Parlez avec Amour : Comment vos mots restructurent littéralement votre cerveau

7

Les mots que vous choisissez d’utiliser peuvent littéralement changer votre cerveau :

Andrew Newberg, un neuroscientifique de l’Université Thomas Jefferson, et Mark Robert Waldman, un expert en communication, ont collaboré au livre «Words Can Change Your Brain» ( Les Mots peuvent changer votre cerveau ). «un seul mot a le pouvoir d’influencer l’expression des gènes qui régulent le stress physique et émotionnel.»

Lorsque nous utilisons des mots remplis de positivité, comme «amour» et «paix», nous pouvons modifier le fonctionnement de notre cerveau en augmentant le raisonnement cognitif et en renforçant les zones de nos lobes frontaux. L’utilisation de mots positifs plus souvent que négatifs peut relancer les centres de motivation du cerveau et les propulser dans l’action.

À l’autre extrémité du spectre, lorsque nous utilisons des mots négatifs, nous empêchons la production de certains neurochimiques qui contribuent à la gestion du stress. Chacun d’entre nous est d’abord préoccupé à sa survie; c’est ainsi que notre cerveau primitif nous protège des situations dangereuses pour la survie.

 

Ainsi, lorsque nous laissons entrer des mots et des concepts négatifs dans nos pensées, nous augmentons l’activité dans le centre de peur de notre cerveau (l’amygdale) et provoquons l’inondation de notre système par les hormones génératrices de stress.

Ces hormones et neurotransmetteurs interrompent la logique et les processus de raisonnement du cerveau et inhibent le fonctionnement normal.

Newberg et Waldman écrivent :

«Les mots angoissants et de colère envoient des messages d’alarme à travers le cerveau, et ils ferment partiellement les centres logiques et de raisonnement situés dans les lobes frontaux.»

Un extrait de leur livre nous explique comment l’utilisation des bons mots peut littéralement changer notre réalité :

«En gardant un [mot] positif et optimiste dans votre esprit, vous stimulez l’activité du lobe frontal. Cette zone comprend des centres de traitements spécifiques qui se connectent directement au cortex moteur responsable de votre passage à l’action. Et comme nos recherches l’ont démontré, plus vous vous concentrez longtemps sur les mots positifs, plus vous commencez à toucher d’autres régions du cerveau.
Les fonctions du lobe pariétal commencent à changer, ce qui modifie votre perception de vous-même et des personnes avec lesquelles vous interagissez. Une vision positive de soi-même vous conduira à voir le bien chez les autres, alors qu’une image négative de vous-même vous inclura vers la suspicion et le doute.
Au fil du temps, la structure de votre thalamus changera aussi en réponse à vos paroles, pensées et sentiments conscients, et nous croyons que les changements thalamiques affectent la façon dont vous percevez la réalité.»

Une étude réalisée par «Positive Psychology» approfondit les effets de l’utilisation des mots positifs. Un groupe d’adultes âgés de 35 à 54 ans s’est vu confier une tâche nocturne consistant à noter trois choses qui se sont bien passées pour eux ce jour-là, y compris pourquoi.

Les trois mois suivants ont montré que leur degré de bonheur continuait d’augmenter et que leur sentiment de dépression continuait de diminuer. En nous concentrant et en réfléchissant à des idées et des émotions positives, nous pouvons améliorer notre bien-être général et accroître la fonctionnalité de notre cerveau.

Sur quels mots choisissez-vous de concentrer votre énergie ? Si vous remarquez que votre vie n’est pas exactement  «joyeuse», essayez d’avoir un journal avec vous pour savoir combien de fois vous utilisez des mots négatifs. Vous serez peut-être surpris de constater à quel point la solution la plus simple pour une vie meilleure est – changer vos mots, changer votre vie.

Note ExoPortail : Cet article apporte une des réponses, au moins sur l’aspect neurologique, sur le pourquoi la Cabale nous bombarde de mauvaises nouvelles avec des mots négatifs et lourds dans les différents médias. Je vous invite à lire aussi ce bon article sur l’inversion, par la Cabale, des mots et de leurs définitions :  Programmation Mentale de Masse par le principe de « L’inversion »

Sourcehttp://thespiritscience.net/2016/05/18/speak-with-love-how-your-words-literally-restructure-your-brain/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 033 autres abonnés

Partager l'article :

7 Commentaires

  1. j’ai fait une expérience étonnante quelques jours; j’étais allée faire une sorte de stage pour apprendre la cueillette des plantes et fleurs sauvages comestibles; en arrivant, on me fait plein de grandes accolades; y’avait un sapin de noel( au printemps) plein de boules et de guirlandes, des guirlandes lumineuses partout! une table décorée de pétales de roses en forme de cœur et les gens qui ne parlaient qu’en disant des mots d’amour, gentils… repas de salades et fleurs, fromages de chèvres en forme de cœur! j’ai failli repartir, je me suis dit « je suis tombée chez de doux dingues » et comme il était tard je comptais bien repartir le lendemain! et puis je me suis prise à l’ambiance ! lorsque quelqu’un sortait un mot ou phrase négative, il fallait corriger par des gentillesses! j’ai joué le jeu!! au bout de trois jours, ambiance assurée! on chantait, dansait, exprimait des mots doux à tous, ( pas de plans cul !!) idem dans la nature en cueillant, on préparait de belles tables, des mets simples de simples et fleurs colorées, un bon petit vin bio en apéritif, « kir » avec des sirops de fleurs locales, on était tous guillerets! la fête! je suis rentrée chez moi, les vibrations étaient hyper hautes, chaleureuses, j’étais comme ivre à chaque instant( je ne bois aucun alcool habituellement); cet état a duré, hélas cassé au bout d’un temps par les gens qui rebalancent un langage sans conscience donc négatif!!! expérience « bisounours » mais ô combien lumineuse !

  2. Merci 369 pour votre témoignage , rien qu’à le lire , on a le sourire 🙂 .
    Bon , un détail mais à la fin , vous mentionnez vous aussi le fameux et exaspérant mot de « bisounours » , sorti à chaque fois comme on ferme une porte sur l’impossible à vivre/tenir… 🙂 , alors je propose son contraire , pour évoquer le monde dans lequel les gens qui prononcent « bisounours » à toute expérience bienveillante et humaniste : celui de  » claquenours » 😉 . Ca remet le pendule au centre !

  3. Article intéressant et positif, merci ! Et merci à 369 pour son témoignage. Pour ma part, ayant intégré les neurosciences dans ma pratique de coach, j’abonde dans le sens de cette positive attitude même si elle ne suffit pas. Cela tend surtout à prouver qu’il est intéressant d’éviter les personnes par trop négatives et prôner la bienveillance comme a priori de toute pensée et de toute action !

  4. Tout ceci n’est pas nouveau puisque 2000 ans avant nous avions ces enseignements dans la bible 🙂 il est écrit que l’homme devient comme les pensées de son âme et que de notre bouche sortent la bénédiction et la malédiction, c’est à nous de choisir. La vie et la mort sont au pouvoir de la langue, quiconque l’aime en mangera les fruits. Cela veut dire que nous pouvons échouer en conditionnant notre cerveau à la défaite et créer une atmosphère de paix par nos paroles. Nous avons donc le pouvoir dans notre bouche de modifier le climat spirituel autour de nous. Merci Jésus pour ta parole pleine de sagesse et pour la science qui révèle ta grandeur! 🙂

  5. Très bien écrit et expliqué. Bien que je n’aie pas vraiment entrepris d’expériences de laboratoire avec des variables bien cernées, je crois savoir profondément que les mots ont une magie qui leur est propre. Un mot, un ton quelconque, une expression du visage telle qu’un clin d’œil, un mouvement des lèvres, un froncement des sourcils, un haussement des épaules, ou un geste corporel est facilement et rapidement décodé par le cerveau et interprété instamment.
    Il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir des mots. Dites par exemple à un apprenant qui se répète tout le temps en plein monde qu’il ne pige rien des mathématiques que vous percevez dans la manière dont il parle et écrit un enchainement logique et mathématique rigoureux et sans équivalent, et vous allez voir que vos paroles vont influencer son discours et son approche aux mathématiques tout de suite. Ce n’est pas de la blague !
    Ce que cet article ajoute à notre compréhension, c’est qu’en fait, il y a des corrélations et des changements qui s’effectuent non seulement sur la psychologie mais aussi, plus pertinemment sur la composition chimique et la forme physique de certaines parties du cerveau. C’est pourquoi il est toujours sage de faire bon usage des ses mots, et de faire une différence dans la vie de ceux qui entourent, physiquement mais aussi virtuellement.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.