Facebook : le gouvernement français a soumis 5 782 demandes d’accès aux données d’utilisateurs en 6 mois

2

Facebook a publié son rapport bi-annuel sur la transparence. La plateforme y indique combien de fois le gouvernement lui a demandé l’accès à des données personnelles d’utilisateurs.

 

Comme tous les 6 mois, Facebook a publié ce mercredi 13 novembre un rapport sur la transparence. Le réseau social y explique combien de contenus il a supprimé, pour quels motifs, et à combien de requêtes des gouvernements il a accédé.

Le gouvernement français a demandé 5 782 fois à Facebook d’accéder aux données personnelles d’utilisateurs, entre janvier et juin 2019. Le nombre de demandes est à peu près équivalent à celui du semestre précédent (5 711). Entre janvier et juin 2018, il était de 5 100 environ, contre 4 200 entre juillet et décembre 2017. En 2013, qui sont les données disponibles les plus anciennes, on ne comptait que 1 500 requêtes en 6 mois. Elles sont en hausse constante depuis la mise en place de ce programme de « transparence » de Facebook.

Lorsque l’on regarde les motifs des demandes, entre janvier et juin 2019, on constate que 5,5 % d’entre elles étaient liées à des mesures d’urgence, et 94,5 % à des enquêtes.

Les motifs de demande. // Source : Facebook

 

Les requêtes urgentes peuvent correspondre à un risque imminent et la nécessité de protéger des personnes. Par exemple, pour trouver l’identité d’une personne qui menace de se suicider, ou d’une autre qui indique qu’elle souhaite tuer quelqu’un. « En cas d’urgence, les forces de l’ordre peuvent soumettre des demandes sans avoir à passer par une procédure législative. Nous pouvons volontairement leur donner des informations lorsque nous avons des raisons de croire qu’il y a un risque imminent de blessure physique ou décès », décrit Facebook.

Le second cas renvoie à des enquêtes au long cours. La police peut avoir besoin de données de comptes Facebook pour avancer dans des enquêtes sur la pédocriminalité, des trafics, ou pour surveiller des individus jugés dangereux.

 

128 000 demandes au niveau mondial :

Le fait qu’il y ait de plus en plus de demandes de la part du gouvernement n’équivaut donc pas nécessairement à une menace accrue pour la vie privée. C’est aussi peut-être le signe que les forces de l’ordre s’intéressent et comprennent mieux les réseaux sociaux, ou qu’ils les utilisent davantage pour résoudre des enquêtes. Ceci est utile : ces derniers mois, plusieurs auteurs d’attentats ont d’abord publié des messages de revendications sur des plateformes en ligne. Certains y ont même diffusé leur assaut en direct, notamment sur Facebook.

En moyenne, Facebook aurait accédé à 70 % des demandes du gouvernement français.

Au niveau mondial, la plateforme dit avoir reçu 128 000 requêtes gouvernementales durant le 1er semestre de 2019. Elle y a répondu favorablement dans 73 % des cas. Le Brésil, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont soumis à peu près autant de demandes que la France. L’Inde en a soumis 21 000, mais le record reste détenu par les États-Unis, avec 47 000 demandes. À l’inverse, beaucoup de pays n’auraient rien exigé de Facebook.

( Note ExoPortail : L’article reste bien sur silencieux sur les demandes à caractère politique mais nul doute que ceci est en forte hausse depuis les Gilets Jaunes )

 

Source : https://va.news-republic.com/a/6759098747075953157


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 010 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. Merci pour cet article qui ne nous étonne même plus… C’est triste cette « fatalité »

    FLICKER est leur sport favori.
    Ces dernières années sous prétextes de notre sécurité, « lis » ont installés des milliers de caméras partout.
    Mais… je vous rassure, ce n’est qu’un début.

    Quand cela n’a pas suffit, « ils » auraient même subventionné, d’après ce que j’ai pu voir à l’époque.

    Pour quand en FRANCE ?
    https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/un-anglais-ecope-d-une-amende-car-il-se-cache-d-une-camera-de-reconnaissance-faciale-20190520

    Et la ville « test » de Saint Etienne installe 50 micros DANS LES RUES :
    https://fr.sputniknews.com/france/201903011040203321-france-micros-ville/

    On ne peut plus faire un pas sans être « surveillés » cela devient intolérable pour beaucoup.

    Bientôt les caméras faciales obligatoires dans les mairies et administrations diverses.

    J’ai appris dans ma vie une chose certaine :
    Ceux qui nous accusent sont très souvent ceux qui se comportent de cette façon-là !
    – Un mari trompeur accusera toujours sa femme de le tromper. Non ?
    Pôvre Caliméro.

    Preuve en est : deux poids deux mesures !
    Le 28 septembre 2019 : – Facebook exempte les politiques de son processus de vérification des «fake news» – Par Jonathan ExoPortail
    https://exoportail.com/facebook-exempte-les-politiques-de-son-processus-de-verification-des-fake-news/

    Comme d’hab… et après on nous demande encore et encore de donner notre confiance ? J »ai un problème là. Enfin, c’est mon opinion.

    Et nos moutons, nos si gentils MOUTONS QUI NOUS RÉPONDENT :
    – OHHHH MAIS J’AI RIEN A CACHER, MOI !

    Expldr

    Le jour où ils se réveilleront ceux-là, j’aimerai pas être à leur place. Le suppositoire… va faire mal.

    Ce n’est pas leur faute (des moutons), mais il faudrait quand même réfléchir à long terme. Réfléchir que si cela se passe dans tel pays, le suivant sera le nôtre, ou celui de nos voisins, qu’importe.
    Nous parlons mondialiste maintenant. Nos puissants nous ont « formatés » à accepter cela. Tirant-on notre force et réexaminons-nous :
    – un japonnais, un africain, un ispano, un russe, ne vaut-il pas un français ?
    Quelle différence y a t il ?
    Un émigré : cela pourrait être VOUS ! Vous avez juste la chance d’être né du « bon côté de la barrière »
    Un chômeur : cela sera bientôt VOUS (pourrait bientôt être), je vous laisse encore rêver un peu et croire que vous avez toujours et encore eu votre libre-arbitre !
    La seule chose que vous avez est : le CONSENTEMENT. Et c’est tout ce dont « ils » ont besoin.

    Début juillet, une banque a même été jusqu’à me demandé combien j’avais l’intention de poser sur mon compte, mais également combien d’argent j’allais ressortir de ce compte durant l’année à venir ! ???

    Estomaquée, je lui ai répondu spontanément :
    – Ce que macron me laissera !
    (c’est à dire pas grand chose puisque je n’ai que très peu de revenus, comme beaucoup).

    Quand il a bien insisté pour obtenir une réponse plus adéquate, je lui ai répondu que je n’étais pas « cousine » avec cahuzac et qu’il devrait plutôt regarder « ceux d’en haut » au lien de venir gratter la couenne chez nous.

    Il a rit et la semaine suivante, j’ai découvert cet article :
    https://exoportail.com/les-etats-unis-saisissent-un-navire-appartenant-a-jp-morgan-qui-contenait-13-milliard-de-dollars-de-cocaine/

    De qui se fiche-t-on ?

    Surtout que JPMorgan à ponctionné notre Or de FRANCE en début d’année…
    https://exoportail.com/lor-des-francais-bientot-mise-sur-les-marches-financiers/
    Je cite:
    … «Je considère que cela serait dangereux. En cas de mauvaise opération ou de crash soudain, cela pourrait se traduire par des pertes et donc des ventes d’or de la Banque de France.

    Euhhhh par les temps qui court… Perso ma confiance est invisible.

    Pour en revenir à cet article
    il faut dire que je gagne moins que le smic donc… je dirai que ma conviction personnelle est plutôt de
    « nous habituer à être flické » et d’être « très obéissant » dans une habitude de TOUJOURS SE JUSTIFIER. Encore et encore. Toujours plus…
    On a plus que la couenne sur le dos et ils cherchent encore à nous démunir. Et nous on se plaint de ne plus pouvoir payer nos factures ???

    Et le peuple mignon tout plein me dit (quand j’ai le malheur d’être contre cela) Mais moi, je demande à mon banquier combien il me reste pour vivre pour le mois !!! Cherchons l’erreur
    Votre ancêtre aurait-il confié son pognon à un banquier !

    EXPLDR (explosée de rire) désolée c’est « nerveux » mais pas méchant.

    Où cela va-t-il finir ? Mais surtout comment !

    Estiment-ils que : NOUS sommes des enfants ? Oui car cela les arrangent « grassement ».

    Il n’y a qu’à voir les émissions de débiles et les pubs tout autant connes qu’on nous sert et nous dessert depuis des années afin de nous « abêtisser » pour prendre ce pouvoir que nos parents, nos grands parents ont toujours défendus : NOTRE LIBERTÉ, d’être, de penser, de décider…

    Avez-vous remarqué que quand une personne crie, si vous lui répondez en chuchotant; il baisse le ton !

    Avez-vous remarqué que quand un groupe « obéis » les autres se sentent obligés de suivre !
    Connaissez-vous « le CONFORMISME » :
    h ttps://www.youtube.com/watch?v=kiklt9OiH-Y

    L’Université de Yall aux Etats-Unis : L’EXPERIENCE DE MILGRAM EN 2 MINUTES h ttps://www.youtube.com/watch?v=mxf7G0WEJ20

    A méditer

  2. salut arbre de vie,
    en cas de faillite d’une banque, l’argent des clients pourra Etre saisie.
    Fausse monnaie : La Fed et la BCE continuent leur folie criminelle pour enrichir les seuls 1%
    Publié le 19 novembre 2019par Olivier Demeulenaere
    « En plus des opérations de « repossessions » de la Fed qui ont permis de sauver quelques banques de l’effondrement final, Bloomberg et ZH révèlent qu’entre novembre 2019 et avril 2020, les deux Banques Centrales vont déverser 420 milliards de fausse monnaie DE PLUS sur les marchés financiers qui leur permettront de racheter pour 420 milliards d’actions et bons du trésor DONT PERSONNE NE VEUT.

    Autre témoin de ce qui se passe en ce moment, le violent programme de rachat d’actions par les émetteurs eux-mêmes, et le meilleur exemple est Apple qui, à ce rythme, sortira toutes ses actions du marché d’ici 2027 ou 2030, et deviendra une compagnie entièrement privée.

    Apple donc fait remonter son propre cours en rachetant ses propres actions, et les journalistes vous disent que tout va bien à Wall Street…

    Mais bien sûr…

    Mais entre les rachats et la fausse monnaie qui fonctionnent à régime nucléaire depuis 2008, le transfert des richesses des classes moyennes et cadres supérieurs au profit des ultra riches ne fait qu’accélérer :

    « America’s Richest 1% Now Own As Much Wealth As The Middle And Lower Classes Combined »

    !!!

    Le 1% des plus riches possède autant que la classe moyenne et la classe basse combinées, soit 83 trilliards de dollars !

    Mais voyez l’arnaque géniale : Apple a émis une obligation à 0% 🙂 avec laquelle il va racheter… ses propres actions.

    !!!!

    Mais au bout, ce sont vous et moi qui payons pour que les gens d’Apple s’enrichissent encore plus !

    » Apple this week issued a euro-denominated bond with a 0% coupon (whose proceeds AAPL will then promptly use to repurchase even more stock), which as Hartnett puts it is the « QE-induced bull market in « growth » and « yield » in a nutshell ».

    Mort aux pauvres donc…. Moins vous aurez et plus les riches vont vous dépouiller grâce à la fausse monnaie qui n’enrichit que le 1%.
    ma réponse à ma banque (common repoeting standard):
    Objet : common reporting standard (. Chartes des gouvernements abrogées: (Réf. : DECLARATION OF FACTS: UCC Doc # 2012127914 Nov. 28, 2012)

    jeu., 14 nov. 2019 13:10
    https://www.letemps.ch/economie/cry…

    Dave Elzas,

    directeur général, Geneva Management Group

    Publié lundi 18 juin 2018 à 18:19

    Ce nouvel environnement technologique, en partie basé sur l’anonymisation des transactions, ne peut plus être ignoré par les autorités, estime Dave Elzas, directeur de Geneva Management Group

    La réglementation du secteur des services financiers à l’échelle mondiale a fait un bond en avant depuis la mise en place de lois et de normes tels que le Foreign Account Tax Compliance Act (Fatca) aux Etats-Unis et les Common Reporting Standards (CRS) introduits par l’OCDE.

    Ces initiatives visent à réglementer la mondialisation de l’économie en favorisant la coopération entre les Etats par l’échange d’informations sur les activités financières des particuliers. Ainsi, le rendement des investissements d’un citoyen d’un pays A sera mis à la disposition des autorités fiscales de son pays de résidence même si les rendements proviennent d’investissements dans un pays B.
    autre source:
    Jugez l’arnaque, c’est colossal! Ce pays qui se casse la figure à de nombreux niveaux et qui maintenant a plus de 5 millions d’emplois fictifs sur son territoire, ainsi que 90 millions de pauvres, st également un des pays ou l’honnêteté financière n’est pas des plus brillante… Nous le savions, la NSA surveillait l’ensemble des transactions financières avec un outil du nom de Tracfin, on nous a vendu cela comme étant une création française, un mensonge de plus, voilà que maintenant, ils ont le FACTA, et les pays se laissent faire…. Pathétique! (tracfin=trafics financiers douteux à travers la planète)

    C’est un coup de maître que les USA sont en passe de réussir en ayant imposé à tous les pays de transmettre toutes les informations au fisc US à travers des accords internationaux, tout en s’exemptant eux-mêmes de le faire !!
    Oui, vous avez bien compris. Une banque française ou suisse doit tout communiquer sur un résident fiscal américain mais la réciproque pour les banques américaines n’est pas vraie.
    En clair, si un citoyen français est en délicatesse avec notre fisc national, il vaut mieux qu’il mette son épargne aux USA qu’en Suisse!
    Attention tout de même, l’administration américaine est capable de tout et lorsque les étrangers auront beaucoup d’épargne aux USA, alors ils seront considérés comme “US person” et soumis à la fiscalité US et croyez-moi, mieux vaut à titre d’exemple préparer sa succession en France que de payer des impôts sur les successions aux États-Unis.

    Charles SANNAT

    Les États-Unis pourraient devenir dans un avenir proche le plus grand paradis fiscal du monde car des sociétés de gestions y transfèrent les capitaux des personnes fortunées d’Europe et d’autres pays du monde.

    Les investisseurs européens sont plus préoccupés par l’entrée en vigueur du Standard commun d’échange d’informations fiscales (Common Reporting Standard, CRS) que par les attaques du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech), rapporte le journal américain Financial Times.

    D’après ce document, les pays signataires doivent échanger leurs informations fiscales en réponses aux demandes des services étatiques à compter du 1 janvier 2017. 96 pays l’ont déjà signé, mais pas les États-Unis.

    Le service des impôts américain, (Internal Revenue Service, IRS) soutient formellement le système d’échange d’informations, mais justifie sa non-participation au CRS par l’absence d’autorisation de la part du Congrès et par conséquent l’absence de financement.

    Cependant, une loi sur la taxation des comptes étrangers (Foreign Account Tax Compliance Act, FATCA), qui impose aux organisations financières étrangères de transmettre des informations sur les contribuables américains à l’IRS, a été adoptéе aux États-Unis en 2010. Environ 50 000 Américains ont déjà rejoint le programme spécial de l’IRS visant à légaliser les capitaux non déclarés, versant ainsi près de 7 milliards de dollars au fisc (6,2 milliards d’euros).

    “Les États-Unis, c’est le trou noir de l’information. Les informations fiscales arrivent aux Etats-Unis, mais n’en repartent jamais”, a déclaré le directeur de la société de conseil Henley & Partners Christian Kalin.

    L’expert a également souligné que la question de la sûreté des données personnelles restait en suspens. Selon lui, il y a une grande différence entre la gestion des données personnelles en Suisse et, par exemple, en Indonésie, bien que les deux pays aient adhéré au CRS.

    “L’aspiration à transférer des capitaux aux États-Unis, territoire hors CRS, n’est pas toujours liée aux questions de sécurité. Les personnes les plus riches sont tout simplement très à cheval sur la confidentialité”, a conclu Peter Cotorceanu, juriste de la société Anaford
    Etant donné que toutes les banques et tous les “gouvernements” ont été forclos, mis en faillite (réf: UCC Doc # 2012127914 https://gov.propertyinfo.com/DC-Was…), les Employés de toutes ces Entités Commerciales agissent désormais à titre de personne individuelle ou de simple individu.

    .

    Par conséquent, l’Employé est désormais avisé qu’il agit dorénavant à titre d’individu, sans la protection de la corporation ou du gouvernement qui l’emploie, avec pleine responsabilité personnelle pour TOUTE ACTION QU’IL ENTREPRENDRAIT à l’encontre des individus des Peuples Unis et ce, en vertu du droit commun protégé et préservé par la politique publique UCC 1-103 et par les Lois Universelles, la juridiction qui gouverne les enregistrements à l’UCC de l’OPPT. (Réf: WA DC UCC Réf Doc # 2012113593)

    L’Employé est tenu personnellement et totalement responsable et de façon illimitée de ses actions. Une telle action d’un Employé pourrait entraîner une réparation légitime des dommages telle que prévue dans la politique publique UCC 1-305, incluant et sans s’y limiter, un lien commercial sur ses biens et ses actifs.
    Chartes des banques abrogées :
    (Réf : TRUE BILL : WA DC UCC Doc# 2012114776 Oct. 24, 2012)…

    « Déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées ; toutes les chartes de la Banque des Règlements Internationaux (Bank of International Settlements – BIS), les membres qui en découlent (ce qui inclue le FMI, la Banque Mondiale, toutes les Réserves Fédérales, toutes les Banques de tous les pays), incluant tous leurs bénéficiaires, incluant tous ceux qui possèdent, opèrent, assistent et se rendent complices de systèmes monétaires privés et leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, incluant tous les systèmes judiciaires qui opèrent un SYSTÈME D’ESCLAVAGE… qui mobilisent des valeurs légales par des représentations illégitimes… »

    Injonction de cesser et de s’abstenir :
    Merci de prêter attention au document “DECLARATION AND ORDER : UCC Doc # 2012096074”, 9 septembre 2012, dûment confirmé et ratifié par “COMMERCIAL BILL UCC Doc. N ° 2012114586” et “TRUE BILL UCC Doc. NO.2012 114776”

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.