Tentative de déstabilisation de la Russie ? (2 articles en 1)

2

Note ExoPortail : La méthode est connue et s’applique encore une fois devant nos yeux, à savoir des petites manifestations sporadiques guidé par un opposant politique fantoche soutenu par l’occident. L’arrestation de ce dernier permet de le faire passer pour un Martyr et de facto diaboliser le gouvernement russe.


Près de 500 arrestations lors d’une manifestation contre la corruption en Russie :

Des manifestations non autorisées dénonçant la corruption ont eu lieu dans plusieurs villes russes et notamment à Moscou. Selon le ministère de l’Intérieur, 500 personnes ont été arrêtées dans la capitale – dont l’opposant Alexeï Navalny.

En dépit de l’interdiction des autorités d’organiser une manifestation sur la rue Tverskaïa, artère principale de la capitale russe, des milliers de personnes sont venues protester contre la corruption, le 26 mars. Les organisateurs avaient refusé tous les autres emplacements alternatifs que leur avait proposés la mairie de Moscou.

Dans ce contexte, la police moscovite a interpellé 500 individus, a fait savoir le ministère de l’Intérieur russe dans un communiqué.

L’opposant russe Alexeï Navalny a été interpellé par la police sur la place Maïakovskaïa, à Moscou, sur l’itinéraire emprunté par les manifestants. «Tout va bien pour moi», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Les personnes arrêtées ont été rapidement libérées. Il s’agit d’une procédure ordinaire, la police arrête ceux dont elle estime qu’ils portent atteinte à l’ordre public et les libère au terme de la procédure de contentieux.

A Moscou, quelque 8 000 personnes sont descendues dans les rues. L’une d’entre elles a dispersé du gaz lacrymogène sur la foule qui était rassemblée sur la place Pouchkine. Les forces de l’ordre ont fait savoir que son identité avait été établie.

Les manifestations contre la corruption ont eu lieu aussi dans d’autres villes russes, comme Novossibirsk, Barnaoul, Iekaterinbourg, Tomsk, Khabarovsk ou Vladivostok.

Source : https://francais.rt.com/international/35832-partisans-opposant-russe-alexey-navalny-manifestent-contre-corruption-moscou

 

Le maintien du parcours interdit de la manifestation anti-corruption, «une provocation» pour Moscou :

 

La manifestation contre la corruption organisée le 26 mars à Moscou par l’opposant Alexeï Navalny en dépit de son interdiction par les autorités était «une provocation», a accusé le Kremlin, au lendemain de l’arrestation de centaines de personnes.

«Ce que nous avons vu hier dans différentes localités, et peut-être à Moscou plus qu’ailleurs, était une provocation et un mensonge», a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, en livrant son opinion sur l’arrestation de centaines de manifestants dans le centre de la capitale russe le 26 mars.

Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de Moscou et de plusieurs autres villes russes pour manifester contre la corruption. Tous ces marches ont été organisées par le mouvement de l’opposant Alexeï Navalny. Pourtant, les autorités avaient interdit que ces manifestations se déroulent en certains lieux, à commencer par le centre de la capitale. Les lieux alternatifs proposes par la mairie de Moscou avaient été rejetés par les organisateurs qui se sont rendus dans un endroit choisi initialement. Mais d’après les déclarations de Dmitri Peskov, Alexeï Navalny a «menti» à ses partisans en proclamant que ces manifestations étaient «légales».

«Des mineurs participant aux manifestations à Moscou se seraient vu promettre des récompenses financières en cas d’arrestations», a-t-il d’ailleurs déclaré aux journalistes.

En ce qui concerne les revendications des manifestants, le porte-parole du Kremlin a répondu que Moscou respectait «l’opinion de ses citoyens» et «le droit de l’exprimer» mais seulement dans «le respect de la loi».

«Les gens ont été invités sans le savoir dans des endroits non-autorisés. Nous déplorons que les citoyens ne se soient pas réunis ailleurs, où cela était autorisé», a-t-il poursuivi.

Dmitri Peskov a aussi rejeté les appels des organisations et pays étrangers, notamment des Etats-Unis et du Conseil de l’Europe, à libérer les manifestants interpellés. Le porte-parole du Kremlin a déclaré que les obligations internationales de la Russie ne se transformaient pas «en obligation de violer sa propre loi».

Source : https://francais.rt.com/international/35856-manifestation-anticorruption-moscou-provocation-pour-kremlin

 

Qui est Alexeï Navalny, l’ »opposant » russe chouchou de l’Occident ?

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 589 autres abonnés

Partager l'article :

2 Commentaires

  1. Cette Cabale « Clinton/Bush/Cia Suisse/Otan » négative veut sa 3ieme Guerre mondiale. Elle ne sera pas autorisée à la déclencher.

  2. a croire que les pourritures de la mafia kafard craignent tant d etre renversées dans leur derniers fiefs qu’elles tentent de s’attaquer au gouvernement russe le pire diable qu’elle se sont invente
    a force de flipper de tout perdre ces crapules vont y arriver

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.