Le chef d’une secte liée à Clinton a été arrêté par le FBI pour avoir organisé un réseau d’esclavage sexuel

1

Le dirigeant d’une secte dépravée de trafic sexuel dont les dirigeants sont des membres «sur invitation seulement» de la Clinton Global Initiative a été arrêté pour trafic sexuel, complot et esclavage.

Keith Raniere, cofondateur et dirigeant d’une secte secrète d’entraide appelée NXIVM, a été arrêté par le FBI au Mexique et accusé de trafic sexuel. Raniere s’est enfui au Mexique en novembre dernier après que les autorités américaines ont commencé à interroger des «témoins et des victimes» liés à NXIVM, mais le trouver s’est avéré difficile après que Raniere ait commencé à utiliser «du courrier électronique crypté et a cessé d’utiliser son téléphone».

Keith Raniere

Peu de temps avant que Raniere ne soit traduit en justice dans un tribunal du Texas, le FBI a fait une descente dans le comté de Saratoga, dans l’État de New York, où se trouvait la co-fondatrice de NXIVM, Nancy Salzman – qui aurait stocké de grandes quantités d’argent liquide à sa résidence, venant de la frontière à la suite de sessions de formation NXIVM au Mexique.

Raid du FBI

Alors que NXIVM se décrit comme une entreprise «d’aide dans le bisness» qui a aidé des milliers de personnes à «atteindre leur potentiel» par le biais de divers cours, le « sanctuaire intérieur » réservé aux femmes, dirigé par Raniere, est connu sous le nom de «DOS», Frank Parlato, un homme d’affaires de la région de Buffalo qui a travaillé pour le culte, dit que «dominus obsequious sororium» – en latin pour «maître sur les femmes esclaves». Une fois qu’elles sont membres – ou «esclaves» – elles seraient encouragées à recruter de nouvelles femmes dans leurs «communautés d’esclaves», à cesser leurs fréquentations et à être disponibles 24 heures sur 24 auprès de leur «maître».

La DOS aurait exigé que les membres féminins donnent à leur recruteur – ou «maître», des photos nues ou tout autre matériel compromettant qui pourrait être utilisé comme chantage avant d’être marqué des initiales de Raniere sous la hanche à l’aide d’un fer à cautériser.

Sarah Edmondson, une des participantes, a raconté qu’on lui avait dit qu’elle allait avoir un petit tatouage dans le cadre de l’initiation. Mais elle n’était pas préparée pour la suite.

Sarah Edmondson
On a dit à chaque femme de se déshabiller et de s’allonger sur une table de massage, tandis que trois autres ont retenu ses jambes et ses épaules. Selon l’un d’entre eux, leur «maître», un haut fonctionnaire de Nxivm nommé Lauren Salzman, leur a demandé de dire : «Maître, s’il vous plaît, marquez-moi, ce serait un honneur».
Une femme médecin a procédé à l’utilisation d’un dispositif de cautérisation pour faire un symbole de deux pouces carrés sous la hanche de chaque femme, une procédure qui a pris de 20 à 30 minutes. Pendant des heures, des cris étouffés et l’odeur de tissus brûlés ont rempli la pièce.
« J’ai pleuré tout le temps, se souvient Mme Edmondson. « Je me suis dissocié de mon corps. » source : New York Times
Lauren Salzman

A noter que l’actrice de Smallville Allison Mack qui a joué Chloe Sullivan est (ou était) prétendument un «maître» dans le culte, et a dû obéir aux ordres de Raniere – y compris trouver des femmes pour coucher avec lui.

Mack exigerait que les «esclaves» potentiels placent des garanties compromettantes sur un compte Dropbox – dont India Oxenberg, la fille de l’actrice de Dynasty Catherine Oxenberg – qui a rencontré les procureurs à New York et présenté des preuves contre Raniere.

Voici le document de la cour de justice de New York en date de Février 2018 :

375045371-Complaint-and-Affidavit-in-Support-of-Arrest
Allison Mack

( Comme le montre la vidéo en dessous, ils se connaissent en effet très bien )

Le compte Dropbox contenant les photos servant au chantage sexuel.

Cette semaine, l’ancienne co-vedette de Mack, Kristin Kreuk, a rompu son silence sur son rôle dans le projet.

Kristin Kreuk, également actrice dans la série « Smallville »


L’ac­trice qui a inter­prété Lana Lang dans la série entre 2001 et 2008 a bien été membre de NXIVM jusqu’en 2012.

Kris­tin Kreuk a par contre nié en bloc une quel­conque impli­ca­tion dans le mouve­ment DOS, dont elle igno­rait l’exis­tence. Sur Twit­ter, elle a écrit un commu­niqué où elle explique qu’elle avait 23 ans quand elle s’est inscrite dans ce qu’elle croyait être un simple « cours de déve­lop­pe­ment person­nel » pour l’ai­der à vaincre sa timi­dité. Depuis 5 ans qu’elle a quitté NXIVM, Kris­tin Kreuk confie ne plus avoir eu de contact avec ses membres.

Elle a quali­fié d’ « ouver­te­ment fausses » les asser­tions qui la relient au « cercle inté­rieur » de la secte et au recru­te­ment de femmes pour le compte de Keith Raniere : « Durant ma période, je n’ai jamais fait l’expé­rience d’une quel­conque acti­vité illé­gale ». La comé­dienne s’est dite « horri­fiée et dégoû­tée » par les révé­la­tions concer­nant DOS et a partagé la détresse des victimes : « Je ne peux imagi­ner à quel point cela a été diffi­cile pour vous. Je suis profon­dé­ment embar­ras­sée d’avoir été asso­ciée à NXIVM. J’es­père que l’enquête rendra justice à tous ceux qui ont été affec­tés ».

Financement NXIVM et la connexion Clinton :

Comme l’a rapporté Rolling Stone en novembre, «En 2010, Vanity Fair a publié «The Heiresses and the Cult», un récit détaillé de l’immersion des héritières Seagram Sara et Clare Bronfman dans le NXIVM ; les sœurs auraient abandonné environ 150 millions de dollars de leur fonds fiduciaire pour aider à financer le prétendu culte».

Et dans un article du New York Post de 2007 intitulé «Hillary’s $30,000 fans are her « cult » following», le journaliste Charles Hurt note que Raniere a été expulsé de l’Arkansas après que le procureur général de Bill Clinton, Winston Bryant, a accusé le chef de secte et deux autres personnes de fraude et de tromperie commerciale.

Alors que Raniere a payé des amendes à New York et en Arkansas dans cette affaire, plus d’une décennie plus tard, les dirigeants de NXIVM ont fait don de 29 900 $ à la campagne présidentielle 2006 d’Hillary Clinton – et au moins trois responsables de NXIVM sont des membres «sur invitation seulement» de la Clinton Global Initiative.

Le 14 mars et le 13 avril, les archives montrent que plus d’une douzaine de contributions ont été versées dans les coffres de Clinton par NXIVM.

La plupart provenaient de nouveaux donateurs politiques, chacun donnant un maximum de 2 300 $.

Trois des promesses faites par Clinton en mars et avril venaient des héritières les plus en vue de Raniere : Clare et Sara Bronfman, héritières de Seagram, et Pamela Cafritz, fille de Buffy et Bill Cafritz, héritières de D.C. A-listers Buffy et Bill Cafritz.

Hillary n’est pas la seule qui intéresse les responsables de Clinton NXIVM.

Au moins trois d’entre eux – la présidente du groupe, Nancy Salzman, et les sœurs Bronfman – sont membres de l’organisation caritative de Bill, la Clinton Global Initiative. L’adhésion se fait sur invitation seulement et nécessite un don d’au moins 15 000 $ par personne pendant un an. Source : New York Post

Rappelez vous que Qanon nous a dit de nous souvenir du nom Nancy Salzman :

Les procureurs disent que Raniere n’était pas coopératif lorsque les agents de l’immigration l’ont arrêté au Mexique – alors que les femmes avec lesquelles il était hébergé «ont poursuivi la voiture dans laquelle l’accusé était transporté dans leur propre voiture à grande vitesse».


Raniere devrait être transféré aux autorités de New York à la suite de la comparution devant le tribunal du Texas mardi. Lors de leur demande qu’il soit détenu sans cautionnement, les procureurs fédéraux ont déclaré qu’il «a passé sa vie à profiter de ses systèmes pyramidaux et qu’il a par ailleurs reçu un soutien financier de femmes riches et indépendantes».

Il risque une peine minimale obligatoire de 15 ans de prison s’il est reconnu coupable de trafic sexuel, selon les procureurs fédéraux – qui affirment qu’il représente un «risque important de fuite» en raison de son «accès à de vastes ressources» et de sa «longue histoire d’exploitation systématique des femmes par des pratiques coercitives pour son propre bénéfice financier et sexuel».

La pression se fait de plus en plus grande sur ces réseaux de trafic d’êtres humains ainsi que sur les Clintons. Nous verrons si le fait que la Maison Blanche (influences des groupes positifs) ait proclamé le mois d’avril 2018 Mois national de la prévention des abus envers les enfants poussera davantage dans la divulgation : https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/president-donald-j-trump-proclaims-april-2018-national-child-abuse-prevention-month/


Uniquement pour les articles m’ayant demandé beaucoup de temps et de travail, j’offre la possibilité de me soutenir par un Don si l’article vous à intéressé. Bien sur il n’y a aucune obligation, ni même de montants et l’article reste consultable gratuitement ainsi qu’en intégralité. Ceci est donc à votre convenance et à votre gentillesse.

Sourcehttps://www.zerohedge.com/news/2018-03-28/clinton-linked-cult-leader-who-hot-branded-women-arrested-sex-trafficking + 50% de recherches

Traduction et recherches : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux et à partager l’article. Merci.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 622 autres abonnés

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.