Après Twitter, Google dans le viseur de la Russie accusé de refus de supprimer des publications, entre autres, à caractère pédopornographique

0

Après Twitter, ce sont les services de Google qui pourraient voir leur trafic freiné en Russie. Une telle mesure émane du régulateur russe des télécommunications qui cherche ainsi à obtenir la suppression du contenu interdit dans le pays, tel le porno infantile.

 

Jugeant que la suppression des informations interdites sur le sol russe n’est pas suffisante, le régulateur russe des télécommunications Roskomnadzor a annoncé prochainement freiner le trafic pour les services de Google.

Ainsi, l’organisme en question constate que quelque 5.000 contenus de ce genre sont toujours disponibles sur YouTube. En outre, entre 20 et 30% des liens menant vers le contenu illicite n’est pas supprimé des résultats de recherche.

«Les volumes et délais de la non suppression par Google LLC des matériels disponibles en Russie avec du porno infantile, des appels au suicide, du contenu relatif aux drogues, des appels aux actions illicites et autre contenu extrémiste et destructeur font que des mesures de freinage du trafic pourraient être adoptées», détaille le régulateur.

Il est en outre indiqué que plus de 26.000 alertes sur la nécessité de supprimer ces informations ont été adressées à l’administration de Google.

«Si après avoir été alertée par Rokomnadzor la plateforme Internet ne limite pas l’accès aux informations illicites au cours de 24h, elle sera mise à l’amende allant de 800.000 à 4 millions de roubles [à peu près 8.900 – 44.400 euros, ndlr]. En cas de récidive, le montant de l’amende sera augmenté jusqu’à une dixième du volume total des revenus annuels de la compagnie», est-il rappelé.

 

Précédent de Twitter :

En mars dernier, le régulateur a annoncé le «freinage primaire» de Twitter en Russie et ce, pour le même motif. Il a été précisé que les mesures se poursuivraient jusqu’au blocage si le contenu jugé illicite par la Russie n’était pas supprimé : https://exoportail.com/la-russie-menace-de-bloquer-definitivement-twitter-dici-un-mois-accuse-de-refus-de-supprimer-des-publications-entre-autres-a-caractere-pedopornographique/

Vers la mi-mai, l’agence a indiqué que les limitations ne resteraient en vigueur que sur les appareils mobiles car plus de 90% du contenu illicite avait été supprimé.

 

 

Source : https://fr.sputniknews.com/russie/202105241045644860-aprestwitter-google-dans-le-viseur-du-regulateur-russe-des-telecommunications/


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 583 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.