Le secrétaire général du Conseil de sécurité des droits de l’homme dépose une plainte pénale contre le syndicat des vaccins

5
Le Secrétaire général du Conseil de sécurité des droits de l’homme a déposé une plainte formelle contre le Vaccine Syndicate auprès du bureau du Premier ministre indien, dans le cadre d’une action attendue depuis longtemps contre le syndicat des vaccins, y compris les fonctionnaires de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les grandes entreprises technologiques et pharmaceutiques, concernant leurs actions douteuses liées à la «pandémie de Covid-19».

 

Dans sa plainte de 132 pages, le plaignant a donné toutes les preuves des crimes commis par le Vaccine Syndicate présumé être dirigé par Bill Gates.

Dans un autre cas d’essai expérimental non autorisé de vaccins contre le VPH ayant causé la mort de 8 enfants de sexe féminin, le comité parlementaire indien a déjà recommandé une enquête et des poursuites contre diverses personnes, y compris des membres du bureau de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Instructions immédiates pour la mise en œuvre du 72e rapport de la commission parlementaire et des recommandations d’enquête et de poursuites à l’encontre des membres du bureau du «philanthrope toxique» et de la fondation Bill & Melinda Gates du syndicat des vaccins, ainsi que des fonctionnaires concernés du Conseil indien de la recherche médicale (ICMR), responsables de la mort de huit enfants de sexe féminin causée par des vaccins non autorisés, illégaux et non approuvés.

Le dit rapport est déjà considéré comme une preuve légalement admissible par le banc constitutionnel de la Cour suprême de l’Inde.

Le plaignant a également mis en accusation Mark Zuckerberg de Facebook, M. Jack Dorsey de Twitter et des responsables de Google.

La plainte demande également une protection immédiate de tous les lanceurs d’alerte et de leurs témoins qui ont déjà exposé et continuent d’exposer le syndicat du vaccin composé de Big Pharma, Big Tech et Big Science.

Le plaignant a demandé à l’Association du Barreau Indien de représenter son cas devant tous les forums et de le mener à ses conclusions logiques.

L’Indian Bar Association a déjà engagé une action en justice contre le Dr Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour son rôle dans la diffusion de la désinformation et la suppression des données sur l’utilisation de l’Ivermectin pour traiter le COVID-19.

 

Le plaignant s’est appuyé sur les preuves importantes suivantes ;

  • Le 72ème rapport de la commission parlementaire.
  • Le rapport d’audit du comité nommé par la Cour suprême de l’Inde.
  • Les effets de l’enquête en cours de la police de Delhi concernant le « Corona Toolkit ».
  • Le dossier Covid-19 du Dr Anthony Fauci préparé par le Dr David E. Martin.
  • Livre blanc des médecins américains de première ligne sur le candidat-vaccin expérimental Covid-19.
  • Données scientifiques fournies par Front Line Critical COVID-19 Care Alliance (FLCCC), British Ivermectin Recommendation Development Panel (BIRD), Research Square.
  • Les tentatives antérieures de Bill Gates de tuer des enfants avec des doses de polio sont expliquées.
  • Tentatives antérieures de fausse pandémie de grippe porcine par des fonctionnaires de l’OMS et enquête des Unions européennes à ce sujet.
  • Données fournies par les volontaires du Awaken India Movement et de nombreuses autres données authentiques et scientifiques et articles connexes.

 

( Note ExoPortail : Les pdf sont lisibles à la fin de cette page : https://greatgameindia.com/criminal-complaint-against-vaccine-syndicate/ )


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 637 autres abonnés

5 Commentaires

  1. Véritable nom insçrit sur le bâtiment de la  » fondation » au numéros 555 : cf photo sur Before it’s news.
    Fondation pour la dépopulation Bill et Melinda Gates.

    Et qu’on ne nous raconte pas que madame n’était pas au courant…..

  2. @ Poilagratter : merci d’envoyer la photo, l’AFP a démenti mais comme on sait à qui on à faire avec eux, je doute. mais ne trouve aucune autre info si ce n’est l’accusation de fake, merci d’avance

  3. Center for global human population reduction, Bill & Melinda Gates Fondation, au numéro 500 de la rue ( étonnant c’est pas le 666…Comme le labo de wuhan….). J’ai la photo…je peux l’envoyer par mail. Je ne pense pas que ce soit un montage…

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.