Le Pentagone commence à tester des ballons de surveillance de masse pour espionner des véhicules à travers les États-Unis

1

Des millions d’Américains à travers le Midwest cet été sont soumis à une surveillance depuis le ciel alors que le Pentagone expérimente l’utilisation de radars de surveillance fixés à des ballons à hautes altitudes.

 

Comme l’a rapporté «The Guardian» vendredi, l’entrepreneur en défense et en aérospatiale Sierra Nevada Corporation a été autorisé par la «Federal Communications Commission» (FCC) à envoyer jusqu’à 25 ballons à travers six États pour traquer des véhicules.

Le «U.S. Southern Command» a commandé le projet dans le but déclaré de créer un «système de surveillance persistant» pour dissuader les trafiquants de drogue et les «menaces à la sécurité intérieure» supposées.

Les défenseurs des libertés civiles ont été affligés par le projet nouvellement rapporté vendredi, que la «Sierra Nevada Corporation» a obtenu un permis pour commencer le 12 juillet et se terminer le 1er septembre.

«Le déploiement de ce type de capacité de surveillance aux États-Unis est incroyablement alarmant», a déclaré Mana Azarmi, conseillère politique du Center for Democracy and Technology, à Common Dreams. «La surveillance gouvernementale persistante, telle que celle facilitée par cette technologie, soulève de nombreuses préoccupations en matière de libertés civiles et ne devrait pas être autorisée en l’absence d’un mandat.»

«La surveillance de masse ne nous rend pas plus sûrs», le groupe de défense des droits numériques «Fight for the Future» a twitté.

Des programmes comme l’expérience du Pentagone sur les ballons «menacent gravement les droits humains fondamentaux, la liberté d’expression et les libertés civiles», a déclaré Evan Greer, directeur adjoint de «Fight for the Future», à «Common Dreams». «Ces programmes ne visent pas à mettre fin à la violence, mais à contrôler la société.»

Les ballons sont envoyés du Dakota du Sud à travers des portions du Minnesota, du Wisconsin, de l’Iowa, du Missouri et de l’Illinois. Leurs radars de haute technologie sont capables de suivre simultanément de nombreux véhicules à la fois «sur une bande de 25 miles sous le ballon», selon The Guardian.

Les données enregistrées par les capteurs des ballons sont similaires aux informations que les militaires ont précédemment recueillies à l’aide d’avions et sont parfois appelées «combat Tivo», selon Arthur Holland Michel du «Center for the Study of the Drone au Bard College».

«Lorsqu’un événement se produit quelque part dans la zone surveillée, vous pouvez potentiellement rembobiner la bande pour voir exactement ce qui s’est passé, et rembobiner encore plus pour voir qui était impliqué et d’où ils venaient», a dit Michel au Guardian.

L’utilisation de la surveillance à grande échelle par l’armée ouvre d’énormes possibilités d’atteintes à la vie privée et de ciblage de tout Américain qui pourrait se livrer à des activités que le gouvernement juge dangereuses dans le présent ou à l’avenir, a déclaré l’ACLU.

«Même dans les tests, ils recueillent encore beaucoup de données sur les Américains : qui se rend en voiture à la maison du syndicat, à l’église, à la mosquée, à la clinique Alzheimer», a déclaré Jay Stanley, analyste principal des politiques pour l’organisation, au Guardian. «Nous ne devrions pas permettre l’utilisation de cette technologie aux États-Unis et il est troublant d’apprendre que ces tests sont effectués, ni plus ni moins, par les militaires.»

Le projet de l’armée n’est que le dernier exemple d’une infrastructure de surveillance massive que le gouvernement est en train de créer, parfois avec l’aide de puissantes entreprises privées, a dit M. Greer à Common Dreams.

«Des partenariats de la police avec Amazon’s Ring doorbells à ces ballons espions espions sous contrat privé», a-t-elle dit, «un état de surveillance dystopique est construit à la vue de tous, par des agences gouvernementales aux rêves autoritaires et des entreprises prêtes à piétiner nos droits pour réaliser des profits».

Source : https://www.commondreams.org/news/2019/08/02/dystopian-surveillance-state-being-built-plain-sight-pentagon-tests-radar-equippedhttps://apps.fcc.gov/els/GetAtt.html?id=233815&x=. et https://www.theguardian.com/us-news/2019/aug/02/pentagon-balloons-surveillance-midwest

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 562 autres abonnés

Partager l'article :

1 Commentaire

  1. Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    S’il est bien vrai que le déploiement d’un tel système est pour la surveillance et l’éradication de tous les trafics autant illégaux que divers, les autorités américaines sont à ce point crédules de penser une seule seconde que les trafiquants ne vont pas s’adapter à ces nouvelles conditions.

    Cela à toujours été le cas par le passé, alors pourquoi en serait-il différent maintenant ?

    De plus personne ne peut vraiment être certain que le motif d’un tel déploiement, n’est destiné qu’à ce créneau spécifique qu’est la criminalité, d’ailleurs qui peut raisonnablement tout bonnement y croire, dans un pays où le secret est un art consommer, où l’on hésite pas à menacer de mort les citoyens qui oseraient demander des comptes, par exemple en souhaitant se rendre pour visiter toute la base de l’air 51 .. ?

    Cette opération sent à plein nez la surveillance de masse et la privation des libertés individuelles qui par ailleurs s’exprime dans bien des domaines et des lieux sur la planète Terre actuellement, contre l’ensemble de l’humanité que certains rêvent soit d’exterminer, soit de mettre en esclavage plus qu’actuellement, pour leur seul confort en mentent de manière répétée et éhontée !

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite un agréable été.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.