Le rapport du Comité d’action publique 2022 recommande de «réduire progressivement la circulation d’espèces» en vue d’«une extinction complète»

0
Les pistes du rapport CAP 22 (Comité d’action publique 2022), tant attendu, ont été publiées jeudi par le syndicat Solidaires finances. Dans un contexte où le gouvernement cherche 60 milliards d’euros d’économie, ces propositions représenteraient «une trentaine de milliards d’euros» d’économies d’ici 2022 selon les experts.

Parmi les 22 «blocs» de mesures proposées, la quarantaine de membres du CAP prônent la suppression progressive de la circulation d’espèces, à l’image de la Suède. Dans un premier temps, le CAP propose de mettre fin à la circulation des pièces de 1 et 2 centimes, «comme cela a été fait en Irlande, en Finlande et en Belgique».

La carte bancaire plébiscitée :

Il suggère aussi de «rendre obligatoire l’acceptation des paiements dématérialisés (carte bancaire, téléphone, virement) pour tous les achats, sans montant minimum», et de développer une application par laquelle les consommateurs pourraient aisément signaler des difficultés.

Le comité souligne qu’en France, le nombre de transactions payées en espèces est estimé à 55%, contre 89% en Allemagne, 75% en Italie et 60% en Angleterre.

De plus, 92% des Français plébiscitent la carte bancaire pour les achats quotidiens. Les espèces représentent moins de 5 % du montant total des transactions en valeur selon des estimations convergentes, souligne le CAP.

Source ( et lire la suite moins intéressante ) : https://www.sudouest.fr/2018/07/21/la-fin-des-pieces-de-1-et-2-centimes-prelude-a-une-societe-zero-cash-5252226-6147.php


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 622 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.