Les États-Unis achètent 100 millions de doses de vaccin expérimental contre le Covid19 à Pfizer pour un montant de 2 milliards

1
Il vient d’être révélé que le ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS) et le ministère de la défense (DOD) ont conclu un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer pour l’achat de vaccins expérimentaux contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19), d’une valeur de 2 milliards de dollars, en utilisant l’argent des contribuables.

 

Bien que le vaccin n’ait pas encore été entièrement développé et correctement testé, le gouvernement fédéral a apparemment décidé qu’il voulait participer rapidement à l’action, avec des plans pour commencer à administrer le vaccin aux Américains dès qu’il sera disponible sur le marché.

En collaboration avec l’entreprise biotechnologique allemande BioNtech, Pfizer, qui a reçu l’approbation «accélérée» du gouvernement pour ce nouveau vaccin malgré son passé bien documenté de violations des droits de l’homme, a récemment publié les résultats d’un essai préliminaire affirmant que le vaccin est «sans danger pour la consommation humaine».

«Le virus reste en bonne voie pour commencer l’essai de sécurité et d’efficacité de la phase 2B/3 prévue plus tard en juillet», rapporte Zero Hedge. «Le gouvernement américain a promis 1,95 milliard de dollars pour une première commande de 100 millions de doses du vaccin.»

Après avoir dépensé l’argent de vos impôts pour acheter des vaccins contre le Covid19, le gouvernement prévoit ensuite de vous piquer «gratuitement».

Une fois l’autorisation accordée, ce qui semble déjà être un coup de pouce, malgré l’absence de preuves solides de son efficacité, le gouvernement fédéral a déjà conclu un accord complémentaire qui lui permettra d’acheter 500 millions de doses supplémentaires de vaccin pour une distribution massive.

Après que ces milliards et milliards de dollars d’impôts aient été dépensés pour acheter toutes ces doses, le gouvernement fédéral prévoit de vacciner «gratuitement» tous les Américains.

En conjonction avec le programme «Operation Warp Speed» de l’administration Trump, plus de 300 millions de doses – soit près d’une dose pour chaque Américain – d’une combinaison de vaccins expérimentaux contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) actuellement en cours de développement par les grandes entreprises pharmaceutiques seront supposées être prêtes à être distribuées d’ici janvier : https://exoportail.com/urgent-trump-annonce-quil-mobilisera-larmee-pour-vacciner-la-majorite-de-la-population-contre-le-covid-19/

N’oubliez pas que le gouvernement américain a déjà dépensé plus de 2 milliards de dollars pour d’autres vaccins contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) en cours de développement par les géants de la pharmacie Moderna et Johnson & Johnson (J&J).

De nombreux autres gouvernements à travers le monde préparent des accords similaires avec les grandes entreprises pharmaceutiques pour acheter leur part du gâteau des vaccins. Un candidat développé par l’Université d’Oxford en partenariat avec AstraZeneca devrait être acheté et distribué au Royaume-Uni, par exemple.

Le Royaume-Uni aurait également acheté des millions de doses d’autres vaccins contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) à BioNtech, ainsi qu’à Valneva, une société pharmaceutique basée en France, qui serait «moins avancée dans le développement clinique» : https://exoportail.com/le-gouvernement-britannique-vient-de-signer-un-accord-pour-90-millions-de-doses-de-vaccin-contre-le-covid19-avant-meme-que-les-tests-de-securite-soient-termines/

Comme les États-Unis semblent le faire, le Royaume-Uni achète des lots de différents vaccins contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) dans l’espoir que l’un d’entre eux puisse fonctionner – bien que personne ne soit vraiment sûr, car il ne s’agit pour l’instant que d’un grand jeu de devinettes.

«Nous avons d’abord parlé au gouvernement d’acheter jusqu’à 12 vaccins, mais il est plus probable qu’il y en ait environ huit, du moins au début», a admis Kate Bingham, chef du «Vaccine Taskforce» du gouvernement britannique.

«Cela nous donnerait un portefeuille large et diversifié», a-t-elle ajouté, comparant les vaccins contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) aux actions détenues en bourse.

Bien que ces nouveaux vaccins ne soient pas censés être «obligatoires», du moins au niveau fédéral, selon le président Trump, beaucoup s’attendent à ce qu’ils soient obligatoires pour les personnes qui souhaitent continuer à travailler, à aller à l’école, à voyager et simplement à faire partie de la société.

( Note ExoPortail : Pour un débunkage très complet de «l’opposition entre Trump et BigPharma» je vous conseille vraiment cet article : https://exoportail.com/enquete-trump-vs-bill-gates-vraiment/ )

Source : https://www.zerohedge.com/markets/us-strikes-2-billion-deal-buy-covid-19-vaccine-pfizer et https://www.naturalnews.com/2020-07-22-us-buys-100-million-doses-experimental-coronavirus-vaccine-pfizer.html

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 591 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.