde mettrait fin au plastique à usage unique dans les années à venir», a dit M. Modi.

Alors que l’Inde se prépare à assumer la présidence de la CdP, le Premier ministre a déclaré que le pays «espère pouvoir apporter une contribution efficace».

Lors d’un discours prononcé l’occasion du Jour de l’Indépendance, Modi a exhorté les citoyens et les agences gouvernementales à «faire le premier grand pas» pour libérer l’Inde des plastiques à usage unique. Le premier ministre, qui dirige les efforts visant à éliminer les plastiques à usage unique d’ici 2022, a annoncé l’interdiction de six produits.

Ces six produits comprennent des sacs en plastique, des pailles, des tasses, des assiettes, des petites bouteilles et quelques sachets.

«L’interdiction sera complète et couvrira la fabrication, l’utilisation et l’importation de ces articles», a déclaré un responsable anonyme.

L’interdiction générale devrait permettre à l’Inde de réduire sa consommation annuelle de plastique de cinq pour cent. La consommation actuelle du pays est estimée à environ 14 millions de tonnes, soit plus de 30 milliards de livres.

Vidéo en anglais :

 

L’annonce de Modi – et l’appel qu’il a lancé aux dirigeants du monde entier pour qu’ils tiennent compte de l’exemple de l’Inde – survient à un moment où les préoccupations mondiales concernant la pollution plastique augmentent rapidement.

L’Inde, un pays en proie à une épidémie de déchets depuis des années, souffre du poids inesthétique et potentiellement toxique du plastique à usage unique. Selon l’«Economic Times», le problème est un «spectacle bien trop familier : un site d’enfouissement non officiel qui s’étend sur un acre et s’élève sur plusieurs mètres de haut, sa base parsemée de gobelets en plastique récemment jetés, de polybags, d’emballages, de matériaux d’emballage et autres déchets de notre vie quotidienne. Ce tas de plastique, comme d’autres tas similaires, s’accumulant le long de nos routes ou dans des terrains vides ou étouffant des plans d’eau.»

Non seulement les plastiques à usage unique et les autres plastiques se retrouvent dans de grosses piles disgracieuses, mais cette semaine encore, une nouvelle étude publiée dans «Science of The Total Environment» indique que le plastique prend maintenant la forme de cailloux. Plus tôt cette année, Gregory Wetherbee, un chercheur du US Geological Survey, a découvert des fibres plastiques microscopiques multicolores dans les eaux de pluie. Ces découvertes font suite à un flot presque constant de manchettes inquiétantes détaillant des animaux marins et des oiseaux trouvés morts enchevêtrés dans des déchets plastiques ou l’estomac rempli d’une foule de débris plastiques.

Le Premier ministre a également discuté des tentatives de l’Inde pour lutter contre la désertification des terres en abordant les questions de la couverture forestière et de la rareté de l’eau, a déclaré :

«Entre 2015 et 2017, le nombre d’arbres et le couvert forestier de l’Inde ont augmenté de 0,8 million d’hectares. Lorsque nous nous attaquons aux terres dégradées, nous nous attaquons aussi à la rareté de l’eau. Nous avons créé le ministère Jal Shakti pour traiter des questions importantes liées à l’eau.»

Mais selon Prakash Javadekar, ministre de l’Environnement de l’Union, aucune interdiction du plastique à usage unique n’est prévue en Inde, comme le rapporte l’«Hindu Times».

Lors d’une conférence de presse lundi, M. Javadekar a précisé que le premier ministre n’avait pas dit «interdiction», mais plutôt «adieu» au plastique à usage unique, ajoutant qu’à partir du 2 octobre, l’Inde «va commencer à essayer de collecter tous ces déchets. Près de 10 000 tonnes de déchets plastiques ne sont toujours pas collectés

Plusieurs États de l’Inde ont déjà des lois sur le plastique à usage unique, mais, selon l’Hindu Times, elles ne sont pas appliquées, en partie à cause des coûts de collecte et de recyclage des déchets plastiques.

Cependant, l’ancien ministre de l’Environnement et actuel ministre de l’Union, Harsh Vardhan, a déclaré l’année dernière à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement:

«Nous nous engageons solennellement à éliminer, d’ici 2022, tout le plastique à usage unique de notre beau pays. Notre bien-aimé premier ministre Shri Modi ji a envisagé une nouvelle Inde d’ici 2022 – une Inde de nos rêves qui sera propre, sans pauvreté, sans corruption, sans terrorisme, sans casteisme… et surtout… qui sera une superpuissance mondiale. Cette Inde de nos rêves sera aussi sans plastique à usage unique.»

L’Inde a plaidé en faveur d’une résolution lors de l’Assemblée des Nations Unies sur l’environnement en mars pour éliminer progressivement le plastique à usage unique dans le monde entier d’ici 2025. Les groupes écologistes ont accusé les États-Unis de bloquer cet objectif et d’autres objectifs mondiaux ambitieux lors de la conférence au Kenya, ce qui a abouti à une déclaration finale comprenant une formulation beaucoup moins concrète, à savoir «réduire considérablement les plastiques à usage unique d’ici 2030».

Source : https://themindunleashed.com/2019/09/india-banning-single-use-plastic.html

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 676 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.