L’Australie adopte une nouvelle mesure qui permettrait de placer en détention les «théoriciens de la conspiration» du COVID refusant le confinement

0

Les manifestations du week-end ont éclaté en Australie le mois dernier, les Australiens ayant exprimé leur frustration et tenté de reprendre le contrôle de leurs communautés après qu’une recrudescence des cas de virus ait incité le gouvernement à mettre en œuvre à nouveau certaines des mesures de distanciation sociale les plus draconiennes au monde.

 

Et s’il y a une chose qui terrifie les gouvernements de plus en plus tyranniques, c’est bien la perte de contrôle du récit. C’est pourquoi le gouvernement australien s’est engagé à freiner tout soi-disant «théoricien du complot» qui oserait diffuser des informations remettant en cause les techniques de peur utilisées pour garder les citoyens australiens sous clé.

Un nouveau projet de loi devrait être débattu par le gouvernement de l’État de Victoria au Parlement de l’État cette semaine. Il donne aux autorités locales le pouvoir de détenir les «théoriciens de la conspiration» et les personnes qui refusent de s’isoler, a rapporté Caldron Pool.

Si elle est adoptée, l’Omnibus COVID-19 (mesures d’urgence) permet au gouvernement de détenir toute personne étiquetée comme «à haut risque» ou susceptible de propager COVID-19 par négligence.

Un porte-parole du gouvernement de l’État a déclaré au journal The Age que la règle pourrait être appliquée aux «théoriciens du complot qui refusent de s’isoler ou aux personnes gravement affectées par la drogue ou mentalement qui n’ont pas la capacité de se mettre en quarantaine». Les personnes arrêtées en vertu de la nouvelle règle seront logées dans des installations de quarantaine.

Le procureur général Jill Hennessy a déclaré que le nouveau projet de loi «nous permettra de continuer à répondre aux défis que pose la pandémie, afin que nous puissions continuer à protéger les Victoriens et à leur fournir les services sur lesquels ils comptent».

Jusqu’à présent, la plupart des manifestations contre le verrouillage des marchés ont eu lieu le week-end. Au moins 200 personnes ont été condamnées à une amende et 74 ont été arrêtées lors d’une manifestation à Melbourne dimanche. Si le projet de loi est adopté, certains manifestants seront rassemblés et arrêtés, et pourraient passer du temps dans une installation de quarantaine.

De toute évidence, l’intention du gouvernement d’étendre ses pouvoirs et de détenir les théoriciens du complot et ceux qui présentent un risque de propagation du virus devrait alarmer les lecteurs.

Les autorités ont déjà arrêté une femme de Melbourne pour avoir prétendument écrit des messages anti-confinements sur les médias sociaux.

Source : https://www.zerohedge.com/political/australia-push-new-measure-detain-conspiracy-theoristshttps://caldronpool.com/victorian-government-pushes-new-bill-to-detain-conspiracy-theorists-anti-lockdown-protesters-and-families/ et https://www.theage.com.au/national/victoria/people-who-refuse-to-self-isolate-could-be-detained-under-proposed-victorian-law-20200914-p55vm0.html

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 625 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.