Le Venezuela poursuit la Banque d’Angleterre pour avoir refusé de restituer son or

0
Quelques semaines après que les services secrets vénézuéliens aient déjoué un complot secret visant à renverser le président Nicolás Maduro, le Venezuela a intenté un procès à la Banque d’Angleterre pour avoir refusé de rendre son or. Le président Nicolas Maduro a également annoncé que le Venezuela allait poursuivre les États-Unis devant la Cour pénale internationale (CPI) pour les graves dommages causés par les sanctions économiques.

 

La Banque centrale du Venezuela a lancé une action en justice pour obliger la Banque d’Angleterre à débloquer plus d’un milliard de dollars en or détenu dans ses coffres pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

La demande, présentée devant un tribunal de Londres le 14 mai, indique que Caracas a besoin de récupérer l’or pour acheter des équipements de santé, des médicaments et de la nourriture pour faire face à l’«urgence COVID-19» dans le pays, selon le document vu par Reuters. Une fois l’or vendu par la Banque d’Angleterre (BoE), les fonds sont transférés au Programme des Nations unies pour le développement.

Les réserves d’or de nombreux pays en développement sont conservées dans des coffres-forts de la «Bank of England», les actifs vénézuéliens sur son dépôt s’élèveraient à environ 1,7 milliard de dollars. Toutefois, le Venezuela n’a pas pu récupérer ses actifs à Londres en raison de la pression politique exercée par les États-Unis, qui cherchent à évincer le président Nicolas Maduro.

«Le fait que la Banque d’Angleterre traîne les pieds entrave gravement les efforts du Venezuela et de l’ONU pour combattre COVID-19 dans le pays», a déclaré Sarosh Zaiwalla, un avocat basé à Londres représentant la banque centrale, cité par Reuters.

En janvier, la «Bank of England» a rejeté la demande du Venezuela de retirer 1,2 milliard de dollars en or. Bloomberg a indiqué à l’époque que ce refus faisait suite à la demande de hauts fonctionnaires américains d’aider à couper le gouvernement Maduro de ses avoirs à l’étranger.

Hugo Chavez, l’ancien président, parcourait les rues du Venezuela dans des chars remplis de lingots d’or, montrant à ses compatriotes comment leur or et leur pétrole seraient utilisés pour sortir le pays du système des pétrodollars. Chavez est mort avant de réaliser son rêve et le Venezuela a traversé une vingtaine d’années de sanctions américaines qui ont progressivement étranglé son économie. Le président Nicolas Maduro a annoncé que le Venezuela allait poursuivre les États-Unis devant la Cour pénale internationale (CPI) pour les graves dommages causés par les sanctions économiques. Il est intéressant de noter que c’est un partenariat entre l’Inde et la Russie qui aide le Venezuela à contourner les sanctions américaines.

Pendant ce temps, les services de renseignement vénézuéliens ont déjoué un complot secret visant à renverser le président Nicolás Maduro, financé par des milliardaires américains et organisé par l’ancien chef de la sécurité du milliardaire britannique Richard Branson, un ancien béret vert qui dirige la société de sécurité privée Silvercorp USA, en Floride. Le chef de file, le général vénézuélien à la retraite Cliver Alcalá, est aujourd’hui emprisonné aux États-Unis comme l’un des architectes d’une conspiration narcoterroriste.

 

Source : https://greatgameindia.com/venezuela-sues-bank-of-england-for-refusing-its-gold/https://fr.sputniknews.com/international/202005201043813026-or-venezuelien-la-banque-dangleterre-aurait-ete-visee-par-une-plainte-de-caracas/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 626 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.