Vaccination : les médecins toucheront 5,40 € par patient ajouté dans le fichier «Vaccin Covid»

1

Les médecins généralistes recevront 5,40 € supplémentaires par consultation lorsqu’ils réaliseront une injection de vaccin contre le Covid-19, à condition d’entrer les données personnelles du patient dans le fichier «SI Vaccin Covid».

 

Un email envoyé par l’Assurance maladie aux médecins généralistes de France et relayé par des internautes sur Facebook fait état de l’octroi d’une majoration de 5,40 € du tarif de leurs consultations lorsqu’une injection de vaccin contre le Covid-19 est réalisée.

 

 

Afin de bénéficier de cette somme, les médecins devront – à partir du 4 janvier – entrer certaines données personnelles du patient dans le logiciel SI Vaccin Covid (Système d’information du vaccin contre le Covid) mis en place par le gouvernement : des informations telles que l’identité et les coordonnées du patient, son numéro de sécurité sociale, ou encore des données de santé. Cette base de données a été mise en place à l’initiative du ministère des Solidarités et de la Santé et et est cogérée par la Direction générale de la santé et l’Assurance maladie. Une fois vacciné, le patient ne pourra plus exercer son droit d’opposition au traitement de ses données dans SI Vaccin Covid, selon Ouest France. Celles-ci ne sont cependant accessibles qu’aux professionnels de santé et relèvent du secret médical.

Contactée par 20 Minutes, la Caisse nationale de l’assurance maladie considère qu’il est «légitime de valoriser ce travail supplémentaire au service du bon suivi d’une campagne de vaccination sans précédent», la saisie des informations dans le fichier prenant environ cinq minutes par patient. Cependant, la facture pour celui-ci n’augmente pas, puisque la vaccination contre le Covid-19 est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Cette majoration liée à l’utilisation de SI Vaccin Covid est consultable et le contenu de l’email envoyé aux médecins et a été publié le 29 décembre sur Ameli.fr, le site officiel de l’Assurance maladie.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a commencé en France le 27 décembre, en se limitant dans un premier temps aux Ehpad. Le périmètre devrait être élargi à partir de fin février-début mars 2021 aux près de 14 millions de personnes présentant un facteur de risque lié à l’âge ou une pathologie chronique, pour finalement ouvrir la vaccination à l’ensemble de la population à partir du printemps 2021, selon l’Assurance maladie.

 

Ajouts : 

Les grandes entreprises pharmaceutiques seront exemptées de poursuites en justice pour responsabilité liée au vaccin COVID-19 dans la plupart des pays :

Un cadre supérieur d’AstraZeneca, le deuxième plus grand fabricant de médicaments de Grande-Bretagne, a déclaré à Reuters que sa société venait de se voir accorder une protection contre toute action en justice si le vaccin de la société entraînait des effets secondaires préjudiciables. Des responsables européens ont déclaré à Reuters que la responsabilité du fait des produits était une discussion importante pour obtenir de nouveaux vaccins de Pfizer, Sanofi et Johnson & Johnson. Quant aux États-Unis, eh bien, en ce qui concerne le cadre juridique relatif aux vaccins, la Food and Drug Administration (FDA) américaine dispose déjà d’une loi appelée «Public Readiness and Emergency Preparedness (PREP) Act», qui offre une immunité aux fabricants de vaccins si quelque chose tourne mal. AstraZeneca et de nombreuses grandes entreprises pharmaceutiques américaines ont mis les vaccins COVID-19 sur le marché à toute vitesse, les gouvernements leur accordant l’immunité si le vaccin a des effets secondaires, ce qui donne à penser que les élites des entreprises et les autorités de réglementation gouvernementales ont très peu confiance dans ces médicaments : https://exoportail.com/les-grandes-entreprises-pharmaceutiques-seront-exemptees-de-poursuites-en-justice-pour-responsabilite-liee-au-vaccin-covid-19-dans-la-plupart-des-pays/

 

Comment surseoir à la vaccination : comment défendre ses droits : 

Mais sommes-nous vraiment obligés de vacciner ? Certes, personne ne manquera de rappeler il y a des obligations vaccinales en France. Mais on oublie trop souvent que nous avons aussi des lois qui protègent nos libertés individuelles. Et elles sont en totale contradiction avec les lois d’obligation. D’un côté, des lois d’obligation, de l’autre, des lois garantissant vos libertés fondamentales. A la lecture de toutes les lois actuellement en vigueur, on voit bien qu’il y a un problème. La méconnaissance de ces lois nous pénalise au quotidien. Sans compter la propagande et la pression exercée sur les récalcitrants. Tout est fait pour convaincre, non pour s’interroger. La question demeure : Comment faire valoir ses droits ? Ce document propose de vous donner les clés pour y arriver. Plusieurs approches sont possibles. Et l’une n’exclue pas l’autre, beaucoup se complètent : https://exoportail.com/comment-surseoir-a-la-vaccination-comment-defendre-ses-droits/

 

Source : https://francais.rt.com/france/82336-vaccination-medecins-toucheront-540-par-patient-ajoute-dans-fichier-si-vaccin-covid


Si l’article vous paraît utile, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 603 autres abonnés

1 Commentaire

  1. L’état profond semble bel et bien au bout du rouleau.!

    Tant mieux .!

    Il était temps, mais il n’est pas trop tôt.!

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.