Les 9 meilleures herbes pour le nettoyage pulmonaire et le soutien respiratoire

3

Votre système respiratoire fonctionne en permanence. Toute la journée, tous les jours, c’est le véhicule qui permet à l’oxygène d’entrer dans votre corps. Malheureusement, il peut aussi être un point d’entrée pour les polluants, les irritants, la poussière, la moisissure, les champignons, les organismes nuisibles et autres toxines. À moins que vous ne viviez dans une bulle, l’assaut constant des impuretés peut faire des ravages.

Heureusement, que vous ressentiez les effets négatifs de l’inhalation de toxines ou que vous vouliez simplement vous assurer que vos poumons sont toujours au sommet de leur performance, la nature a fourni un certain nombre d’herbes et de plantes médicinales qui fournissent une excellente nutrition pour le système respiratoire.

En quoi les herbes sont-elles bénéfiques pour le système respiratoire ?

Les herbes qui favorisent la santé pulmonaire le font généralement en offrant un ou plusieurs des avantages suivants :

  • Agir en tant qu’expectorant – ce qui aide à briser et à expulser la congestion thoracique.
  • Apaise les voies respiratoires et les voies nasales irritées.
  • Détente des muscles au niveau des voies respiratoires supérieures pour calmer une toux.
  • Calmer la libération d’histamines.
  • Lutter contre les organismes nuisibles qui peuvent produire des problèmes respiratoires.
  • Sont une source d’antioxydants, réduisant les dommages oxydatifs et les irritations.

 

Jetons un œil aux neuf meilleures plantes :

 

  1. Racine d’Osha : 

L’osha est une herbe originaire de la région des «Rocky Mountains» en Amérique du nord et a été historiquement utilisée par les Amérindiens pour soutenir la respiration. Les racines de cette plante contiennent du camphre et d’autres composés qui en font l’une des meilleures plantes de soutien pulmonaire en Amérique. L’un des principaux avantages de la racine d’osha est qu’elle aide à augmenter la circulation dans les poumons, ce qui facilite la respiration profonde.  De plus, lorsque les sensibilités dues aux saisons enflamment vos sinus, la racine d’osha qui n’est pas vraiment un antihistaminique, produit un effet similaire et peut aider à calmer les irritations respiratoires.

 

  1. Eucalyptus :

Originaire d’Australie, l’eucalyptus n’est pas seulement pour les koalas ! Les Aborigènes, les Allemands, et les Américains ont tous utilisé l’arôme rafraichissant de l’eucalyptus pour soutenir la santé respiratoire et adoucir les irritations de la gorge. l’eucalyptus est un ingrédient communément utilisé dans les pastilles pour la toux et dans les sirops. Son efficacité est due à un composant nommé cinéole. Le cinéole procure de nombreux bienfaits – c’est un expectorant qui peut soulager une toux, combattre la congestion et apaiser les voies sinusales irritées. En prime, parce que l’eucalyptus contient des antioxydants, il soutient le système immunitaire lors d’un rhume ou d’une autre maladie.

 

3. Pulmonaria :

La Pulmonaria est un lichen arboricole qui ressemble, en apparence, à un tissu pulmonaire. Cependant, ce remède naturel n’en a pas seulement l’apparence. Dès les années 1600, la pulmonaria a été utilisée pour renforcer la santé pulmonaire et respiratoire et lutter contre la congestion. Elle contient également des composés qui sont puissamment efficaces contre les organismes nuisibles qui affectent la santé respiratoire.

4. Origan :

Bien que l’origan contienne les vitamines et les nutriments nécessaires au système immunitaire, ses principaux bienfaits sont dus à sa teneur en carvacrol et en acide rosmarinique. Ces deux composés sont des décongestionnants naturels et des réducteurs d’histamine qui ont des effets positifs directs sur les voies respiratoires et le débit d’air du passage nasal. L’origan a tellement de bienfaits pour la santé qu’une bouteille d’huile d’origan biologique devrait se trouver dans l’armoire à pharmacie de tout le monde.

 

5. Plantain :

La feuille de plantain est utilisée depuis des centaines d’années pour soulager la toux et apaiser les muqueuses irritées. Des essais cliniques l’ont trouvé bénéfique contre la toux, le rhume et l’irritation pulmonaire. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et immunitaires, la feuille de plantain présente un avantage supplémentaire en ce sens qu’elle peut aider à soulager une toux sèche en favorisant la production de mucus dans les poumons. C’est du bon boulot !

 

6. Grande Aunée :

Les Grecs, les Romains, les Chinois et même la médecine ayurvédique indienne ont cité l’aunée pour le soulagement des voies respiratoires et, depuis les années 1800, des pastilles contre la toux ont été produites à partir de la racine de l’aunée. La raison ? L’aunée a un effet relaxant sur les muscles lisses de la trachée. Il y a deux composés actifs dans la racine d’aunée qui fournissent l’effet bénéfique – l‘inuline, qui apaise le canal bronchique, et l’alantolactone, un expectorant à action antitussive. Les praticiens herboristes recommandent souvent une cuillerée à café de plante par tasse d’eau bouillante, à boire trois fois par jour pendant deux ou trois semaines. La grande aunée est également disponible en teinture pour plus de facilité.

 

7. Lobélie :

Saviez-vous que les chevaux qui reçoivent du lobélie sont capables de respirer plus profondément ? Ses avantages ne se limitent pas aux chevaux. La Lobélie, selon certains rapports, est considéré comme l’un des remèdes à base de plantes les plus précieux qui existent. Lobelia contient un alcaloïde connu sous le nom de lobeline, qui amincit le mucus, interrompt la congestion. De plus, la lobélie stimule les glandes surrénales pour libérer de l’épinéphrine, ce qui a pour effet de détendre les voies respiratoires et de faciliter la respiration. Aussi, parce que la lobélie aide à détendre les muscles lisses, elle est incluse dans de nombreux remèdes contre la toux et le rhume.

 

8. Chaparral :

Chaparral, une plante originaire du sud-ouest, a été appréciée par les Amérindiens pour la désintoxication pulmonaire et le renforcement respiratoire. Chaparral contient de puissants antioxydants qui résistent à l’irritation et le NDGA qui est connu pour combattre la réponse histaminique. Chaparral est aussi une herbe qui combat les organismes nuisibles. Les avantages de chaparral sont les plus disponibles dans une extraction de teinture, mais le thé chaparral peut soutenir les problèmes respiratoires en encourageant une action expectorante pour dégager les voies respiratoires du mucus.

 

9. Menthe poivrée :

La menthe poivrée et l’huile de menthe poivrée contiennent du menthol – un ingrédient apaisant connu pour détendre les muscles lisses des voies respiratoires et favoriser la respiration libre. Associé à l’effet antihistaminique de la menthe poivrée, le menthol est un décongestionnant fantastique. De nombreuses personnes utilisent des baumes thoraciques thérapeutiques et d’autres substances inhalées qui contiennent du menthol pour aider à réduire la congestion. De plus, la menthe poivrée est un antioxydant et combat les organismes nocifs.

 

Toutes les herbes ci-dessus sont disponibles, sous diverses formes, sous forme de suppléments nutritionnels et de mélanges de thé. De plus, beaucoup de gens cultivent des herbes dans leur jardin et les consomment simplement comme nourriture. Ce n’est pas une mauvaise idée ! Si vous les cultivez vous-même, vous pouvez dormir tranquille en sachant que la source est biologique, qu’elle ne contient aucun pesticide, qu’elle est récoltée de façon éthique, que l’eau est propre, etc. Bien sûr, vous devrez faire vos recherches pour déterminer la dose appropriée pour vous et votre état de santé individuel. Ce ne sont pas des facteurs pour lesquels vous pouvez faire des suppositions- posez des questions et vérifiez que vous obtenez le meilleur médicament possible à la bonne dose.

Avez-vous utilisé l’un de ces remèdes naturels pour soutenir votre santé respiratoire ? Quels sont les avantages que vous avez remarqués ? Laissez un commentaire ci-dessous et partagez votre expérience avec nous : )

En complément de cet articlePharmacie Bio d’urgence : Ce que nous devrions tous avoir dans nos armoires

Sourcehttps://worldtruth.tv/the-9-best-herbs-for-lung-cleansing-and-respiratory-support/?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=SocialWarfare

Traduction : Exoportail

Références :


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

3 Commentaires

  1. Très intéressant, merci ! Surtout de nos jours avec tous les soucis respiratoires engendrés par les chemtrails et la pollution….

    Je connaissais les cigarettes indienne à l’eucalyptus très bonnes pour les asthmatiques, mais pas le reste …

  2. L’article parle d’un lichen ( peut être lobaria pulmenoria: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lobaria_pulmonaria) mais montre l’image de la Pulmonaire officinale, une vivace de la famille des borraginacées autrefois réputée pour soigner les bronches, d’après le principe des signatures ( selon lequel la plante soignait l’organe auquel son aspect faisait penser).
    La bourrache, une annuelle aux belles fleurs bleues est de la même famille; c’est une médicinale réputée contre les fièvres et la grippe. Il suffit d’en laisser grainer un pied au jardin pour qu’elle revienne d’année en année

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.