Snowden révèlent que la NSA traque les utilisateurs de Bitcoin depuis 2013

0

Selon une note interne de la NSA datée de mars 2013, la National Security Administration (NSA) a systématiquement ciblé tous les utilisateurs de Bitcoin qu’ils souhaitent, en les forçant à fournir des informations personnelles au moyen d’un logiciel de protection de la vie privée et en suivant leurs activités informatiques et leurs transactions financières.

Les gens qui veulent préserver la confidentialité de leurs transactions financières sont attirés par les cryptomonnaies telles que Bitcoin. En tant que monnaie numérique, Bitcoin utilise le cryptage pour réguler ses unités. Ce cryptage empêche la transaction financière d’être surveillée et contrôlée par les banques, les institutions financières et les organismes d’application de la loi. L’inconvénient : L’anonymat de Bitcoin permet au crime organisé de blanchir de l’argent.

L’administration de la sécurité nationale des États-Unis le sait, et elle assimile le désir de protection de la vie privée à un désir de dissimuler des activités illicites. Dans la recherche d’activités terroristes, la NSA viole indistinctement la vie privée de tous les utilisateurs de Bitcoin. Cela comprend la surveillance de l’activité sur le Web et le vol de mots de passe par des moyens secrets. Le problème avec la guerre contre le terrorisme et l’État de surveillance massive, c’est qu’il place par inadvertance des innocents dans la ligne de mire, tout en détruisant la vie privée de tous.

Le programme MONKEYROCKET de la NSA pousse les utilisateurs de Bitcoin à divulguer des informations privées.

Les documents internes de la NSA confirment que des données ont été recueillies au Moyen-Orient, en Europe, en Amérique du Sud et en Asie dans le cadre du programme OAKSTAR et révèlent que la NSA a utilisé, aux côtés d’OAKSTAR, un programme appelé MONKEYROCKET, qui a permis à la NSA de suivre et de cibler les utilisateurs de bitcoin dans le monde entier. La NSA a pu le faire en incitant les utilisateurs de Bitcoin à utiliser un logiciel de protection de la vie privée qui était en fait un programme de collectes d’informations qui envoyait les données privées de l’utilisateur directement à la NSA. La NSA a trompé les utilisateurs de Bitcoin en utilisant un réseau privé virtuel qui chiffre et réachemine le trafic Internet de l’utilisateur pour masquer ce qu’ils font en ligne. Au lieu de cela, le réseau privé virtuel a envoyé l’information directement à la NSA. Le programme MONKEYROCKET de la NSA a été réalisé sur les émetteurs et les récepteurs de Bitcoin et a suivi les utilisateurs de Bitcoin dans le monde entier. Les résultats, révélés par l’ancien dénonciateur de la CIA Edward Snowden et publiés pour la première fois par The Intercept, sont un coup dur pour les défenseurs de la vie privée et les utilisateurs réguliers de Bitcoin qui ne se livrent pas à des activités illicites.

Pages-From-OAKSTAR-Weekly-2013-03-29

L’opération massive de traque des utilisateurs de Bitcoin par la NSA a été menée sans discrimination, et non sur la base d’un mandat ou d’une suspicion de crime. Le mémo interne de l’agence a alerté que «Bitcoin est la priorité #1» de toutes les cryptomonnaies qu’ils surveillaient. Le suivi a été effectué en masse et a recueilli des informations personnelles auprès des utilisateurs de Bitcoin, y compris les adresses Internet, les ports réseau et les horodatages. L’information recueillie comprend des renseignements personnels tirés directement de l’ordinateur de l’utilisateur à la maison et au travail, jusqu’aux mots de passe, à l’activité sur Internet, à l’information sur la facturation et au numéro d’identification unique de l’appareil de l’utilisateur.

La confidentialité d’une transaction financière «est quelque chose d’incroyablement important» pour la communauté Bitcoin, déclare Emin Gun Sirer, professeur associé et co-directeur de l’Initiative for Cryptocurrencies and Contracts à l’Université Cornell. «Les personnes soucieuses de la protection de la vie privée passeront à des pièces de monnaie axées sur la protection de la vie privée» après avoir découvert les programmes d’espionnage de la NSA, a-t-il dit.

Les utilisateurs de bitcoin devraient être furieux que la NSA les cible indistinctement parce qu’ils veulent préserver leur vie privée, mais ils auraient dû le voir venir. Les monstruosités telles que la NSA sont conçues pour aider à contrôler le flux d’argent et à surveiller les activités des gens à la recherche d’activités terroristes potentielles. La NSA a aidé à fermer Liberty Reserve, une cryptomonnaie qui a commencé au Costa Rica pour aider à financer la toile noire et le trafic de stupéfiants et d’autres activités illicites. Bien que les intentions de mettre fin à la criminalité soient nobles, le pouvoir de l’État de surveillance de la NSA peut facilement être abusé.

Sourcehttps://www.naturalnews.com/2018-03-24-bitcoin-users-are-systematically-targeted-by-the-nsa-to-track-their-computer-activity-and-crypto-transactions.html

Traduction : Exoportail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 2 619 autres abonnés

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.