Des milliers de soldats américains refusent de se faire vacciner

1

Des milliers de membres des forces armées américaines disent non au vaccin contre la Covid-19. Ils refusent ou reportent le vaccin. 

 

Par milliers, les membres des forces armées américaines refusent ou reportent le vaccin contre la Covid-19 alors que les commandants frustrés se bousculent pour renverser les rumeurs sur Internet et trouver le bon terrain qui persuadera les troupes de se faire vacciner, stipule U.S.News.

Le média américain précise que c’est plus élevé que le taux de la population générale qu’un récent sondage de la Kaiser Family Foundation a évalué à environ 50%, en indiquant que le nombre important de membres des forces armées américaines, qui refusent le vaccin, est «particulièrement inquiétant» car les troupes vivent, travaillent et combattent souvent étroitement ensemble dans des environnements où l’éloignement social et le port de masques sont parfois difficiles.

La résistance au sein de l’armée américaine intervient également alors que les troupes se déploient pour administrer des injections dans des centres de vaccination à travers le pays et que les dirigeants se tournent vers les forces américaines pour montrer l’exemple à la nation.

« Nous avons encore du mal à savoir quel est le message et comment pouvons-nous influencer les gens à opter pour le vaccin », a déclaré le brigadier général Edward Bailey, le chirurgien du Commandement des forces de l’armée. Il a dit que dans certaines unités, 30% seulement ont accepté de se faire vacciner, tandis que d’autres sont entre 50% et 70%. Le commandement des forces supervise les principales unités de l’armée, comprenant environ 750 000 soldats de l’armée, de la réserve et de la garde nationale répartis sur 15 bases. À Fort Bragg, en Caroline du Nord, où plusieurs milliers de soldats se préparent à de futurs déploiements, le taux d’acceptation des vaccins est d’environ 60%, a déclaré Edward Bailey. Ce n’est « pas aussi élevé que nous l’espérons pour le personnel de première ligne », a-t-il martelé.

 

Ajouts ExoPortail : 

De plus, selon une enquête plus de la moitié des Américains ne veulent pas du vaccin COVID-19. L’étude s’est également penchée sur les inquiétudes des personnes réticentes à recevoir les piqûres, 68 % d’entre elles se déclarant préoccupées par les effets à long terme des vaccins.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=2458https://www.usnews.com/news/health-news/articles/2021-02-17/thousands-of-service-members-saying-no-to-covid-19-vaccinehttps://greatgameindia.com/americans-dont-want-covid-19-vaccine/ et https://www.politico.com/news/2021/02/17/troops-covid-vaccine-pentagon-469518


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 105 autres abonnés

1 Commentaire

  1. Alors il faut savoir qu’ici en Suisse, les personnes que je connais aussi dans le privé sont à 100% pour ( parce qu’elles sont encore endormies !) . Dans le milieu professionel c’est plutôt mitigé, je dirais 60 % pour 20 % contre et 20% qui ne savent pas quoi faire. Perso pour moi c’est non de toute façon. Et en faisant régulièrement les protocoles Command PB Stardust et RCV stardust, je me sent super bien en fait.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.