Risque de cancer : La France interdit les modèles d’implants mammaires les plus répandus

0
Décision historique, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé s’apprête à interdire les prothèses mammaires à enveloppe macro texturée. Implants les plus répandus en France. Une information de la cellule investigation de Radio France, en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation.

 

C’est une information de la cellule investigation de Radio France, en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) : l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) s’apprête à interdire les prothèses mammaires à enveloppe macro texturée, c’est-à-dire rugueuse. Ces implants sont les plus répandus en France et six fabricants sont concernés. Alors que l’on estime à plus de 500 000 le nombre de Françaises porteuses de prothèses mammaires.

L’ANSM devrait annoncer sa décision de police sanitaire à l’occasion d’un petit-déjeuner de presse qui se tiendra jeudi 4 avril 2019.

Le 2 avril, l’agence sanitaire a prévenu par courrier les industriels concernés. Dans une lettre que l’ICIJ s’est procurée, l’agence explique sa décision par une «augmentation significative depuis 2011 des cas de lymphome anaplasique à grandes cellules» (LAGC) associé au port de prothèses mammaires. Cinquante-neuf cas de LAGC ont été recensés en France. Plusieurs femmes en sont mortes.

Selon nos informations, la décision de police sanitaire prévoit, à partir du 5 avril 2019, l’interdiction de mise sur le marché, la distribution, la publicité et l’utilisation des implants ainsi que le retrait des produits «au vu du danger rare mais grave que leur implantation est susceptible de constituer», écrit l’ANSM. Outre les implants à enveloppe macro texturée, les autorités sanitaires envisagent également d’interdire les implants mammaires polyuréthane. Les fabricants concernés sont : Allergan, Arion, Sebbin, Nagor, Eurosilicone, Polytech.

En novembre 2018, alors que Radio France et ses partenaires s’apprêtaient à publier une vaste enquête sur les liens entre cancer et implants texturés, l’ANSM avait «recommandé» aux chirurgiens de ne plus poser que des implants à enveloppe lisse, dans l’attente d’une concertation sur le sujet.

 

Source : https://www.scribd.com/document/404257326/Courrier-de-l-ANSM-annoncant-l-interdiction-des-implants-mammaires-a-enveloppe-macro-texture-e-et-en-polyure-thane et https://www.franceculture.fr/societe/cancers-et-protheses-mammaires-la-france-interdit-les-modeles-les-plus-repandus


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 324 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.