Le ministre américain du Travail a aidé le milliardaire Jeffrey Epstein à échapper aux accusations de pédophilie en réseau

2

Depuis des années certains médias alternatifs ont exposé la relation intime entre le milliardaire Jeffery Epstein, pédophile condamné, et des initiés de haut niveau de l’establishment. Et, pendant des années, nous avons été l’une des rares voix à vouloir dénoncer cette corruption et cette dépravation en politique. Enfin, jusqu’à maintenant.

Cette semaine, dans un reportage du «Miami Herald», les liens d’Epstein avec les anciennes administrations – ainsi qu’avec l’actuelle – ont été exposés au monde entier. Cependant, au lieu de l’ignorer, cette fois-ci, les médias grand public comme CNN ont repris l’histoire et l’ont diffusée !

( Note ExoPortail : Ne pas oublier que Jeffrey Epstein est impliqué dans le Pizzagate : https://exoportail.com/pizzagate-resume-global-de-laffaire/. Un très bon signe que cette affaire émerge dans les médias mainstream juste avant le nouveau procès de Jeffrey Epstein qui doit débuter le 4 décembre devant la cour du comté de Palm Beach. Ceci risque d’exposer toutes les factions négatives car elles sont toutes liées d’une manière ou d’une autre au Pizzagate et pas seulement la faction Rockefeller/Bush/Clinton.)

L’année dernière le choix de Trump a été fait pour le poste de ministre du Travail qui fut Alexander Acosta.  L’ancienne représentante des États-Unis, Cynthia McKinney, n’était pas très satisfaite de cette confirmation, tweetant peu après la nouvelle,

«Il (Acosta) a laissé Jeffrey Epstein se disculper de pédophilie avec un claquement de doigts ; maintenant il est le secrétaire américain au Travail de Trump….»

Epstein est un pédophile reconnu coupable et a agressé sexuellement pas moins de 40 filles mineures. Malgré ce fait, Acosta l’a protégé alors qu’il était procureur en Floride.

Alexander Acosta et Jeffrey Epstein

Au lieu d’aller en prison à vie, comme il aurait dû le faire compte tenu des preuves contre lui, Epstein n’a obtenu que 13 mois et a été autorisé à rester dans la prison du comté de Palm Beach dans sa propre cellule privée où il a été autorisé à quitter la prison six jours par semaine pour un «placement professionnel». Epstein a été forcé de s’inscrire comme délinquant sexuel à vie, mais avec son argent et ses relations, il ne semble pas trop dérangé. Il réside actuellement sur son île privée dans les îles Vierges.

Comme l’indique le rapport du Herald :

Ce gestionnaire excentrique de fonds spéculatifs, dont les amis comprenaient l’ancien président Bill Clinton, Donald Trump et le prince Andrew, était également soupçonné de trafic de filles mineures, souvent en provenance de l’étranger, pour des soirées sexuelles dans ses autres maisons à Manhattan, au Nouveau Mexique et dans les Caraïbes, selon le FBI et les dossiers judiciaires.
Confronté à un acte d’accusation fédéral de 53 pages, Epstein aurait pu finir dans une prison fédérale pour le reste de sa vie.
Mais le matin du petit-déjeuner de travail, une entente a été conclue – un accord de plaidoyer extraordinaire qui dissimulerait toute l’étendue des crimes d’Epstein et le nombre de personnes impliquées.
Non seulement Epstein purgerait une peine de 13 mois seulement dans la prison du comté, mais l’accord – appelé accord de non-poursuite – a essentiellement mis fin à une enquête en cours du FBI pour savoir s’il y avait d’autres victimes et d’autres personnes puissantes qui avaient participé aux crimes sexuels d’Epstein, selon un examen de «Miami Herald» de milliers de messages, documents judiciaires et dossiers du FBI.
Le pacte exigeait qu’Epstein plaide coupable à deux accusations de prostitution devant un tribunal d’État. Epstein et quatre de ses complices nommés dans l’accord ont reçu l’immunité contre toute accusation criminelle fédérale. Mais plus inhabituel encore, l’accord comprenait un libellé qui accordait l’immunité à «tout co-conspirateur potentiel» qui était également impliqué dans les crimes d’Epstein. Ces complices ou participants n’ont pas été identifiés dans l’accord, ce qui laisse une marge d’interprétation quant à savoir s’il s’agissait d’autres personnes influentes qui avaient des rapports sexuels avec des filles mineures dans les différents foyers d’Epstein ou dans son avion.

 

Ce sont des faits incontestés – et pourtant, Trump a toujours nommé Acosta.

Lors de son audience de nomination l’an dernier, Acosta a défendu la façon dont il a traité l’affaire Epstein.

«En fin de compte, sur la base de la preuve, les professionnels du bureau du procureur décident qu’un plaidoyer – qui garantit que quelqu’un va en prison, qui garantit que quelqu’un se fait enregistrer régulièrement et qui garantit les autres résultats – est une bonne chose» a-t-il dit l’an dernier.

Acosta ignore les dizaines d’autres victimes qui ont fourni des preuves contre le milliardaire et qui cherchent actuellement à intenter des poursuites civiles contre lui après que l’État n’a pas agi.

Le journal «Miami Herald» détaille ensuite la dénonciation d’Epstein au FBI, qui reste secrète. Certains ont émis l’hypothèse que cette information était si accablante pour les initiés de l’établissement, relatif aux preuves qu’ils ont participé à ces soirées sexuelles avec des mineures, qu’elle a essentiellement accordé à Epstein une carte de sortie de prison à vie. En effet, selon les termes de l’accord, oui.

Bien que le rapport du Herald soit certainement une bombe, il n’est pas nouveau. Cette information a été diffusée depuis un certain temps par certaines médias alternatifs.

Plus tôt cette année, le FBI a publié des centaines de nouveaux documents dans son dépôt en ligne, The Vault. Certains de ces documents ont trait à l’affaire Jeffrey Epstein. Une note de service du 18 septembre 2008 dit ceci :

«Le 11 septembre 2008, l’agent chargé de l’affaire a informé l’écrivain qu’Epstein est actuellement poursuivi par l’État de Floride et qu’il se conformait aux conditions du plaidoyer avec l’État de la Floride. Epstein a également fourni des informations au FBI comme convenu. L’agent chargé de la cause a indiqué qu’aucune poursuite fédérale ne sera intentée dans cette affaire tant qu’Epstein continuera de respecter son entente avec l’État de Floride. … L’agent chargé du dossier est prié de contacter l’auteur au cas où cette affaire avancerait au niveau fédéral.»

En mai, le FBI a publié près de 300 pages de documents en huit parties. Bien que la majeure partie du contenu se composait de coupures de presse sur Epstein, de listes de pages qui avaient été supprimées et de grands espaces vides où l’information était censurée, un document se démarquait. À la page 21 de la partie 6, on peut lire :

«Le 09/11/08, l’agent chargé de l’affaire a informé l’écrivain qu’Epstein est actuellement poursuivi par l’État de Floride et qu’il respecte toutes les conditions de son plaidoyer avec l’État de Floride. Epstein a également fourni des informations au FBI comme convenu. L’agent chargé de la plainte a indiqué qu’aucune poursuite fédérale ne sera intentée dans cette affaire tant qu’Epstein continuera de respecter son entente avec l’État de la Floride. L’agent chargé de l’affaire a également indiqué qu’aucune autre aide à la confiscation ne sera nécessaire dans cette affaire.»

Comme l’a souligné Derrick Broze dans un article de recherche exhaustif, une poursuite contre Jeffrey Epstein, un délinquant sexuel et milliardaire reconnu coupable, doit débuter le 4 décembre devant la cour du comté de Palm Beach. Si le procès n’est pas retardé davantage ou si un règlement n’est pas conclu, le public pourra en apprendre davantage sur les terrifiantes activités d’Epstein en matière de pédophilie.

Le fait que les médias grand public ne font que commencer à accorder à cette affaire l’attention qu’elle mérite est tout à fait logique. Parce qu’il est potentiellement dommageable pour l’administration de Trump, les médias n’ont aucun problème à en parler maintenant. Mais leur nature complice au cours des années précédentes expose leur dangereux parti pris partisan.

Le fait est que les deux partis sont liés à Epstein ainsi qu’aux élites hollywoodiennes. La profondeur de cet épouvantable abus est sans fin et c’est probablement pourquoi le FBI n’a aucun problème à déclarer ouvertement l’immunité d’Epstein.

Traduction du Tweet : «Juste au cas où vous penseriez que l’abus sexuel était une chose partisane, voici une photo de @POTUS avec le violeur d’enfants condamné et chauffeur du Lolita Express»

Source : https://thefreethoughtproject.com/mainstream-media-finally-reporting-on-how-the-elite-gave-billionaire-pedophile-jeffrey-epstein-a-deal-of-a-lifetime/

Traduction : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don. Merci beaucoup.

Nouveau : Vous avez la possibilité de soutenir ExoPortail avec le nouvel Outil français «UTIP» qui offre plusieurs options dont une qui permet d’'aider FINANCIÈREMENT SANS DONNER DE L'ARGENT mais seulement avec 30 secondes de votre temps une ou plusieurs fois par jour sans créer de compte, d'avance merci beaucoup pour votre soutien (le lien en cliquant sur l'image)  ===►

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 711 autres abonnés

2 Commentaires

  1. « Epstein a été forcé de s’inscrire comme délinquant sexuel à vie, mais avec son argent et ses relations, il ne semble pas trop dérangé. Il réside actuellement sur son île privée dans les îles Vierges. »

    Bonjour,

    Cette position que d’aucun auraient pu penser qu’elle serait son lot pour le reste de sa vie, auront peut-être la chance de pouvoir se raviser.

    De toute manière à sa mort les seuls îles Vierges qu’il risque de côtoyer, seront celles de rivages moins verdoyants que flamboyant, ne lui restera alors que l’enfer (l’envers) du décor de ses ors de pédophile milliardaires, sans que l’on aie eu à toucher ses bijoux de famille !

  2. @Thierry, Espérons qu’il en soit ainsi et que justice soit rendue à toutes ces pauvres âmes dégradées par les personnes de son acabit

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.