L’Autriche veut inscrire dans sa constitution le droit au cash

0

Le pays envisage d’inscrire dans sa constitution le droit de payer en liquide. 67% de la valeur totale des achats réglés en point de vente en Autriche ont été effectués en cash en 2016 selon la BCE, contre 55% en Allemagne.

 

Dans un pays où le cash est roi, le paiement en liquide pourrait devenir un droit constitutionnel. L’Autriche envisage d’inscrire dans sa constitution le droit de payer en liquide. Cela vient à contre-courant de pays comme la Suède où le paiement en espèce disparaît au profit du paiement par voie électronique. Le parti conservateur autrichien, l’ÖVP, a proposé ce mois-ci un tel projet de loi.

 

«Pouvoir utiliser de l’argent liquide est une condition de base d’une existence autonome», a expliqué Sebastian Kurz, l’ex-chancelier, en campagne pour sa réélection aux législatives prévues en septembre.

 

Sa proposition est loin d’avoir été reçue avec scepticisme par les autres partis. Les sociaux-démocrates ont réclamé plus de distributeurs de cash dans les campagnes et l’abolition des frais de retraits que certaines banques imposent. Le FPÖ, parti d’extrême-droite autrichien, a lui rappelé qu’il a été le premier à déposer un amendement constitutionnel pour protéger le paiement en liquide.

 

Très attachés au cash :

Selon une étude de la Banque centrale européenne (BCE), 67% de la valeur totale des achats réglés en point de vente en Autriche en 2016 ont été en cash en 2016, contre 27% aux Pays-Bas. En Allemagne, cette proportion atteint 55%, alors que le pays est aussi très attaché au cash.

Selon un récent sondage effectué par ING dans 13 pays européens, ainsi qu’en Australie et aux Etats-Unis, les Autrichiens se montrent les plus réticents à vouloir abandonner les paiements en liquide. Seuls 10% des personnes interrogées ont jugé cette perspective acceptable, contre 22% dans les autres pays européens.

Toutefois, l’adhésion de l’Autriche à la zone euro confère à la BCE le dernier mot en matière de politique monétaire. Des spécialistes soulignent qu’une inscription du droit au cash dans la constitution autrichienne n’aurait qu’une valeur symbolique. Rappelons que fin 2018, la banque centrale avait annoncé la fin de l’émission des billets de 500 euros, au motif que ceux-ci pouvaient faciliter des activités illégales.

 

Source : https://www.lecho.be/les-marches/actu/general/l-autriche-veut-inscrire-dans-sa-constitution-le-droit-au-cash/10156361.html


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 854 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.