L’Europe propose de confisquer l’Or en prétextant vouloir combattre le financement du terrorisme

2

Dans la foulée des restrictions sur les importations d’or en Chine, de la démonétisation et de la confiscation de l’Or en Inde, la Commission européenne suite à l’attaque terroriste qui a frappé Berlin, a proposé de renforcer les contrôles de capitaux au sein de l’Union. Elle souhaite en effet commencer à restreindre les flux entrants d’espèces et de métaux précieux sur son territoire, qu’elle juge susceptibles de financer des attaques terroristes sur le continent européen.

La Chine a déjà commencé à instaurer des restrictions sur les importations d’Or, et comme l’avait très bien détaillé Jayant Bhandari, le 05 décembre dernier, l’ingénieure sociale indienne crée régulièrement de nouveaux décrets, qui sabotent toute création de richesse, confisquent le patrimoine des gens, et tyrannisent ceux qui refusent de se soumettre à ce processus qui consiste à détruire ce qu’est l’épine dorsale de l’économie et de la civilisation. Il ne faut pas être devin pour comprendre rapidement que la possession d’or à des fins d’investissement deviendra illégale. Attendez-vous bientôt à un contrôle des capitaux.

Et maintenant, comme le rapporte Reuters, l’attaque terroriste du lundi 19 décembre 2016 près d’un marché de Noël à Berlin où 12 personnes ont trouvé la mort, a donné comme prétexte à la Commission européenne de resserrer les contrôles de capitaux – en particulier sur l’argent liquide et les métaux précieux – vers et hors de l’Europe.

Cette proposition entre dans le cadre « d’un plan d’action contre le financement du terrorisme », dévoilé après les attaques de Paris de novembre 2015.

Sur la base des nouvelles propositions, les agents des douanes des états de l’Union Européenne pourront augmenter les vérifications des envois d’argent liquide et de cartes prépayées.

Les autorités pourront également saisir l’argent liquide ou les métaux précieux d’individus suspects entrant dans l’Union Européenne.

Les personnes possédant plus de 10.000 € doivent déjà à ce jour déclarer cet argent lorsqu’ils entrent dans l’Union Européenne. Les nouvelles règles autoriseraient les autorités à saisir de l’argent en dessous de cette limite, « en cas de suspicion d’activités criminelles », a écrit la Commission dans une note.

Les officiels de l’UE ont déclaré que les attaques récentes en Europe ont été perpétrées avec des fonds limités, parfois envoyés depuis l’extérieur de l’Union Européenne via des réseaux criminels.

La Commission considère également l’élaboration d’un plan européen de suivi de l’argent terroriste, sur la base du TFTP entre les États-Unis et l’Europe, contre lequel les politiciens et les défendeurs du respect de la vie privée s’opposent de longue date, car ce plan permet des vérifications à grande échelle des virements bancaires des consommateurs.

Ce plan vient compléter les propositions faites après les attaques de Paris afin de resserrer les contrôles sur les monnaies virtuelles telles que Bitcoin et les cartes prépayées, qui ont été utilisées pour perpétrer les attaques d’après les autorités françaises.

Les états membres ont soutenu ces propositions jeudi. Concernant la base du projet, qui doit encore être validée par le Parlement Européen, les porteurs de cartes prépayées devront fournir une pièce d’identité pour tout paiement supérieur à 150 €. »

Mais dans ce paragraphe, ça devient encore plus intéressant…

La Commission européenne propose également des règles communes au 28 pays de l’UE sur le gel des ressources financières des terroristes et sur la confiscation de leurs avoirs, même de personnes que l’on soupçonne d’activités criminelles.

Du coup, les espèces, les Bitcoins, les métaux précieux, et les cartes prépayées de plus de 150 dollars sont tous considérés comme étant des instruments qu’utilisent les «terroristes» et peuvent être maintenant confisqués si vous êtes une personne suspecte… ce que vous êtes actuellement selon leur rhétorique si vous détenez n’importe lequel de ces actifs.

Source : http://www.businessbourse.com/2016/12/31/leurope-propose-de-confisquer-lor-en-pretextant-vouloir-combattre-le-financement-du-terrorisme/#.WGdzEQ3tqK4.google_plusone_share

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 606 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.