L’Éthiopie bat le record du monde en plantant 350 millions d’arbres en une journée

0
Environ 350 millions d’arbres ont été plantés en une seule journée en Ethiopie, selon les autorités, dans ce qui pourrait être un nouveau record mondial. La campagne de plantation d’arbres, qui fait partie d’une initiative nationale visant à faire pousser 4 milliards d’arbres dans tout le pays cet été, vise à prévenir la déforestation et le changement climatique dans un pays qui est sujet à la sécheresse.

 

Chaque citoyen a été encouragé à planter au moins 40 semis, avec même des jours de congé dans les bureaux publics pour que les fonctionnaires puissent y participer, rapporte le Guardian.

La nouvelle que les 350 millions d’arbres ont été plantés en 12 heures a été diffusée sur un tweet par le ministre éthiopien de l’Innovation et de la Technologie Getahun Mekuria, qui a claironné la nouvelle :

S’il est prouvé qu’il s’agit d’un record, il brise le record mondial actuel de plantation d’arbres en une seule journée, qui s’élève à 50 millions d’arbres plantés en Inde en 2016.

Les médias publics ont exhorté le public à consacrer leurs efforts à la plantation et à l’entretien des arbres indigènes, avec la participation du personnel des ambassades étrangères en Ethiopie ainsi que d’organisations internationales et régionales telles que les Nations Unies et l’Union africaine.

L’exercice, dirigé par le premier ministre Abiy Ahmed et surnommé l’initiative «Green Legacy», se déroule dans 1 000 endroits différents à travers le pays, selon la BBC.

Les détracteurs du Premier ministre prétendent que la campagne est un exercice cynique visant à détourner les Éthiopiens des troubles intérieurs, y compris les guerres intestines et les conflits entre groupes ethniques qui ont chassé environ 2,5 millions de personnes de chez elles.

Cependant, ces conflits sont également enracinés dans les conditions agricoles dégradées de la région, où la végétation luxuriante et la verdure se sont fanées et ont fait place à des terres arides en raison de décennies de mauvaises politiques d’utilisation des terres et de sous-développement général.

Selon les Nations Unies, depuis le début des années 1900, la couverture forestière de l’Éthiopie a chuté rapidement, passant de 35 pour cent du total des terres à à peine 4 pour cent dans les années 2000.

Bekele Benti, chauffeur de bus dans la capitale Addis-Abeba, a déclaré à Xinhua :

«En tant que chauffeur d’autobus, avec de fréquents voyages à travers le pays, j’ai été témoin de l’étendue de la déforestation dans différentes parties de l’Ethiopie.
C’est vraiment frustrant de voir que des zones couvertes de forêts sont devenues des terres nues en quelques années.
C’est une excellente occasion pour moi et mes compatriotes éthiopiens de contribuer à l’amélioration de l’avenir de notre pays vers une Éthiopie verte et bien positionnée sur le plan environnemental.»

Les responsables espèrent que l’initiative de plantation d’arbres pourra améliorer les conditions de vie des populations locales, reconstruire les parcelles agricoles et les économies rurales, et assurer la stabilité climatique pour les générations futures.

L’initiative ouvrira également la voie à des progrès plus larges vers le développement social, permettant aux Éthiopiens de rester chez eux plutôt que d’être chassés par le désespoir qui pousse la migration des régions pauvres d’Afrique.

Le Programme alimentaire mondial estime que cette initiative est «cruciale pour l’Éthiopie, qui a perdu des milliards d’arbres et de ressources forestières au fil des ans».

Dan Ridley-Ellis, directeur du «Centre for Wood Science and Technology» de l’Université Napier d’Edimbourg, a déclaré au Guardian :

«Les arbres contribuent non seulement à atténuer les changements climatiques en absorbant le dioxyde de carbone présent dans l’air, mais ils présentent également d’énormes avantages dans la lutte contre la désertification et la dégradation des terres, en particulier dans les pays arides. Ils fournissent également de la nourriture, un abri, du carburant, du fourrage, des médicaments, des matériaux et la protection de l’approvisionnement en eau.
Cet exploit vraiment impressionnant n’est pas seulement la simple plantation d’arbres, mais fait partie d’un défi énorme et compliqué pour prendre en compte les besoins à court et à long terme des arbres et des gens. Le mantra du forestier « le bon arbre au bon endroit » doit de plus en plus tenir compte des effets du changement climatique, ainsi que de la dimension écologique, sociale, culturelle et économique.»

Source : https://themindunleashed.com/2019/07/ethiopia-350-million-trees.html et https://www.theguardian.com/world/2019/jul/29/ethiopia-plants-250m-trees-in-a-day-to-help-tackle-climate-crisis

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 562 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.