Le PDG d’une entreprise de distribution alimentaire mondiale arrêté pour trafic sexuel d’enfants

1
Ian Charles Schenkel, 59 ans, est le PDG de Haliburton International Foods, une entreprise mondiale de distribution alimentaire qui vaut des milliards. Cette semaine, M. Schenkel a été arrêté sous l’accusation de se livrer à la prostitution des enfants et à la traite des êtres humains. Une femme de 26 ans est également accusée d’avoir aidé Schenkel dans la traite des enfants.

 

Selon les procureurs de Newport Beach, Schenkel a été arrêté et fait face à sept accusations de crime et deux accusations de délit impliquant des relations sexuelles et des actes obscènes avec deux victimes mineures, selon une plainte pénale déposée mardi 29 septembre. Il est soupçonné d’avoir abusé de ses victimes au moins 7 fois entre le 27 janvier 2019 et le 8 octobre 2019.

Les procureurs allèguent également qu’Amanda Emilia Perez, 22 ans, a aidé à organiser les rencontres entre le PDG millionnaire et ses victimes. Mme Perez fait face à six chefs d’accusation pour trafic de jeunes filles mineures.

Selon «the Orange country register», la police de Newport Beach a commencé à enquêter après qu’un homme ait signalé en octobre 2019 que sa fille avait eu des contacts sexuels avec Schenkel, ont déclaré les responsables du procureur du comté d’Orange dans un communiqué de presse. La fille a déclaré aux autorités que M. Perez l’avait présentée au PDG et à d’autres hommes, puis avait pris une partie de l’argent que les clients avaient payé pour avoir des relations sexuelles avec l’adolescente.

Les médias qualifient de «prostitution enfantine» l’abus des deux mineures par Schenkel, ce qui est inexact. Parce qu’un enfant ne peut pas consentir à avoir des relations sexuelles avec un adulte, le terme de «prostituée enfantine» est aussi horrible qu’inexact. Même dans les cas où un enfant est payé pour avoir des relations sexuelles avec un adulte, le fait qu’il soit mineur fait de lui une victime et non une «prostituée».

Il est évident que les lois sur l’âge de consentement varient d’un État à l’autre, mais les deux filles qui ont accusé Schenkel d’abus étaient bien en dessous de l’âge de consentement en Californie, qui est de 18 ans.

Si Schenkel est reconnu coupable de tous les chefs d’accusation, il risque une peine maximale de huit ans de prison dans l’État et de 728 jours dans la prison du comté. Perez risque une peine maximale de 14 ans et huit mois de prison d’État si elle est condamnée de la même manière pour tous les chefs d’accusation.

L’une des choses que l’on dit aux victimes est de signaler leur abus à la police. Cependant, la police est souvent le pire des délinquants et même lorsqu’elle est surprise à commettre des actes horribles de maltraitance, elle ne reçoit que peu ou pas de temps derrière les barreaux. Il s’agit d’un problème grave, qui ne semble pas se résorber.

Si le trafic sexuel d’enfants est certainement un problème dans les hautes sphères de la société – comme le souligne le cas de Schenkel – ces malades viennent de tous les horizons.

 

Source : https://thefreethoughtproject.com/ceo-food-distribution-child-trafficking/ et https://www.ocregister.com/2020/10/06/child-prostitution-charges-filed-against-newport-beach-ceo-of-international-food-company/

Traduction  : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter ainsi qu’à partager l’article sur vos pages / groupes Facebook, cela aide énormément à l’information. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

N'hésitez pas à nous rejoindre sur notre canal ExoPortail sur Télégram pour contourner la censure ! :

 

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 797 autres abonnés

1 Commentaire

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.