Contre l’arrivée de la 5G en France, deux ONG déposent un recours en justice

2

Le déploiement de cette nouvelle technologie continue de susciter des inquiétudes sur un potentiel impact sur la santé et l’environnement.

 

Deux ONG ont annoncé un recours en justice contre l’appel à candidatures lancé en décembre pour l’attribution des fréquences 5G, ainsi qu’une pétition contre le déploiement de cette technologie controversée attendue comme une révolution dans la téléphonie mobile.

Permettant de transmettre beaucoup plus rapidement que la téléphonie mobile actuelle de très grandes quantités de données, la 5G promet le développement de technologies futuristes, voiture autonome, chirurgie à distance, usine automatisée et objets connectés.

Mais elle suscite également de nombreuses inquiétudes de certains, liées à son potentiel impact sanitaire ou environnemental.

 

 

Recours devant le Conseil d’État :

«On inverse les choses: on prend la décision et on réfléchit après (…). On ne dispose quasiment d’aucun élément sur les évaluations sanitaire et environnementale», a indiqué à l’AFP Stephen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement qui mène cette bataille avec l’association Priartem-Electrosensibles de France.

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a lancé fin décembre la procédure d’attribution des fréquences radio comprises entre 3,4 GigaHertz et 3,8 GHz, procédure dont les conditions d’attribution sont précisées dans un arrêté publié au Journal officiel du 31 décembre.

C’est cet arrêté qu’Agir pour l’environnement et Priartem veulent faire annuler, a précisé leur avocat François Lafforgue, indiquant qu’un recours serait déposé devant le Conseil d’État d’ici mi-février ou dans tous les cas avant le 25 février, date jusqu’à laquelle les opérateurs peuvent faire acte de candidature aux enchères.

 

Évaluation environnementale :

«Ce déploiement de la 5G n’a pas fait l’objet d’une évaluation environnementale (…) et il contrevient à des réglementations protectrices de la santé et au principe de précaution», a-t-il indiqué à l’AFP. Au-delà des inquiétudes sur l’impact des ondes sur la santé humaine ou l’environnement, sujet controversé, les ONG mettent en avant d’autres impacts sociétaux de cette nouvelle technologie.

«La 5G, c’est l’hyperconnectivité de tout et de tous, c’est une bascule de la société. Et l’Homme dans tout ça ?», lance ainsi Sophie Pelletier, présidente de Priartem. La pétition «stop à la 5» mise en ligne par ces ONG vendredi (www.stop5g.fr), à la veille de la Journée mondiale contre la 5G, met également en avant la hausse de la consommation énergétique attendue.

Avec la 5G, «la consommation d’énergie des opérateurs mobiles serait multipliée par 2,5 à 3 dans les cinq ans à venir», ce qui représenterait «une augmentation de 2% de la consommation d’électricité du pays», avaient estimé dans une tribune publiée dans le Monde début janvier Jean-Marc Jancovici et Hugues Ferreboeuf, du think tank The ShiftProject. Sans compter l’énergie pour la fabrication des terminaux, serveurs et de tous les objets connectés.

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/contre-larrivee-de-la-5g-en-france-deux-ong-deposent-un-recours-en-justice_fr_5e2a309fc5b6779e9c300063


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 358 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. Perso les recours en justices sont « quasi vouée à l’échec ». Il semblerait que cela ait été pratiqué en Suisse où du coup, « ILS » ont mis les bouchées multipliées par 4 X plus vite et plus d’antennes et pire encore : elles ont été connectée dans la foulée. Voyez par vous-même.

    https://www.rts.ch/info/suisse/11003286-en-un-mois-le-nombre-d-antennes-5g-a-quasiment-quadruple-en-suisse.html

    Ils écrivent :
    En Suisse, on trouve aujourd’hui 2329 antennes 5G en service, contre moins de 700 en fin d’année passée, révèle vendredi la RTS. Cette augmentation en à peine un mois est le fait des trois opérateurs Salt, Sunrise et Swisscom. (Article du 14 janvier 2020)
    Pour des Suisses, « ILS » ont sacrément speedé.
    Ah… quand il faut il faut.
    Mais nous on DOIT vérifier cela. OUI.

    Pire encore :
    Même l’OFCOM (office Fédéral de la communication) s’est déclaré surpris, cette hausse massive n’ayant pas été annoncée.
    Rhooooo les filains !

    Et achi pire encore :
    Salt entre sur le marché…
    Durant ce dernier mois, l’entreprise Salt, en retrait par rapport à Sunrise et Swisscom qui comptent des centaines de mâts, a activé ses premières antennes 5G.

    Et pour continuer :
    Plus de 20’000 antennes encore nécessaires
    mais… il faudra jusqu’à 26 000 nouvelles antennes pour introduire la 5G à pleine puissance dans toute la Suisse.

    Pour finir ? Non bien sur…
    Face à cette hausse des antennes en service, l’opposition ne faiblit pas ni en Suisse, ni à l’étranger. Des manifestations sont prévues dans le monde entier le 25 janvier contre la 5G. En Suisse, des rassemblements sont notamment prévus à Genève et à Zurich.
    Nicolas Rossé/vkiss

    « ILS » ont mis des millions dans leur piège à cons. « ILS » ne sont pas prêt de nous écouter, on n’a pas notre mot à dire…

    Démocratie ? Va falloir réécrire le dictionnaire mdrrrr

    L’Europe on en voulait pas : « ILS » nous l’ont imposée. « ON » a laissé faire. « ILS » auraient tort de se priver. Non ?

    Si l’on veut que les choses soit, on doit (pas il faut) ON DOIT : tout contrôler, tout vérifier jusqu’à l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons, les vêtements que nous portons.

    Ceci n’est que preuve de bon sens et c’est mon opinion.

    j’ai même eu oui-dire, qu’à WUHAN, la 5G venait d’être mise en route par quartier entier.

    Vrai / Faux, Info / Intox, désinformation ? : à chacun de vérifier par lui-même et de se faire sa propre opinion
    L’heure est grave…

  2. A compléter comme lecture de chevet :
    – les articles en bas de page de cet article sur Exoportail, par Jonathan. (entre autre)

    No Comment !

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.