Urgent : Pourquoi les CDC viennent-ils d’abandonner discrètement le test PCR pour le COVID ?

3

Le CDC ( Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ) a annoncé qu’il allait révoquer l’autorisation d’utilisation d’urgence accordée à la RT-PCR pour le test COVID-19.

 

Le 21 juillet 2021, les CDC ont publié une alerte de laboratoire révoquant l’autorisation d’utilisation d’urgence des tests RT-PCR pour la détection du SRAS-COV-2.

«Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront leur demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit en février 2020 pour la détection du SARS-CoV-2 uniquement.
Les CDC fournissent ce préavis pour que les laboratoires cliniques disposent de suffisamment de temps pour sélectionner et mettre en œuvre l’une des nombreuses alternatives autorisées par la FDA.»

 

 

Le CDC a également recommandé aux laboratoires cliniques et aux sites de test utilisant la RT-PCR de passer à un autre test COVID-19 autorisé par la FDA.

«En prévision de ce changement, les CDC recommandent aux laboratoires cliniques et aux sites d’essai qui utilisaient le test RT-PCR CDC 2019-nCoV de sélectionner et de commencer leur transition vers un autre test COVID-19 autorisé par la FDA.
Les CDC encouragent les laboratoires à envisager l’adoption d’une méthode multiplexée qui puisse faciliter la détection et la différenciation des virus du SRAS-CoV-2 et de la grippe.»

( Note ExoPortail : Oui vous avez bien lu ! La dernière phrase est très importante ! )

De nombreux tribunaux dans le monde ont déterminé que l’utilisation de la RT-PCR pour la détection du SRAS-COV-2 n’était pas fiable et était carrément frauduleuse.

Une cour d’appel portugaise a statué que les tests PCR ne sont pas fiables et qu’il est illégal de mettre des personnes en quarantaine sur la seule base d’un test PCR.

La cour a déclaré que la fiabilité du test dépendait du nombre de cycles utilisés et de la charge virale présente. Citant Jaafar et al. 2020, le tribunal conclut que :

«si une personne est testée par PCR comme étant positive lorsqu’un seuil de 35 cycles ou plus est utilisé (comme c’est la règle dans la plupart des laboratoires en Europe et aux États-Unis), la probabilité que ladite personne soit infectée est inférieure à 3 %, et la probabilité que ledit résultat soit un faux positif est de 97 %.»

De même, le tribunal autrichien a jugé que les tests PCR ne sont pas adaptés au diagnostic du COVID-19 et que le confinement n’a aucun fondement juridique ou scientifique.

Le tribunal a souligné qu’«un test PCR n’est pas adapté au diagnostic et ne dit donc rien en soi sur la maladie ou l’infection d’une personne».

«Cependant, le ministre de la Santé utilise une définition de cas complètement différente et beaucoup plus large pour le diagnostic Covid-19, qui ne peut pas être utilisée pour justifier l’interdiction d’une réunion.»

Puis un membre du parlement autrichien a exposé la défectuosité des tests COVID-19 du gouvernement en démontrant au parlement comment un verre de Coca Cola a été testé positif au COVID-19.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) elle-même a fait volte-face et a modifié ses critères de test PCR, avertissant les experts de ne pas se fier uniquement aux résultats d’un test PCR pour détecter le coronavirus.

Comme cela a rapporté précédemment, les tests standard de dépistage du coronavirus ont révélé un nombre considérable de cas positifs chaque jour. Ces tests sont effectués sur la base de protocoles de l’OMS défectueux qui ont été conçus pour inclure également des cas faussement positifs.

Ce fait concernant les faux positifs des tests PCR a été noté pour la première fois en public par le Dr Beda M. Stadler, un biologiste suisse, professeur émérite et ancien directeur de l’Institut d’immunologie de l’Université de Berne.

Ainsi, si l’on effectue un test corona PCR sur une personne immunisée, ce n’est pas un virus qui est détecté, mais une petite partie brisée du génome viral. Le test est positif tant qu’il reste des fragments du virus.

Correct : Même si les virus infectieux sont morts depuis longtemps, un test corona peut donner un résultat positif, car la méthode PCR multiplie suffisamment même une minuscule fraction du matériel génétique viral [pour être détectée].

Auparavant, le protocole de test de l’OMS avait même été remis en question par l’autorité sanitaire nationale de Finlande. L’OMS avait appelé les pays à tester le plus grand nombre possible de patients pour le coronavirus.

La Finlande a manqué de capacité de test et a commencé à limiter les tests de dépistage du coronavirus aux groupes les plus vulnérables et au personnel de santé uniquement. L’autorité sanitaire nationale finlandaise a déclaré que le dépistage des personnes présentant des symptômes légers constituerait un gaspillage des ressources de santé.

Dans une révélation surprenante, le chef de la sécurité sanitaire finlandaise, Mika Salminen, a rejeté l’avis de l’OMS, affirmant que l’OMS ne comprend pas les pandémies et que son protocole de dépistage du coronavirus est illogique et ne fonctionne pas.

 

Source : https://greatgameindia.com/cdc-revokes-rt-pcr-test/www.fda.gov/medical-devices/medical-device-recalls/innova-medical-group-recalls-unauthorized-sars-cov-2-antigen-rapid-qualitative-test-risk-false-test et https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/2021/07-21-2021-lab-alert-Changes_CDC_RT-PCR_SARS-CoV-2_Testing_1.html

Traduction et Ajouts : ExoPortail 


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don Paypal ou par Tipeee. Merci beaucoup.

Faire vivre le site avec un soutien Paypal :

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

ExoPortail sur Odysee ( contre la censure Youtube ) :

Venez aussi vous inscrire sur Odysee : https://odysee.com/$/invite/@ExoPortail:3

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 4 603 autres abonnés

3 Commentaires

  1. Et Kary Mullis, Nobel de chimie 1968, inventeur du PCR, a déclaré que son test n’était pas capable de discerner entre un virus actif ou un mort, et de décréter si on était ou non malade, mais qu’il rendait énorme ce qui était ultra-minuscule.

Répondre à Gian Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.