La géométrie sacrée est-elle une clé pour l’illumination ?

11

Les modèles mathématiques derrière la nature et les phénomènes physiques

 

Quels modèles voyez-vous dans votre propre vie ou dans le monde qui ont une symétrie et un équilibre ? Lesquels sont asymétriques et déséquilibrés ? Le fait de remarquer les modèles nous aide à les développer s’ils sont bon pour la santé, ou à les annuler s’ils ne le sont pas. Le flux entre asymétrie et symétrie est le processus de croissance et d’évolution. La géométrie sacrée nous donne une belle réflexion à contempler alors que nous naviguons dans les défis de la vie en quête d’équilibre et d’harmonie.

«Les mathématiques sont l’alphabet avec lequel Dieu a écrit l’univers.» ~ Galilée

Qu’est-ce que la géométrie sacrée ?

La géométrie sacrée implique des motifs sacrés universels utilisés dans la conception de tout dans notre réalité, le plus souvent dans l’architecture, l’art et la nature. La croyance de base est que la géométrie et les rapports mathématiques, les harmoniques et les proportions se retrouvent aussi dans la musique, la lumière, la cosmologie. Ce sont les modèles invisibles qui animent notre monde physique tout comme les traditions spirituelles croient que l’âme anime le corps.

Les formes, les motifs et les compositions visuelles ont la capacité de séduire nos yeux tout en captivant notre imagination. Qu’il s’agisse d’œuvres d’art magistrales ou de la nature, cet enchantement peut être si émouvant et impressionnant que les gens l’associent naturellement à la transcendance, au surnaturel ou au spirituel. Sous ces modèles se cachent des relations qui peuvent être mesurées, numérotées, reproduites et définies. Ce domaine d’investigation et d’observation à la fois mathématique et ésotérique, connu sous le nom de géométrie sacrée, vous éclairera et vous mystifiera tout en vous invitant à changer la façon dont vous regardez le monde.

Géométrie spirale dans la nature

Histoire de la géométrie sacrée :

Les premières cultures, y compris les chrétiens, les hindous, les Grecs et les Egyptiens, ont reconnu l’existence de motifs différents ou de formes géométriques qui se répètent dans la nature. Ils ont également établi qu’il y avait une corrélation ou une connexion entre les divers éléments trouvés dans la terre et le ciel. Ces motifs géométriques sacrés étaient reflétés par la terre et le ciel et les cultures anciennes croyaient que ces motifs existaient dans toutes les parties de l’univers. La science moderne a prouvé que ces motifs géométriques sacrés sont les formes moléculaires mêmes qui forment la base de toute vie dans cet univers.

Est-ce vraiment sacré ?

Le sujet est vaste et bien qu’il soit spirituellement inspirant pour beaucoup, il y a beaucoup de mathématiciens qui dédaignent la notion de corrélation entre les formules géométriques et le mysticisme. Pour cette raison, je n’essaierai pas d’attribuer un sens à ces modèles, ni de les relier à des traditions spirituelles spécifiques ici même. La simple observation et la reconnaissance de ces relations visuelles dans la nature, ainsi que leur puissante influence sur l’art, l’architecture et la musique sont plus que suffisantes pour vous laisser émerveillés!

L’influence de la géométrie sacrée peut être observée dans l’architecture de cette mosquée

Je n’ai jamais été bon en mathématiques, bien que la géométrie soit amusante parce qu’elle impliquait le dessin de formes à l’aide de papier millimétré, d’un rapporteur et d’une boussole. Cette idée que les nombres sont représentés sous forme visuelle ou par la musique est un exemple très particulier de la façon dont les abstractions (nombres, formules) peuvent se refléter dans le monde physique. Ainsi, les mathématiques sont une science intéressante qui flirte dans l’espace entre physique et non-physique.

L’espace entre physique et immatériel est généralement réservé à l’art ou à la spiritualité. C’est pourquoi il est intéressant de trouver des formules mathématiques pour combler le fossé. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles cette géométrie est considérée comme «sacrée».

Le nombre d’or :

Aussi connu sous le nom de Phi ou le nombre d’or a été vénéré comme la loi mathématique ou la représentation de la beauté par les Grecs. C’est la représentation numérique de l’infini et une approximation inaccessible. Cela nous amène à envisager la possibilité d’un nombre transcendant. Du Rectangle d’Or vient la Spirale de Fibonacci que l’on retrouve dans les fleurs, les coquilles d’escargot, les pommes de pin et d’autres parties de la nature. Le Rectangle d’Or et la Spirale de Fibonacci sont utilisés dans la fabrication d’instruments de musique comme les violoncelles, les violons, et les tons des gammes musicales sont créés en utilisant ces mêmes formules mathématiques. Ces formules ont été utilisées dans le design et l’architecture depuis au moins 4 000 ans et on les retrouve dans des bâtiments historiques comme le Parthénon grec.

 

La fleur de la vie :

 

Un autre symbole très puissant que l’on trouve dans le monde entier depuis plus de 6000 ans et jusqu’à 10 000 ans parfois est la Fleur de Vie. Ce symbole est composé de cercles se chevauchant, uniformément espacés, avec une symétrie de six plis en forme d’hexagone et ressemblant à une fleur, d’où son nom. On la trouve en Égypte, au temple d’Osiris ; dans la Cité interdite de Chine, dans les synagogues de Galilée, en Israël ; dans les temples de toute l’Inde ; dans la Mezquita, en Espagne ; en Turquie, au Japon et ailleurs. Léonard de Vinci passait beaucoup de temps à jouer avec et à contempler la fleur de la forme de vie et utilisait ses propriétés mathématiques dans son art. Juste en regardant le symbole, ou en essayant de compter les cercles joueront des tours sur votre esprit, et il n’est pas étonnant que les gens depuis les temps anciens jusqu’à maintenant sont amoureux de la Fleur de Vie.

 

A l’intérieur de la fleur se trouve la graine :

 

La graine de vie est un symbole que l’on retrouve dans la fleur de vie, ainsi que dans de nombreux autres symboles d’une grande importance, dont le cube de métatron.

cube de métatron

Ces formes appelées polygones sont définies par des côtés de longueur égale. Ceci inclut le cube, le tétraèdre, le dodécaèdre, l’icosaèdre, l’octaèdre et ils représentent ce que Platon appelle les 5 solides platoniques. Celles-ci sont visibles à l’intérieur de la fleur de vie lorsque des lignes droites sont tracées pour relier le centre de divers cercles en son sein. Il est étonnant de voir toute cette symétrie se déployer en un seul motif succinct créé par les mathématiques. Puisque beaucoup de traditions croient que les cercles et les courbes représentent le féminin, tandis que les coins et les lignes droites représentent le masculin, ce symbole montre aussi un équilibre divin des deux.

 

Spiritualité et géométrie sacrée :

Des fréquences plus élevées d’énergie et de conscience sont transmises par la géométrie sacrée. La géométrie sacrée révèle qu’il y a des modèles mathématiques ou abstraits sous tout ce que nous voyons dans le monde physique. Comment cela pourrait-il être lié à notre propre parcours personnel d’intégration de la science et de la spiritualité ? Nos croyances internes créent des modèles qui se propagent lentement vers l’extérieur de nous et se manifestent dans des expériences du monde réel. L’invisible informe le visible. La géométrie sacrée est une visualisation et une métaphore de la connectivité de toute vie, l’interface entre l’abstraction et la réalité physique. Lorsque nous changeons les formules mathématiques, les relations, nous changeons aussi la forme physique. C’est l’enseignement de nombreux mystiques.

Le flux entre asymétrie et symétrie est le processus de croissance et d’évolution. Tout comme une symphonie ou un film qui utilise la tension pour construire un point culminant et une résolution, nous, les humains, sommes toujours en mouvement à travers cet état constant de flux. Prenez le temps de regarder ces motifs symétriques, comme un moyen de renforcer votre résonance avec la symétrie et l’équilibre. Il y a une raison pour laquelle les traditions spirituelles utilisent ces modèles mathématiques depuis des siècles, et en les introduisant dans votre vie, vous serez sur la bonne voie pour une vie plus équilibrée et plus heureuse !

( Note ExoPortail : Article en lien avec le sujet que je vous recommande vraiment : Récuperer les symboles spirituels qui ont été détournés et utilisés par l’élite contre nous )

Source : https://upliftconnect.com/sacred-geometry-enlightenment/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

11 Commentaires

  1. Salut
    Très intéressant MERCI.
    As-tu regardé la dernière video de JPP sur Nuréa TV, dsl si je suis hors sujet.
    ça théorie (le modèle Janus) pourrais expliquer L’univers visible et invisible.
    Si il a raison, c’est le plus grand scientifique HYBRIDE^^ (parcequ’il aurait été abducté plusieurs fois) Français de tous les temps !
    Il dit plein de chose vraiment, à voir de toute urgence !
    Sinon tu fais du bon boulot, continue comme ça.

  2. Curieusement le nombre d’or a une relation directe avec le 666 le nombre de la bête Phi =2 *sin(666), tout se passe comme si l’univers avait été créé à partir de la duplication du pixel originel après rotation d’un angle de 666° dans le multivers originel. Après des milliards de duplication de ce pixel originel par le principe de la sommation des suites de nombres crées, apparaissent ensuite naturellement partout dans la nature la suite de Fibonacci.

    Par ailleurs tous les êtres vivants sont basé sur le carbone 666. de là penser que l’univers actuel est une matrice de simulation diabolique pixelisée (confirmée par le fait que les quantas sont partout dans la nature, l’espace temps lui même semblant être pixélisé dans des pixels élémentaires pas plus grands que la longueur de planck dans chaque dimension) il n’y a pas des kilomètres.

    • Ils ont retourné pleins de symboliques dont le numéro 666 (autrefois un nombre sacré de la déesse Vénus, aujourd’hui un symbole des forces obscures dans l’esprit des masses), avec le pentagramme (autrefois un symbole sacré de la déesse Vénus et maintenant un symbole de magie noire pour les masses sans éducation), avec Lucifer (autrefois un symbole de déesse Vénus- porteur de lumière-étoile du matin, maintenant un symbole du leader des forces obscures pour les inconscients), avec swastika (un symbole d’évolution spirituelle et maintenant associée au Nazisme). Je t’invite à en lire plus par ce lien : https://exoportail.com/recuperer-les-symboles-spirituels-qui-ont-ete-detournes-et-utilises-par-lelite-contre-nous/

  3. …Dr Anderson : Vous voyez, si la matière se fond finalement en octaves de lumière, et que la lumière se dissolve en octaves de conscience, et que la conscience se dissolve en octaves de réalité, alors la matière, la lumière, la conscience, et la réalité sont toutes interdépendantes comme un écosystème; si vous changez un seul élément vous affectez le tout…
    The WingMakers

  4. Le 666 n’en est pas moins associé numérologiquement à une foule de personnages pas très sympathiques et par ailleurs la bible le citait déjà dès le premier siècle de l’ère chrétienne comme associé à un serviteur de Satan et celui-cio s’est retrouvé dans le code à barres d’aujourd’hui par lequel rien ne s’achète ni se vend selon la prophétie de St Jean (apocalypse 13 v 16 à 18)

  5. Bonjour,

    J’ai trouvé l’intervention ci-dessus du 29 octobre 2018 à 20:53 de Michel Robin très intéressante, pour ma part l’intuition m’a transmis un dernier texte que j’ai proposé à la maison d’Editions Spinelle, afin qu’elle l’insère en dernière minute dans le manuscrit « Nouvelle voie pour l’Eveil » qui je l’espère sera encore publié cette année 2019 et que je vous livre ci-dessous, soit une manière de percevoir notre environnement et nous même qui est l’ultime voie permettant de nous connecter au processus qui nous amènera à comprendre la nature de ce qu’est l’illumination au-delà de tous concepts.

    ENERGIE

    Afin que chaque conscience puisse expérimenter ses karmas, l’échange énergétique se doit d’être multidirectionnel, c’est ainsi que l’on expérimente nos karmas en s’appuyant sur l’ensemble des champs énergétiques qui nous entourent, ce qui revient à dire que l’ensemble des situations que nous vivons est l’unique expérimentation de notre propre énergie provenant soit du déploiement de nos karmas, en interaction avec ceux d’autrui, puisque le plus souvent il y a transmission d’une conscience à l’autre de karma positif, négatif ou neutre, ce qui se traduit également au travers du karma collectif ou soit à partir de l’énergie éveillée qui se propage du média intuitif.

    Ainsi, tant que l’observateur demeure dans cette claire compréhension/ réalisation, cela ne lui posera aucun problème de jouer ou non avec l’énergie qui se déploie, ce qui est inévitable dans quelques incarnations que ce soit.

    Le danger survient lorsque l’observateur est l’égo, car il ne perçoit les interactions avec l’environnement et les autres consciences, qu’extérieures à lui-même. Cette confusion l’amène donc à tout catégoriser et qualifier en termes de sujets et d’objets, plutôt qu’étant le déploiement de sa propre énergie, à l’instar des émotions et des pensées.

    Si nous n’avons pas acquis le ressenti de cette perception, il nous sera presque impossible de canaliser nos pensées et nos émotions afin de les laisser se déployer sans jouer avec elles, partant que le média assujetti à l’ignorance est le mental, ce qui entraîne la production de karmas, alors que lorsque l’observateur demeure établi dans la reconnaissance que l’ensemble des situations sont l’expression du déploiement de sa propre énergie, attention et intention sont déterminées par cette claire reconnaissance nommée rigpa, qui est synonyme d’éveil et dont l’interface, passe par le canal intuitif, qui en est le média.

    Le média énergétique par lequel se déploie l’observateur, rigpa, est la conscience éveillée. L’éveil ne coupe pas la conscience de ses émotions et de ses pensées, mais lui offre les possibilités soit de ressentir pleinement leur déploiement sans entrer dans leur jeu dynamique, soit d’entrer dans ce jeu comme une danse. Cette connaissance est fondamentale car elle nous permet à tout moment de pouvoir couper à travers nos émotions et nos pensées, tout en observant l’amplitude de leur déploiement jusqu’à leur propre dissolution dans l’espace, autant que jouer avec l’énergie, tel désir sexuel, colère, ou souffrance.

    Bien qu’il soit toujours possible de trancher à travers l’énergie déployée d’une émotion ou d’une pensée, le risque s’accroit de perdre la clarté éveillée de notre conscience et de produire à nouveau du karma, lorsqu’intervient notre manipulation de l’énergie par son activation.

    La concentration de richesses et de pouvoirs, n’est pas les fruits du labeur d’une élite, mais de tous. Les déséquilibres sont produits par excès de karma positif entre les mains d’une minorité, dont peut-être certains anciens indigents ou saints dans leur précédente existence, qui ne consacre pas cet excès de karma positif au bien de tous. A cause de l’ignorance ceux-là le vilipende à l’obtention de gains illusoires sur le courts termes, impliquant l’accumulation de karmas négatifs pour eux-mêmes dans cette existence, en décharge de leur karma positif mal utilisé, soit à la seule fin du maintien de leur niveau de confort matériel et de leur « pouvoir ». Cela les amènera fatalement à une destinée inférieure, peut-être même déjà à partir de cette présente existence. En conte-balance le plus grand nombre se voient délestés d’une part significative de leur karma négatif à la hauteur de leurs difficultés d’existence, et de leur souffrance. Catastrophes naturelles, guerres, famines, pandémies et vues fausses, ont toutes pour cause également, l’ignorance.

    Les pratiques que je connais permettant cette réalisation, autant qu’une totale ouverture de notre capacité à demeurer dans une dynamique non duelle, sont l’ensemble des méditations sans objet telle zazen ou samatha et dont l’acmé est la Vue dzogchen (Treckchö), ainsi que l’ensemble des connaissances et l’Exercice proposé par l’intuition dans les lignes de ce manuscrit.

    Cette manière d’appréhender la vie désamorcera, ou pour le moins soulagera autant nos peurs, nos inquiétudes, que nos angoisses, offrant au plus grand nombre j’en suis convaincu, l’ouverture d’espace nécessaire à une nouvelle voie pour l’Eveil.

    (lire en page 53, « SI C’EST CECI, CECI DOIT ETRE CELA » : « …. Ces apparences sont comme les ornements de l’énergie de l’individu. Celui-ci se trouve dans la véritable condition du miroir. »).

    Ainsi que :

    Tenzin Wangyal Rinpoché, « Yogas Tibétains du Rêve et du Sommeil », Editions Claire Lumière, France 2001 (Pratique 1: MODIFIER LES EMPREINTS KARMIQUES, p.95 à 98).

  6. Cat,
    Bonjour,

    C’est élémentaire Cat, puisque tout dans le multivers et au-delà est en interaction dès l’origine de son déploiement. C’est le plus grand secret que l’esprit mondain puisse découvrir et auquel par sa nature il puisse accéder, une fois la reconnaissance établie c’est ce que l’on nomme éveil ou illumination. Il n’y a rien de plus insurpassable, ni de plus grand, que cette illusoire réalité. Ce qui en fait une réelle irréalité, soit une négation affirmative et une réalité non pas relative, mais absolue.

    Bien à vous.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.