Folie : le Japon autorise la création d’embryons humains-animaux

1
Image d'illustration
Le Japon vient de donner son feu vert pour la création d’embryons hybrides homme-animal, rapporte la revue Nature. À terme, les scientifiques souhaitent cultiver dans des animaux des organes humains aptes à la transplantation. Des recherches qui soulèvent de nombreuses questions éthiques et techniques.

 

Face à la pénurie mondiale de donneurs d’organes, les scientifiques cherchent des alternatives pour sauver les milliers de patients sur liste d’attente. En France, ils représentaient 24 791 personnes en 2018, contre 5 804 greffés la même année. Si certains chercheurs imaginent pouvoir imprimer un jour des organes en 3D, d’autres aspirent à les faire grandir dans des embryons chimères humains-animaux, soit des organismes contenant des cellules souches humaines et animales. Un processus qui soulève de nombreuses problématiques d’ordre éthique. Dans l’Hexagone, le procédé est d’ailleurs interdit par la loi bioéthique de 2011.

( Note ExoPortail : Au lieu de jouer au savant fou pour des prétextes de «greffes d’organes» il serait bon de libérer les brevets et les technologies qui balayeraient la pseudo nécessité de ses expériences :

Au Japon, la création d’embryons chimères est autorisée depuis mars 2019, à la seule condition qu’ils soient détruits après 14 jours de développement in vitro. L’autorisation ne s’étendait donc alors qu’à l’expérimentation exclusive autour des embryons. Au-delà, le risque de brouiller la frontière homme-animal inquiète les autorités… Une prise de position remise en question au bout de quelques mois seulement. Selon la revue «Nature», Hiromitsu Nakauchi, docteur spécialiste des cellules souches à l’Université de Tokyo et de Stanford, a obtenu l’autorisation de la part d’un comité d’experts du ministère japonais des Sciences pour approfondir ses recherches. Il s’apprête à cultiver des cellules humaines dans des embryons de souris et de rats. Son objectif sur le long terme est d’utiliser des animaux hybrides en tant que banque d’organes pour les patients en attente de greffe.

[…]

Les hybrides ne seront cultivés qu’une quinzaine de jours, avant que leurs organes ne commencent à se former. Si l’expérience est concluante, les équipes demanderont l’approbation du gouvernement pour réitérer l’expérience sur des embryons hybrides de porcs, qu’ils cultiveront pendant 70 jours.

«Il est bon de procéder par étapes avec prudence, ce qui permettra de dialoguer avec le public, qui se sent anxieux et préoccupé par ces thématiques», a déclaré dans la revue Nature Tetsuya Ishii, chercheur en Sciences politiques à l’université d’Hokkaido à Sapporo.

[…]

( Note ExoPortail : Il y avait 5 135 inventions qui faisaient l’objet d’une ordonnance de confidentialité à la fin de l’exercice 2010, a déclaré le Bureau américain des brevets et des marques de commerce à Secrecy News la semaine dernière. C’est une augmentation de 1% par rapport à l’année précédente, et le total le plus élevé depuis plus d’une décennie. C’est inventions ont été occultées en vertu de la Loi de 1951 sur le secret des inventions, les demandes de brevet pour de nouvelles inventions peuvent faire l’objet d’ordonnances de confidentialité restreignant leur publication si les organismes gouvernementaux estiment que leur divulgation serait «préjudiciable à la sécurité nationale». La liste actuelle des domaines technologiques utilisés pour examiner les demandes de brevet en vue d’une éventuelle restriction en vertu de la «Invention Secrecy Act» n’est pas accessible au public et a été refusée en vertu de la «Freedom of Information Act». Information qui vient directement de la «Fédération des scientifiques américains»: https://fas.org/sgp/othergov/invention/stats.html et https://fas.org/sgp/othergov/invention/pscrl.pdf )

Source : https://usbeketrica.com/article/le-japon-autorise-la-creation-d-embryons-humains-animaux  et https://www.nature.com/articles/d41586-019-02275-3


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 781 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. en France c’est déjà fait depuis plus de 40 ans puisque à la tête du gouvernement on a un hybride diable de Tasmanie, âne et humain qu’il ont oublié dans une éprouvette et qui a grandi dans les caves de l’ENA.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.