Le géant pharmaceutique des opiacés Insys Therapeutics condamné à payer 225 millions de dollars après avoir été pris en train de soudoyer des médecins pour qu’ils prescrivent davantage de comprimés mortels

0

Insys Therapeutics Inc se voit dans l’obligation de verser 225 millions de dollars d’amendes au gouvernement fédéral pour avoir soudoyé des médecins afin qu’ils prescrivent autant de fentanyl et autres opiacés que possible – même aux patients qui n’en avaient même pas besoin.

 

( Note ExoPortail : Ceci fait partie de l’énorme scandale des opiacés aux états-unis : https://exoportail.com/justice-des-etats-unis-accusations-criminelles-contre-plus-de-160-membres-du-personnel-medical-pour-fraude-lies-aux-dopioides/ et https://exoportail.com/historique-un-pdg-de-big-pharma-arrete-pour-complot-pour-avoir-favorise-la-crise-des-opioides/ )

Décrit comme la «force motrice» derrière l’épidémie d’opioïdes en cours aux États-Unis, le «plan de distribution» occulte créé par Insys consistait à passer des contrats avec des médecins pour prescrire des opiacés de manière illicite en échange de «faux discours» très rémunérateurs – un complot de trafic contre rémunération, c’est-à-dire qui a permis aux médecins et Insys qui vendaient la drogue de considérablement s’enrichir.

Sous prétexte de donner des conférences «éducatives», les médecins corrompus qui se sont associés à Insys obtenaient de gros salaires pour avoir prescrit de grandes quantités de Sybsys, le fentanyl de marque vendu par Insys contre la douleur.

Comme vous vous en souvenez peut-être, le fondateur d’Insys et pharmacien milliardaire John Kapoor a été arrêté et accusé de racket ainsi que d’autres crimes de conspiration en 2017, tous découlant des arnaques aux opiacés de la société. Lui et d’autres dirigeants d’Insys risquent maintenant jusqu’à 20 ans de prison pour leurs crimes.

John Kapoor, le milliardaire fondateur d’Insys Therapeutics Inc.
«Un certain degré de responsabilité publique à l’encontre d’Insys pourrait inciter le public américain à exiger des poursuites pénales contre d’autres pionniers de la crise des opioïdes du pays, notamment la famille de l’oligarque milliardaire Sackler», écrit Richard Moorhead pour Big League Politics, la famille Sackler étant les colporteurs pharmaceutiques derrière OxyContin (oxycodone), autre médicament opiacé mortel.

( Note ExoPortail : En lire plus sur la responsabilité de la multimilliardaire famille Sackler pour avoir causé une épidémie d’opioïdeshttps://exoportail.com/un-proces-historique-contre-la-multimilliardaire-famille-sackler-pour-avoir-cause-une-epidemie-dopioides/)

«Les Sacklers, l’une des familles les plus riches d’Amérique, ont mis au point et popularisé une nouvelle génération d’analgésiques à base d’opioïdes, falsifiant les dangers potentiels de leurs produits pour le public et leur profit atteignant des milliards de dollars», ajoute-t-il.

Si le nom Insys semble familier, c’est probablement parce qu’il s’agit de la même société pharmaceutique qui s’est alliée à la «Food and Drug Administration» (FDA) des États-Unis pour commercialiser et vendre une drogue synthétique au cannabis alors que le cannabis réel, entièrement naturel reste interdit, «drogue» visée par l’Annexe I, qui ne fait actuellement «aucun usage médical et offre de forts risques de toxicomanie».

En d’autres termes, la corruption est profondément ancrée chez Insys – et tout au long du racket criminel de Big Pharma, d’ailleurs. À vrai dire, il n’y a presque rien qui soit vendu par les cartels pharmaceutiques qui n’ait un équivalent meilleur et plus sûr offert gratuitement par la nature.

Si seulement plus d’Américains savaient et acceptaient ce fait, nous pourrions enfin mettre fin à l’épidémie d’opiacés. Bien sûr, nous pourrions mettre fin à la dépendance pharmaceutique si toutes les plantes médicinales étaient retirées des annexes inconstitutionnelles de la «Drug Enforcement Administration» (DEA) et rendues au peuple.

Au moins, le château de cartes Big Pharma commence enfin à s’effondrer, ce qui signifie qu’un à un, comme des dominos, les cartels pharmaceutiques criminels vont s’effondrer au fur et à mesure que les roues de la justice tournent lentement mais sûrement – et Insys n’est que le début.

( Note ExoPortail : Cette affaire me rappelle le scandale du même ordre mais cette fois ci dans la branche du cancer où des médecins avouaient diagnostiquer intentionnellement des cancers chez des personnes en bonne santé pour faire de l’argent, aucune branche du lobby pharmaceutique n’est épargné… : https://exoportail.com/des-medecins-avouent-diagnostiquer-intentionnellement-des-cancers-chez-des-personnes-en-bonne-sante-pour-faire-de-largent/ )

Source : https://www.naturalnews.com/2019-06-18-opioid-pharma-giant-ordered-pay-fine-bribing-doctors.html et https://bigleaguepolitics.com/opioid-manufacturer-insys-to-pay-225-million-settlement-after-admitting-to-bribing-doctors/

Traduction et Ajouts : ExoPortail


Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous sentez guidé, soutenir le site par un don ou par Tipeee. Merci beaucoup.

S'abonner à la Newsletter ExoPortail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 673 autres abonnés

Partager l'article :

Donnez votre Avis :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.