Des scientifiques allemands découvrent que l’eau possède une mémoire

7

Une nouvelle découverte révolutionnaire a été faite dans l’une des ressources les plus élémentaires. Des scientifiques viennent de découvrir ce qu’ils ont appelé «La découverte du millénaire», et une révélation énorme dans la conscience humaine.

Des scientifiques en Allemagne croient maintenant que l’eau a une mémoire, ce qui signifie que ce qui était autrefois considéré comme une simple marchandise a été examinée de près afin de dévoiler une révélation scientifique, révélant une vérité étonnante.

En examinant les gouttes d’eau individuelles à un grossissement incroyablement élevé, les scientifiques ont pu voir physiquement que chaque gouttelette d’eau possède son propre modèle microscopique individuel, chacune se distinguant de l’autre et unique.

Une expérience scientifique a été menée où un groupe d’étudiants devait obtenir une goutte d’eau dans la même étendue d’eau, tous en même temps. Grâce à un examen attentif des gouttelettes individuelles, on a vu que chacune produisait des images différentes.

Une deuxième expérience a ensuite été réalisée où une fleur a été placée dans une étendue d’eau, et après un certain temps, une goutte d’échantillon de l’eau a été retirée pour examen. Les résultats ont produit un modèle hypnotisant lorsque ils ont été énormément amplifiés, mais toutes les gouttelettes de cette eau ont paru très semblables. Lorsque la même expérience a été faite avec une espèce de fleur différente, la goutte magnifiée semblait complètement différente.

Grâce à cette découverte qui montre que l’eau a une mémoire, selon les scientifiques, une nouvelle perception de l’eau peut être formée. Les scientifiques allemands croient que, à mesure que l’eau se déplace, elle capte et stocke l’information de tous les endroits où elle a voyagé, ce qui peut ainsi relier les gens à beaucoup d’endroits différents et de sources d’information lorsqu’ils boivent cette eau, selon le voyage que cela a été.

Cela a même été comparé au corps humain, dont chacun est incroyablement unique et a un ADN individuel contrairement à tout autre. Alors que le corps humain est composé de 70% d’eau, des conclusions peuvent être tirées de ces nouvelles découvertes : les larmes humaines peuvent contenir le souvenir unique d’un être individuel, à travers le réservoir d’eau du corps qui héberge un stock complet d’informations qui sont liées avec l’expérience individuelle.

En suggérant que tout le monde est connecté globalement par l’eau dans le corps humain qui se déplace à travers des voyages en cours, par lequel l’information est toujours stockée le long du chemin.

( Note ExoPortail : Courte vidéo de 3 min en anglais sur le sujet )

Source : http://www.anguillesousroche.com/science/scientifiques-decouvrent-leau-possede-memoire/

Nouveau : Vous avez la possibilité de soutenir ExoPortail avec le nouvel Outil français «UTIP» qui offre plusieurs options dont une qui permet d’'aider FINANCIÈREMENT SANS DONNER DE L'ARGENT mais seulement avec 30 secondes de votre temps une ou plusieurs fois par jour sans créer de compte, d'avance merci beaucoup pour votre soutien (le lien en cliquant sur l'image)  ===►

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 681 autres abonnés

7 Commentaires

  1. Comme précurseur avec ses travaux révolutionnaires et avant gardistes il y a eu Jacques Benvéniste, méprisé, diffamé, et lynché par ses pairs scientifiques français, ses travaux ont été depuis repris par Luc Montagnier, traité depuis de sénile par ceux qui pensent tout savoir. Merci aux chercheurs de diffuser publiquement leurs recherches pour le bien de l’humanité. La résistance s’organise aussi autour de ces projets. Merci.

  2. L’aerospace institute de Stuttgart ne serait-il pas filliale de la NAZA tout comme l’ESA, oup’s l’EZA ?(avec son directeur aux pupilles reptiliennes), (oup’s c’est celui du CERN : https://www.youtube.com/watch?v=fALOBVkJ1Gw)
    Ce n’est pas eux mais Masuro Emoto qui, à priori a découvert un moyen de rendre les structures de l’eau visible, et interprété les résultats. Mais Masuro est mort. (Encore un « Gayen » assassiné ?)
    Datez, svp, vos articles et la date de ceux auxquels ils se réfèrent, ce reportage date déjà dans ma mémoire (non Mandalée); sinon le titre de l’article est juste raccoleur; j’attendais des nouveautés, n’ayant plus besoin d’apprendre l’alphabet… merci)

  3. Bonjour , il y a déjà quelque années des scientifiques avez prévu de mettre en mémoire celle d’un ordinateur , je me rappel bien des centaines de mémoire d’ordinateur dans de l’eau , la réflexion , c’est qu’il le savait déjà .

  4. Un simple ajout au commentaire de nrv13NRV.
    Ce fut en 1988 que le professeur Benvéniste publia son étude concernant la mémoire
    de l’eau. Il fut aussi un immunologiste reconnu internationalement. Enfin, ses enfants,
    en 2005, ont publié son livre posthume « Ma vérité sur la mémoire de l’eau ». Edifiant
    quant à l’incapacité des « mandarins » de la recherche de l’époque d’anticiper ou de voir là,
    une simple réalité. Nombrilisme, renommée et « gros sous » ? Sûrement !!!
    Enfin, le professeur Masaru Emoto a publié de nombreux ouvrages, dont 9 en France à
    ma connaissance aux Editions Guy Tredaniel. Ils traitent des effets de la pensée et des
    émotions sur l’eau.
    Merci aux commentateurs de ne pas les avoir laissé dans l’oubli.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.