Percée scientifique : Des scientifiques mettent au point un appareil qui pourrait mettre fin à la surprescription d’antibiotiques

0
Des scientifiques américains ont mis au point un dispositif permettant de réduire le temps de détection des bactéries de quelques jours à quelques minutes seulement ! Cette percée scientifique pourrait mettre fin à la prescription excessive d’antibiotiques en attendant les résultats.

 

L’équipe d’ingénieurs biomédicaux de la «Penn State University» a publié les nouvelles de leur création dans les «Actes de l’Académie nationale des sciences» le lundi.

L’appareil utilise la microtechnologie pour piéger des cellules bactériennes individuelles qui peuvent ensuite être visualisées sous un microscope électronique, ce qui permet aux médecins de déterminer si une bactérie est présente en seulement 30 minutes avant de prescrire un antidote approprié.

Cette approche constitue une amélioration radicale par rapport au temps d’attente actuel de trois à cinq jours pour obtenir des résultats en laboratoire. Le professeur Pak Kin Wong, qui a codéveloppé le dispositif, a déclaré qu’il pourrait empêcher les médecins de prescrire des antibiotiques à large spectre plutôt que de cibler des micro-organismes spécifiques.

«Nous prescrivons actuellement des antibiotiques même en l’absence de bactéries», a dit M. Wong à l‘AFP.

 

«C’est une surprescription. C’est une des choses que nous avons essayé de faire comprendre. Pouvons-nous rapidement déterminer l’existence d’une infection bactérienne ?»

La percée pourrait signifier des merveilles pour le traitement des patients, car l’échantillon peut également être exposé à des antibiotiques pour déterminer si la bactérie est sensible à des médicaments particuliers ou non. Les infections urinaires sont les infections bactériennes les plus courantes, a dit M. Wong, mais plus de 75 % des échantillons envoyés au laboratoire sont négatifs.

«Le fait d’écarter ou de confirmer rapidement la présence de bactéries à une certaine concentration pertinente sur le plan clinique améliorera considérablement les soins aux patients», a-t-il ajouté.

Les résultats ont montré que le système est 100 % sensible à la présence de bactéries et qu’il classifie les bactéries environ 83 % du temps. Elle a également atteint un taux de réussite de 100 % dans l’identification des bactéries qui sont résistantes aux antibiotiques.

L’équipe a déposé une demande de brevet provisoire pour ce dispositif et espère le commercialiser dans les hôpitaux et les cabinets médicaux au cours des trois prochaines années.

Source : https://www.rt.com/news/458563-antibiotic-breakthrough-device-bacteria/ et https://news.psu.edu/story/572764/2019/05/06/research/rapid-bacterial-analysis-and-testing-antibiotic-sensitivity

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 854 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.