L’OTAN accède à la demande des États-Unis et rejoint la coalition internationale contre Daesh

11

Note ExoPortail : Ce qui était officieux devient donc officiel. Tout semble indiquer un emballement dans un futur proche ( juin ? ) entre l’alliance de l’ouest : États-Unis / UE / Israël / Arabie Saoudite  et l’alliance de l’est : Russie / Chine / Iran / Syrie / Hezbollah / Turquie ? Personne n’est dupe sur les intentions de l’OTAN.


 

L’OTAN a décidé le 24 mai de rejoindre la coalition internationale contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, menée par Washington, comme le réclament depuis plus d’un an les Etats-Unis.

Le nouveau président américain Donald Trump, qui doit participer le 25 mai à son premier sommet de l’OTAN, espérait arracher la participation de l’Alliance à la coalition internationale que Washington dirige contre Daesh et ce malgré l’opposition de pays comme l’Italie et la France, qui craignent que cela écorne l’image de l’OTAN auprès de certains pays du Moyen-Orient. C’est désormais chose faite.

Chacun des 28 Etats membres de l’OTAN fait déjà partie à titre individuel de cette coalition mais l’Alliance préférait conserver jusqu’à aujourd’hui le statut d’«observateur».

Donald Trump fait machine arrière sur ses anciennes déclarations sur l’OTAN

Les Etats-Unis dirigent cette coalition en menant des raids aériens contre l’EI et en appuyant les offensives terrestres contre les fiefs djihadistes de Mossoul et Raqqa.

La décision, prise le 24 mai au niveau des ambassadeurs des pays de l’OTAN, doit être entérinée par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Alliance atlantique réunis le 25 à Bruxelles, selon des responsables de l’organisation internationale.

Pourtant, cela «ne signifie pas que l’OTAN s’engagera dans des opérations de combat», a souligné le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg devant la presse à Bruxelles.

Donald Trump, qui avait un temps jugé l’OTAN «obsolète» avant de se rétracter, compte aussi profiter de ce sommet pour demander aux 27 pays alliés des Etats-Unis de faire davantage dans la lutte contre le terrorisme et d’augmenter leurs budgets militaires afin de réduire leur dépendance vis-à-vis de Washington.

Pour Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Alliance, une telle initiative renverra «un message fort d’unité», d’autant plus nécessaire après l’attaque «particulièrement brutale» de Manchester (22 morts et 59 blessés), revendiquée par l’EI.

Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, qui accompagne le locataire de la Maison Blanche dans sa première tournée à l’étranger, avait estimé le 24 mai «vraiment important» que l’OTAN rejoigne officiellement la coalition contre l’EI.

Trump va-t-il hausser le ton ?

Le 45ème président des Etats-Unis devrait par ailleurs se montrer «très dur» quand il demandera le 25 mai à ses 27 partenaires d’augmenter leurs dépenses militaires, a prévenu Rex Tillerson.

«[Il] veut vraiment que les membres de l’OTAN intensifient et remplissent leurs obligations en matière de partage du fardeau», a insisté le chef de la diplomatie américaine qui veut que chaque nation atteigne l’objectif fixé en 2014 d’un budget militaire par pays équivalant à 2% de son produit intérieur brut d’ici 2024.

Une cérémonie est prévue pour la remise des clés du nouveau siège de l’OTAN, dans la banlieue nord de la capitale belge.

La chancelière allemande Angela Merkel doit y dévoiler un morceau du mur de Berlin, dont la chute, symbole de la fin de la Guerre froide en Europe, «représente la victoire de la liberté sur l’oppression», a affirmé Jens Stoltenberg.

Le locataire de la Maison Blanche dévoilera alors à son tour un débris du World Trade Center, attaqué par al-Qaïda en 2001, symbole de «la solidarité et [la] lutte commune contre le terrorisme», toujours selon le secrétaire général de l’OTAN.

Source : https://francais.rt.com/international/38850-otan-accede-demande-etats-unis-rejoint-coalition-contre-daesh

 

Trump inscrit la Russie sur la liste des principales menaces de l’Otan

Aux yeux de Donald Trump, la Russie constitue une menace pour l’Otan, au même titre que la migration et le terrorisme. La veille de cette déclaration, le Président US a en outre évoqué la nécessité de tenir «la Russie pour responsable de ses actions en Crimée». Un sénateur russe a réagi, pointant que Trump s’inscrivait dans la logique de Bruxelles.

En visite à Bruxelles à l’occasion du sommet de l’Otan, le Président Donald Trump a dressé la liste des principales menaces à l’Alliance atlantique. Or, la « menace russe » y tient une place aux côtés du terrorisme et de la migration.

« À l’avenir, l’Otan devrait se focaliser sur le terrorisme, la migration et sur les menaces émanant de la Russie, de l’est et du sud », a-t-il déclaré.
L’intervention du Président a été diffusée par les chaînes de télévision américaines.

Les déclarations hostiles à la Russie prononcées par Donald Trump se succèdent au cours de sa tournée en Europe. Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a déjà pointé que le Président américain s’inscrivait dans la logique de Bruxelles, ce qui était contreproductif et ne garantissait qu’une impasse dans les relations.

Deux sujets principaux ont été inscrits à l’ordre du jour du sommet de l’Otan qui se déroule à Bruxelles : la lutte contre le terrorisme et la répartition du fardeau financier entre les pays membres de l’Alliance.

À la veille de la rencontre, le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, a annoncé que les ambassadeurs des pays membres avaient approuvé l’adhésion de l’Otan à la coalition anti-Daech, menée par les États-Unis. La décision finale à ce sujet doit être adoptée lors du présent sommet

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201705251031537115-russie-trump-menace/

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 589 autres abonnés

Partager l'article :

11 Commentaires

  1. Pas question de donner un seul centime pour l’OTAN. Rien ne se fera avec autant de pays européens! Des voeux pieux pour une belle image. Tss!

    http://zupimages.net/up/17/21/tfcc.jpg

    L’OTAN réuni : un sommet pour rien
    https://francais.rt.com/opinions/38877-otan-reuni-sommet-pour-rien

    Ici avec Macron:

    Première rencontre entre Trump et Macron, à l’ambassade américaine à Bruxelles (VIDEO)
    https://francais.rt.com/international/38867-premiere-rencontre-entre-trump-macron-bruxelles

    Donal Duck, toujours autant poli et arrogant on dirait:

    Quand Donald Trump «dégage» le Premier ministre du Monténégro au sommet de l’OTAN (VIDEO)
    https://francais.rt.com/international/38882-quand-donald-trump-degage-premier-ministre-montenegro-au-sommet-otan

    Posture comme un empereur.

    Ils peuvent toujours faire les singes sur une Photo. Les soldats russes s’entrainent 🙂

    Batmobile et robots armés : images spectaculaires de l’entrainement des services secrets russes
    https://francais.rt.com/international/38880-batmobile-robots-armes-images-spectaculaires-services-secrets

  2. Les z’azunis sont l’otan-nato-aton.
    Leur$ explications sont cousues de Fils blancs.
    évidemment, maintenant, vu le terrain préparé…
    How The CIA Runs The Nuclear Black Market
    : = Escatologie sociopathique.
    https://www.corbettreport.com/how-the-cia-runs-the-nuclear-black-market/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+CorbettReportRSS+%28The+Corbett+Report%29
    (vidéo et article écrit en anglais, plus facile à déchiffrer 🙂 . [Corbet Report, Newsbud, boilingfrogpost, sont une très bonne référence géopolitique qui doit sûrement déjà faire partie de vos sources d’infos/actualités.]

  3. Les z’azunis sont l’otan-nato-aton.
    Leur$ explications sont cousues de Fils blancs.
    évidemment, maintenant, vu le terrain préparé…
    How The CIA Runs The Nuclear Black Market
    : = Escatologie sociopathique.
    https://www.corbettreport.com/how-the-cia-runs-the-nuclear-black-market/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+CorbettReportRSS+%28The+Corbett+Report%29
    (vidéo et article écrit en anglais, plus facile à déchiffrer 🙂 . [Corbet Report, Newsbud, boilingfrogpost, sont une très bonne référence géopolitique qui doit sûrement déjà faire partie de vos sources d’infos/actualités.]

  4. Ce président Trump est un caméléon, c’est un excellent commercial pour défendre ce qu’il veut nous imposer, mais la politique n’est pas que du marchandage? Quoi que.On peut voir tout de même que ces gens là beignent dans l’opulence sans aucun scrupule pour les 99 % du bas peuple, qu’ils en profitent encore un peu avant la levée du voile qui ne saurait tarder.NAMASTE TAO.

  5. Ce président Trump est un caméléon, c’est un excellent commercial pour défendre ce qu’il veut nous imposer, mais la politique n’est pas que du marchandage? Quoi que.On peut voir tout de même que ces gens là beignent dans l’opulence sans aucun scrupule pour les 99 % du bas peuple, qu’ils en profitent encore un peu avant la levée du voile qui ne saurait tarder.NAMASTE TAO.

  6. Le Pentagone est en Europe et s’installe par des contrats juteux. Ici au Kosovo, Italie, Allemagne…

    Les USA créent une nouvelle unité de reconnaissance en Europe
    https://fr.sputniknews.com/presse/201705301031605357-usa-unite-reconnaissance-europe/

    « Du bluff de « reconnaissance » pour « freiner » la Russie.

    « Le contrat précise que les missions du service sortiront du cadre du contre-espionnage militaire. Elles comprendront même « la lutte contre le terrorisme, l’analyse des cybermenaces et d’autres activités de renseignement ».

    Le jour de la publication du contrat, le conseiller adjoint du secrétaire d’État américain pour l’Europe et l’Eurasie Hoyt Brian Yee a déclaré que les USA devaient « veiller attentivement » aux actions de la Russie dans les Balkans.

    L’expansion du contingent militaire des forces américaines en Europe a commencé en début d’année, quand le Pentagone a projeté des soldats et du matériel en Allemagne pour les déployer ensuite en Lituanie, en Lettonie, en Estonie, en Pologne et en Bulgarie pour l’opération Atlantic Resolve ayant pour objectif de « réfréner la Russie ».

    Ben voyons!

  7. Le Pentagone est en Europe et s’installe par des contrats juteux. Ici au Kosovo, Italie, Allemagne…

    Les USA créent une nouvelle unité de reconnaissance en Europe
    https://fr.sputniknews.com/presse/201705301031605357-usa-unite-reconnaissance-europe/

    « Du bluff de « reconnaissance » pour « freiner » la Russie.

    « Le contrat précise que les missions du service sortiront du cadre du contre-espionnage militaire. Elles comprendront même « la lutte contre le terrorisme, l’analyse des cybermenaces et d’autres activités de renseignement ».

    Le jour de la publication du contrat, le conseiller adjoint du secrétaire d’État américain pour l’Europe et l’Eurasie Hoyt Brian Yee a déclaré que les USA devaient « veiller attentivement » aux actions de la Russie dans les Balkans.

    L’expansion du contingent militaire des forces américaines en Europe a commencé en début d’année, quand le Pentagone a projeté des soldats et du matériel en Allemagne pour les déployer ensuite en Lituanie, en Lettonie, en Estonie, en Pologne et en Bulgarie pour l’opération Atlantic Resolve ayant pour objectif de « réfréner la Russie ».

    Ben voyons!

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.