Scandale en Allemagne : Des religieuses allemandes «ont loué» des garçons orphelins à des hommes d’affaires pour des «Gang Bangs et Orgies»

0
Un rapport qui n’a pas été rendu public documente d’horribles actes de viol et d’abus sexuels sur de jeunes garçons qui ont été facilités par des religieuses appartenant à l’archidiocèse catholique de Cologne en Allemagne, selon le journal Daily Beast. Les conclusions de l’enquête, qui s’est achevée le mois dernier et découle d’un procès intenté par les victimes contre l’archidiocèse, n’ont pas été rendues publiques, mais le contenu du rapport aurait fait l’objet de fuites dans plusieurs médias.

 

Des sections du rapport de 560 pages prétendument vues par le journal Daily Beast détaillent comment des religieuses qui dirigeaient un couvent à Speyer, en Allemagne, entre les années 1960 et 1970, ont «loué» des garçons orphelins à des hommes d’affaires et à des membres du clergé, qui abusaient des enfants, parfois pendant des semaines, avant de les «renvoyer».

D’après les informations recueillies, certains des orphelins ont été forcés de participer à des «Gang Bangs et Orgies» avant d’être renvoyés au couvent où les religieuses les punissaient pour avoir «froissé leurs vêtements ou avoir été couverts de sperme».

Le rapport a conclu que 175 enfants, pour la plupart des garçons âgés de 8 à 14 ans, ont été maltraités pendant deux décennies. Certains des enfants ont été intentionnellement empêchés d’être adoptés ou placés dans un foyer d’accueil afin que les religieuses puissent continuer à les engager, selon l’enquête.

Cependant, l’enquête a refusé de blâmer directement les religieuses impliquées dans le programme de malades, arguant plutôt que les abus étaient le résultat d’erreurs de gestion «systématiques» et de la «clémence» accordée aux personnes accusées d’avoir participé à ces crimes abominables, a rapporté le journal The Beast.

Les détails ont été divulgués à la presse après que l’archevêché ait refusé de rendre le rapport public, exigeant que les journalistes qui ont vu les documents signent un accord de confidentialité. Tous ceux qui ont assisté à une conférence de presse annonçant la conclusion de l’enquête se seraient retirés, refusant de respecter les termes de l’Eglise.

L’archevêché de Cologne a déclaré qu’il avait retenu le rapport parce qu’il n’avait pas expliqué entièrement sa méthodologie. Cependant, l’évêque Karl-Heinz Wiesmann, qui dirige l’archidiocèse, a déclaré aux médias que le rapport sur les abus était «tellement sanglant» qu’il ne pouvait être diffusé publiquement. L’évêque affirme qu’il a été tellement perturbé par le rapport qu’il a dû s’absenter de son travail pendant un mois après l’avoir lu.

Ces révélations choquantes surviennent moins d’un an après qu’une enquête distincte ait révélé que les autorités éducatives et le sénat de Berlin avaient soutenu et défendu le placement d’enfants en famille d’accueil sous la garde de pédophiles connus. Cette politique de 30 ans, qui a pris fin en 2003, a conduit à un certain nombre de cas graves d’abus, a découvert l’enquête.

 

Source : https://www.rt.com/news/514470-cologne-catholic-child-sex-abuse-report/ et  https://www.thedailybeast.com/german-nuns-sold-orphaned-children-to-sexual-predators-says-report?ref=scroll

Traduction : ExoPortail 


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 508 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.