Les actions en bourse du complexe militaro-industriel s’écrasent avec le traité de paix de la Corée du Nord et du Sud

1
La Corée du Nord et la Corée du Sud ont conclu un accord de paix historique cette semaine, et lorsque les dirigeants des deux nations se sont rencontrés en personne pour la première fois et ont convenu de mettre fin à la guerre de Corée, cela a marqué une percée incroyable dans la diplomatie et a envoyé se cracher les actions des entrepreneurs de la défense aux États-Unis.

Lorsque Kim Jong-un de la Corée du Nord a serré la main de Jae-in de la Corée du Sud pour la première fois vendredi, ils ont soulagé des milliers de personnes dans le monde entier, car ils ont convenu d’un accord de paix qui a le pouvoir de briser la tension qui existe entre les deux pays depuis des décennies.


Cependant, si la paix peut sembler être le meilleur résultat possible pour la personne lambda qui sait à quel point la guerre en cours a nui à la Corée du Nord et à la Corée du Sud au fil des ans, c’est une résolution qui nuit au complexe militaro-industriel des États-Unis, comme en témoignent les résultats des actions boursière qui ont suivi la réunion.

( Note Exoportail : Petit détails à souligner qui peut relever d’une influence Russo-chinoise important dans le dossier : Pourquoi le Président sud-coréen a téléphoné à Poutine après le sommet avec Kim? )

Rien que vendredi, les cinq plus grands entrepreneurs de la défense aux États-Unis ont perdu plus de 10 milliards de dollars en valeur.

Lockheed Martin (LMT) a commencé la semaine à 352,79 $ par action et l’a terminée à 321,95 $ par action, soit une baisse de 2,5 % pour atteindre une valeur d’environ 92 milliards de dollars.

Northrop Grumman (NOC) a commencé la semaine à 356,67 $ par action et l’a terminée à 321,86 $ par action, soit une baisse de 3,4 % pour atteindre une valeur de 56 milliards de dollars.

General Dynamics (GD) a commencé la semaine à 222,92 $ par action et l’a terminée à 203,70 $ par action, chutant de 3,8 % pour atteindre une valeur de 60 milliards de dollars.

Raytheon (RTN) a commencé la semaine à 227,67 $ par action et l’a terminée à 204,09 $ par action, soit une baisse de 3,6 % pour atteindre une valeur de 50 milliards de dollars.

Boeing (BA) a perdu moins de 1 % de son action, terminant la semaine avec une évaluation de 200 milliards de dollars.

Lorsque les États-Unis envahissent des nations souveraines, renversent des gouvernements étrangers et lancent d’innombrables frappes de drones qui tuent des civils innocents, le complexe militaro-industriel profite de milliards de dollars. Mais l’industrie est si volatile que si une réunion pacifique entre deux dirigeants peut faire s’effondrer ses actions, les menaces et les tweets en colère d’un autre dirigeant peuvent faire grimper ses actions en flèche.

En août 2017, le président Trump a promis de rencontrer la Corée du Nord avec «un feu et une fureur comme le monde n’en a jamais vu», et comme l’a rapporté The Free Thought Project, les stocks des fabricants d’armes et des sous-traitants de la défense ont augmenté de manière significative en réponse :

«La peur a infecté la planète, donc le secteur de la défense nationale est en plein essor. Le niveau de dialogue autour de la défense antimissile est maintenant au niveau du premier ministre et du ministre de la défense « , a noté Tom Cahill, vice-président de l’entreprise de défense aérienne et antimissile de Lockheed, dans un entretien avec Reuters, qui a ajouté:  Certains pays placent la défense antimissile au sommet de leur liste de capacités souhaitées, a dit M. Cahill. L’intérêt a augmenté au cours des 12 à 18 derniers mois, tout comme les menaces, a-t-il dit. Les actions de Lockheed ont augmenté de près de 8 %, à 300,10 $, depuis le premier essai de missiles à longue portée de la Corée du Nord, le 4 juillet dernier. Bien sûr, c’était hier. Aujourd’hui, les actions de Lockheed Martin continuent d’augmenter – juste avant la publication, les actions oscillaient autour de 305 $ par action – et ne montrent aucune indication d’une baisse à des niveaux typiques d’une ambiance mondiale moins tendue.»

Le gouvernement des États-Unis représentait environ 70 % des revenus de Lockheed Martin en 2016, et lorsque l’administration Trump a commencé à menacer de lancer une guerre à grande échelle contre la Corée du Nord, les actions de la société ont grimpé en flèche de 8 %, marquant une augmentation de 20 % des actions de Lockheed Martin au cours des huit premiers mois de l’année.

Maintenant qu’une paix durable pourrait être à l’horizon entre la Corée du Nord et la Corée du Sud et que les actions sont en baisse, cela soulève des questions sur la façon dont les entrepreneurs de la défense aux États-Unis vont se rétablir. S’il n’y a pas d’ours (la Russie) à menacer et pas de guerre en Corée du Nord, les États-Unis vont-ils accroître les tensions en Syrie, au risque de provoquer la Russie ? Ou reprendra-t-il sa campagne de propagande contre l’Iran pour tenter de convaincre les Américains que le pays a désespérément besoin de « liberté et de démocratie », alors qu’en réalité, le complexe militaro-industriel a désespérément besoin d’actions boursières élevées et de profits fructueux ?

Sourcehttps://thefreethoughtproject.com/lockheed-martin-raytheon-northrop-among-military-stocks-sent-crashing-by-korea-peace-deal/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 669 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. Dingue, on vit vraiment dans une société gérée par des cinglés dans laquelle la paix fait perdre de l’argent aux plus riches, ceux qui ont le pouvoir ! Ne pas le voir, c’est faire preuve de malhonnêteté ou d’une volonté de fermer volontairement les yeux de peur de perdre notre petit confort illusoire.

    Si 1% détient 99% des richesses mondiales, on peut également dire qu’une dizaine de pays dont la France profitent d’un confort minimum grâce à la douleur et aux malheurs de centaines d’autres pays. Ceci afin que qu’on se foute royalement des malheurs du reste du monde !!

    Sommes nous prêts à sacrifier ce confort illusoire et superficiel pour que la paix et la liberté, la vraie, soient possible !? Certains oui, mais encore trop peu…

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.