Le parti «l’Alternative pour l’Allemagne» traduit Merkel en justice

0
La politique migratoire d’Angela Merkel est remise en question dans une plainte déposée par le parti allemand AfD devant le Tribunal constitutionnel fédéral.

Le parti «Alternative pour l’Allemagne» (Alternative für Deutschland; AfD) a déposé devant la Cour constitutionnelle une plainte pour contester la politique migratoire menée par le gouvernement d’Angela Merkel, relate le journal Zeit, citant le juriste du parti, Stephan Brandner.

Les auteurs de la plainte indiquent que la chancellerie fédérale n’a pas permis au Bundestag de prendre part à la mise au point de la politique en matière d’immigration. L’AfD demande ainsi la Cour d’évaluer la décision de Mme Merkel d’ouvrir la frontière avec l’Autriche pour les réfugiés, adoptée en septembre 2015.

«Cette plainte pourrait changer le monde, et elle le changera, si elle aboutit au résultat escompté», a déclaré M. Brandner. Selon lui, le cas échéant, Angela Merkel devrait quitter son poste.

D’après les estimations du ministère de l’Intérieur, en 2015, environ 900.000 réfugiés et migrants sont entrés en Allemagne, ce qui a entraîné une certaine montée du sentiment anti-migratoire dans le pays. Par la suite, l’afflux de migrants en Allemagne a été réduit jusqu’à 200.000 personnes par an.

Lors de sa campagne électorale en 2017, l’AfD promettait de lancer une enquête sur la politique des «portes ouvertes» défendue par la chancelière Angela Merkel.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Merci.

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.