Le Président Kennedy a été assassiné pour son intérêt sur le sujet des ovnis.

0

Une lettre déclassifiée écrite par John F. Kennedy à la tête de la CIA montre que le président a exigé qu’on lui montre des documents hautement confidentiels sur les ovnis 10 jours avant son assassinat.

 

1ère preuve :

La note secrète est l’une des deux lettres écrites par JFK demandant des informations sur le paranormal du 12 novembre 1963, qui ont été publiées par la CIA pour la première fois.

L’auteur William Lester a déclaré que la CIA lui a communiqué les documents en vertu de la « Freedom of Information Act » après avoir fait une demande lors de la recherche de son nouveau livre « A Celebration of Freedom: JFK and the New Frontier. »

Assassination: Was JFK shot to stop him discovering the truth about UFOs?

Des chercheurs étrangers disent que les derniers documents, communiqués à M. Lester par la CIA, ajoutent du poids à la suggestion que le président aurait pu être abattu pour l’empêcher de découvrir la vérité sur les OVNI.

Dans l’un des documents secrets divulgués en vertu de la « Freedom of Information Act », JFK écrit au directeur de la CIA pour lui demander les fichiers OVNIS.

2ème preuve :

Dans la deuxième note de service, envoyée à l’administrateur de la NASA, le président exprime le souhait de coopérer avec l’ex-Union soviétique sur les activités spatiales mutuelles.

William Lester dit que l’intérêt de JFK pour les OVNIs aurait pu être alimenté par des inquiétudes concernant les relations avec l’ex-Union soviétique.

«Une de ses préoccupations était qu’un grand nombre de ces OVNIs ont été vus au-dessus de l’Union Soviétique et il était très inquiet que les Soviétiques pourraient mal interpréter ces OVNIs comme étant une agression américaine, croyant que c’était une partie de notre technologie», a déclaré M. Lester à AOL News.

Le document, qui a des marques de brûlure, aurait été posté au chasseur d’OVNI Timothy Cooper en 1999 par une fuite inconnue de la CIA, mais ce fait n’eût pu jamais être vérifié.

Dans une note envoyée avec le document, la fuite de l’information dit qu’il avait travaillé pour la CIA entre 1960 et 1974 et qu’il avait retiré la note d’un incendie alors que l’agence brûlait certains de ses dossiers les plus délicats.

La note de service non datée contient une référence à « Lancer », qui était le nom de code des services secrets de JFK.

Sur la première page, le directeur du Service central de renseignements a écrit :

«Comme vous devez le savoir, Lancer s’est renseigné sur nos activités, ce que nous ne pouvons pas permettre.» 
«Veuillez soumettre vos commentaires au plus tard en octobre. Votre action dans cette affaire est cruciale pour le maintien du groupe.»

Le propriétaire actuel du « mémo brûlé », qui l’a acheté à Timothy Cooper en 2001, a dit à AOL News que ceci prouve que lorsque JFK a posé des questions sur les OVNIs, la CIA l’a « renversé ».

L’enquêteur au sujet des ovnis Robert Wood a dit qu’il a testé le papier sur lequel il a été imprimé, l’âge de l’encre, les filigranes, les types de polices et autres marquages.

Il a dit :

«J’ai engagé une compagnie médico-légale pour vérifier l’âge de l’encre et vérifier plusieurs autres choses que vous pouvez dater, en utilisant les mêmes techniques que vous utiliseriez devant un tribunal.»

3ème preuve :

Ce qui est encore plus fascinant dans cette histoire, c’est qu’elle apparaît aussi dans certains câbles Wikileaks.

 

Le 27 février 2012, WikiLeaks a commencé à publier The Global Intelligence Files; plus de cinq millions de courriels de la société « global intelligence » Stratfor basée au Texas. Les courriels datent de juillet 2004 à fin décembre 2011. Ils révèlent les rouages internes d’une entreprise qui se présente comme un éditeur de renseignements, mais fournit des services de renseignements confidentiels à de grandes sociétés, comme Dow Chemical Co. de Bhopal, Lockheed Martin, Northrop Grumman, Raytheon et des organismes gouvernementaux, dont le ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis, les Marines et l’Agence de renseignements de la défense des États-Unis. Les courriels montrent le réseau d’informateurs de Stratfor, la structure des gains, les techniques de blanchiment de fonds et les méthodes psychologiques.

Dans ces courriels, nous en avons un qui détaille l’information qui est documenté par un gentleman nommé Timothy S. Cooper, qui selon beaucoup, a permis de fuiter les documents supposés « MJ-12 » qui ont traité de la dissimulation du phénomène d’OVNI/extraterrestres.

Dans le courriel, il est écrit :

«Peu de temps après que Kennedy est devenu président, il a commencé à épingler la CIA sur le sujet des ovnis et que le président Kennedy lui a fait parvenir une note de service très secrète dans laquelle il soulignait une discussion antérieure concernant un examen de la classification de tous les dossiers d’ovnis de la CIA qui pourraient avoir une incidence sur la sécurité nationale. Fait le 12 Novembre, 1963, dix jours seulement avant qu’il ne soit abattu dans les rues de Dallas, au Texas, Kennedy a informé Angleton qu’il mettait les choses en marche pour effectivement partager des données sensibles de la CIA au sujet des OVNIS en partageant les renseignements avec les Russes par le biais du directeur de la NASA.»

L’Email lui-même est plus détaillé que vous pouvez trouver sur la source Wikileaks :

https://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1641924

4ème preuve :

Un « ancien pilote » qui a travaillé pour John F. Kennedy a été filmé affirmant que le président des États-Unis avait été assassiné après avoir vu des preuves gouvernementales concernant des extraterrestres et des OVNIS.

L’homme, qui présente un nouveau documentaire intitulé ‘Unacknowledged‘, est vu en train de parler à la caméra au sujet d’une conversation qu’il a eu avec le président. Il décrit un article de journal mentionnant les OVNI.

L’homme, qui n’est pas nommé dans le documentaire, affirme que JFK lui a demandé
ce qu’il pensait des OVNI. Il lui a alors retourné la question. Il a ensuite déclaré qu’il ne pensait pas que les humains pouvaient être seuls dans l’univers. Ce à quoi le président des USA aurait répondu :
«Vous avez raison, jeune homme, il existe des connaissances considérables en ce qui concerne les OVNIS et le phénomène extraterrestre dont nous sommes conscients aujourd’hui

Le documentaire présente des informations cachées au public pendant des années par le gouvernement des États-Unis.

Le film, réalisé par Michael Mazzola, suit le Dr Steven Greer qui a joué un rôle majeur dans le mouvement de divulgation, qui exige que les dirigeants du pays lèvent la dissimulation sur les OVNI.

Le documentaire approfondi ce qui touche à la mort de Marilyn Monroe. Il suggère qu’il s’agissait d’un meurtre coordonné par la CIA en raison de sa relation présumée avec JFK et prétend qu’elle était sur le point de faire exploser la vérité sur les OVNIS. L’actrice aurait obtenu ces informations sensibles à la suite d’un débat avec le président.

 

Traduit et construit par Jonathan de ExoPortail avec les liens suivants http://www.dailymail.co.uk/news/article-1378284/Secret-memo-shows-JFK-demanded-UFO-files-10-days-assassination.html / https://www.express.co.uk/news/weird/811560/President-JFK-pilot-aliens-UFOs-Unacknowledged-Dr-Steven-Greer / Wikileaks


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

Donnez votre Avis :)